Aloès des Barbades

De WikiPhyto
(Redirigé depuis Aloès du Cap)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Aloe barbadensis
Aloe socotrina

Nom de la plante

  • Aloès ou aloès des Barbades (1)
  • Aloès du Cap (2)
  • Aloès Soccotrin (3), Mazembron (à la Réunion, pour le suc)

Dénomination latine internationale

  • Aloe vera (L.) Burm. = Aloe barbadensis Miller, Aloe indica Royle (1)
  • Aloe ferox Mill. (2)
  • Aloe succotrina All. = Aloe succotrina Lam., Aloe socotrina DC (3)

Famille botanique

Asphodelaceae (APG IV 2016), ou Xanthorrhoeaceae (APG III 2009)

  • anc. Liliaceae

Description et habitat

  • Il existe plus de 150 espèces d’Aloès (350 espèces pour Lavergne [1])
  • Plantes grasses succulentes, à feuilles épaisses et charnues, épineuses sur les bords, réunies en rosette dense au sommet d’un tronc de longueur variable, elles font des réserves d’eau dans le parenchyme de l’intérieur de la feuille pour résister à la sécheresse
  • Fleurs jaunes (Aloès des Barbades) ou rouges (Aloès du Cap)

Histoire et tradition

  • L’Aloès était connu de la Grèce antique, il fut utilisé par les Egyptiens pour embaumer les momies, il aurait servi à embaumer le corps du Christ
  • Christophe Colomb en fit une panacée
  • L’Aloès officinal est fourni par une dizaine d’espèces
  • L’Aloès du Cap entre dans la composition de “l’Élixir du Suédois”

Parties utilisées

  • Suc concentré et séché de la feuille (latex)
  • Gel des cellules centrales de la feuille

Formes galéniques disponibles

  • Teinture-mère de suc d’Aloe ferox Mill. (attention, ce n'est pas le gel)

Dosages usuels

Composition

Composants principaux de la plante

Composants principaux des bourgeons ou jeunes pousses

Composants principaux de l'huile essentielle

Propriétés

Propriétés de la plante

  • Le “suc d’Aloès” s’écoule naturellement des feuilles coupées et disposées verticalement, il est concentré par ébullition :
    • Laxatif puissant du colon
  • Le “gel d’Aloès” est constitué par le mucilage des cellules centrales :
    • Il est utilisé pour la cosmétique et les produits amincissants
    • Le gel mucilagineux est cicatrisant [2] (polysaccharides, richesse en eau) et anti-inflammatoire [3], [4]
    • Antidiabétique [5], anti-inflammatoire chez le diabétique [6]
    • Immuno-modulant [7], [8], [9], protecteur vis-à-vis du développement tumoral [10]
    • Anti-inflammatoire [11], par la voie de l'acide arachidonique et de la cyclo-oxygénase [12], et vis-à-vis de différents modèles d'inflammation et d'irritants [13], [14]

Propriétés du bourgeon

Propriétés de l'huile essentielle

Indications

Indications de la plante entière (phytothérapie)

  • Suc :
    • Constipation aigue, pas d’utilisation prolongée, anti-herpétique (aloe-émodine)
  • Gel :
    • Blessures, ulcères, brûlures, érythèmes solaires [15] et même radiques, gerçures, crevasses, engelures, irritations, prurits, plaies infectées, inflammations cutanées, gingivites [16], même les conjonctivites (pulpe fraîche appliquée localement) [17]
    • Colites ulcératives et maladies inflammatoires intestinales [18]
    • Usage cosmétique et cicatrisation
    • Le gel est alimentaire, “rafraîchissant”, antimicrobien, anti-coagulant, anti-inflammatoire

Indications du bourgeon (gemmothérapie)

Indications spécifiques de l'huile essentielle (aromathérapie)

Mode d'action connu ou présumé

  • Dans le suc d'aloès : les dérivés anthracéniques atteignent le site actif du colon, où les enzymes de la flore intestinale libèrent les anthrones correspondantes, qui stimulent le péristaltisme intestinal et ses sécrétions ; la réabsorption d’eau et d’électrolytes est inhibée par un blocage de l’activité Na-K-ATPasique des entérocytes et action sur des prostaglandines

Formulations usuelles

Réglementation

Effets indésirables éventuels et précautions d'emploi

  • Suc :
    • Diarrhées, troubles hydro-électrolytiques [19]
    • Pertes de potassium, entrainant une paralysie des muscles intestinaux qui diminue l’efficacité des laxatifs, ce qui conduit à augmenter les doses
    • Attention si insuffisance cardiaque
    • Perturbation de la muqueuse épithéliale de façon irréversible, entrainant spasmes et pertes de mucus
    • La coloration brune des muqueuses n’est pas pathologique (mais elle indique une mélanose rectale)
    • à haute dose, induit une congestion du petit bassin et une stimulation réflexe de l’utérus
    • Interdit pendant la grossesse
    • La dose létale est de 1 gramme par jour sur plusieurs jours
  • Gel :
    • Pas de contre-indication connue

Références bibliographiques

  1. Lavergne Roger. Les plantes médicinales Réunionnaises d’aujourd’hui. Ed. Orphie. 2008.
  2. Davis RH, Donato JJ, Hartman GM, Haas RC. Anti-inflammatory and wound healing activity of a growth substance in Aloe vera. J Am Podiatr Med Assoc. 1994 Feb;84(2):77-81. PMID 8169808
  3. UDUPA SL, UDUPA AL, KULKARNI DR. Anti-inflammatory and wound healing properties of Aloe vera. Fitoterapia, 1994, vol. 65, no2, pp. 141-145
  4. Benson KF, Newman RA, Jensen GS. Antioxidant, anti-inflammatory, anti-apoptotic, and skin regenerative properties of an Aloe vera-based extract of Nerium oleander leaves (nae-8(®)). Clin Cosmet Investig Dermatol. 2015 May 6;8:239-48. doi: 10.2147/CCID.S79871. eCollection 2015. PMID 26005354
  5. Noor A, Gunasekaran S, Soosai Manickam A, Vijayalakshmi M. A. Antidiabetic activity of Aloe vera and histology of organs in streptozotocin-induced diabetic rats. Current science, 2008, vol. 94, no8, pp. 1070-1076 [1]
  6. Davis RH, Maro NP. Aloe vera and gibberellin. Anti-inflammatory activity in diabetes. J Am Podiatr Med Assoc. 1989 Jan;79(1):24-6. PMID 2724102
  7. Halder S, Mehta AK, Mediratta PK. Augmented humoral immune response and decreased cell-mediated immunity by Aloe vera in rats. Inflammopharmacology. 2012 Dec;20(6):343-6. doi: 10.1007/s10787-012-0134-8. PMID 22477034
  8. Liu C, Leung MY, Koon JC, Zhu LF, Hui YZ, Yu B, Fung KP. Macrophage activation by polysaccharide biological response modifier isolated from Aloe vera L. var. chinensis (Haw.) Berg. Int Immunopharmacol. 2006 Nov;6(11):1634-41. PMID 16979117
  9. Djeraba A, Quere P. In vivo macrophage activation in chickens with Acemannan, a complex carbohydrate extracted from Aloe vera. Int J Immunopharmacol. 2000 May;22(5):365-72. PMID 10708884
  10. Kim HS, Kacew S, Lee BM. In vitro chemopreventive effects of plant polysaccharides (Aloe barbadensis miller, Lentinus edodes, Ganoderma lucidum and Coriolus versicolor). Carcinogenesis. 1999 Aug;20(8):1637-40. PMID 10426820
  11. Ahmad Oryan, Aboutorab T. Naeini, Behrooz Nikahval, Effat Gorjian. Effect of aqueous extract of Aloe vera on experimental cutaneous wound healing in rat. Veterinarski Arhiv 80 (4), 509-522, 2010 [2]
  12. Vázquez B, Avila G, Segura D, Escalante B. Antiinflammatory activity of extracts from Aloe vera gel. J Ethnopharmacol. 1996 Dec;55(1):69-75. PMID 9121170
  13. Davis RH, Leitner MG, Russo JM, Byrne ME. Anti-inflammatory activity of Aloe vera against a spectrum of irritants. J Am Podiatr Med Assoc. 1989 Jun;79(6):263-76. PMID 2746485
  14. Davis RH, Parker WL, Samson RT, Murdoch DP. The isolation of an active inhibitory system from an extract of aloe vera. J Am Podiatr Med Assoc. 1991 May;81(5):258-61. PMID 2061823
  15. Reuter J, Jocher A, Stump J, Grossjohann B, Franke G, Schempp CM. Investigation of the anti-inflammatory potential of Aloe vera gel (97.5%) in the ultraviolet erythema test. Skin Pharmacol Physiol. 2008;21(2):106-10. PMID 18253066
  16. Ajmera N, Chatterjee A, Goyal V. Aloe vera: Its effect on gingivitis. J Indian Soc Periodontol. 2013 Jul;17(4):435-8. doi: 10.4103/0972-124X.118312. PMID 24174720
  17. Woźniak A, Paduch R. Aloe vera extract activity on human corneal cells. Pharm Biol. 2012 Feb;50(2):147-54. PMID 22338121
  18. Langmead L, Feakins RM, Goldthorpe S, Holt H, Tsironi E, De Silva A, Jewell DP, Rampton DS. Randomized, double-blind, placebo-controlled trial of oral aloe vera gel for active ulcerative colitis. Aliment Pharmacol Ther. 2004 Apr 1;19(7):739-47. PMID 15043514
  19. Boudreau MD, Beland FA. An evaluation of the biological and toxicological properties of Aloe barbadensis (miller), Aloe vera. J Environ Sci Health C Environ Carcinog Ecotoxicol Rev. 2006 Apr;24(1):103-54. PMID 16690538
  • Clinical abstracts, Inflammation [3]
  • Vogler BK, Ernst E. Aloe vera: a systematic review of its clinical effectiveness. Br J Gen Pract. 1999 Oct;49(447):823-8. PMID 10885091
  • Effets vulnéraires de Aloe vera [4]
  • Foster M, Hunter D, Samman S. Evaluation of the Nutritional and Metabolic Effects of Aloe vera. In: Benzie IFF, Wachtel-Galor S, editors. Herbal Medicine: Biomolecular and Clinical Aspects. 2nd edition. Boca Raton (FL): CRC Press; 2011. Chapter 3. [5]