Bétaïne

De WikiPhyto

Nom de la substance

Bétaïne (triméthylglycine)

Famille moléculaire

Pseudo-alcaloïde, en réalité un ammonium quaternaire (comme la muscarine, la choline, ou la neurine, produit de dégradation de la choline, par déshydratation)

  • Le nom de bétaïne vient de la betterave sucrière d'où a été extraite la première bétaïne découverte, la triméthylglycine (TMG, historiquement appelée « bétaïne ») nommée « glycine bétaïne », dérivée de la glycine

Source végétale

Betterave (Beta vulgaris L. Chenopodiaceae)

Propriétés

  • Les bétaïnes seraient synthétisées dans les végétaux en tant que molécules osmorégulatrices et/ou cryoprotectrices, leur permettant de résister au froid et/ou au sel, aux variations osmotiques, en particulier chez les extrêmophiles (organisme dont les conditions de vie sont mortelles pour la plupart des autres organismes)
  • Hépatoprotecteur [1], [2]
  • La bétaïne limite les dommages hépatiques liés à l’alcool : elle permet la reméthylation de l'homocystéine, élimine les métabolites toxiques (homocystéine et S-adénosylhomocystéine), rétablit le niveau de S-adénosylméthionine (principal agent de méthylation), inverse la stéatose, empêche l'apoptose et réduit à la fois l'accumulation de protéines endommagées et le stress oxydatif [3], [4], [5], [6]
  • La proline et la bétaïne, en fonction de la concentration, protègent plusieurs enzymes différentes avec une large gamme de sensibilités thermiques, contre les inactivations in vitro de la chaleur [7]
  • La bétaïne peut permettre de diminuer les taux d'homocystéine chez les personnes qui souffrent d'homocystinurie, elle a obtenu une autorisation européenne de mise sur le marché en tant que médicament orphelin pour le traitement de l'homocystinurie en 2007 Base de données ORPHANET-Inserm
    • Le citrate de bétaïne (un dérivé) est utilisé comme traitement d'appoint des troubles dyspeptiques et traitement adjuvant des hypertriglycéridémies mineures
    • La bétaïne hydrochloride ou bétaïne hcl, un dérivé, permet une réacidification rapide dans les hypochlorhydries induites par les IPP [8]

Effet thérapeutique

  • Utilisée par les bodybuilders pour augmenter la masse et la force musculaire [9], la synthèse protéique [10], et réduire la fatigue musculaire [11]
  • La bétaïne pourrait protéger de l'aggravation de la stéatose hépatique sans l'améliorer [12]

Effets indésirables

  • Nausées, céphalées, allergies possibles

Bibliographie

  1. Wang Z, Yao T, Pini M, Zhou Z, Fantuzzi G, Song Z. Betaine improved adipose tissue function in mice fed a high-fat diet: a mechanism for hepatoprotective effect of betaine in nonalcoholic fatty liver disease. American Journal of Physiology - Gastrointestinal and Liver Physiology. 2010;298(5):G634-G642. doi:10.1152/ajpgi.00249.2009.
  2. Dou X, Xia Y, Chen J, Qian Y, Li S, Zhang X, Song Z. Rectification of impaired adipose tissue methylation status and lipolytic response contributes to hepatoprotective effect of betaine in a mouse model of alcoholic liver disease. Br J Pharmacol. 2014 Sep;171(17):4073-86. doi: 10.1111/bph.12765. PMID 24819676
  3. Kharbanda KK. Alcoholic liver disease and methionine metabolism. Semin Liver Dis. 2009 May;29(2):155-65. doi: 10.1055/s-0029-1214371. PMID 19387915
  4. Barak AJ, Beckenhauer HC, Mailliard ME, Kharbanda KK, Tuma DJ. Betaine lowers elevated s-adenosylhomocysteine levels in hepatocytes from ethanol-fed rats. J Nutr. 2003 Sep;133(9):2845-8. PMID 12949375
  5. Kharbanda KK, Mailliard ME, Baldwin CR, Beckenhauer HC, Sorrell MF, Tuma DJ. Betaine attenuates alcoholic steatosis by restoring phosphatidylcholine generation via the phosphatidylethanolamine methyltransferase pathway. J Hepatol. 2007 Feb;46(2):314-21. PMID 17156888
  6. Kharbanda KK, Rogers DD 2nd, Mailliard ME, Siford GL, Barak AJ, Beckenhauer HC, Sorrell MF, Tuma DJ. A comparison of the effects of betaine and S-adenosylmethionine on ethanol-induced changes in methionine metabolism and steatosis in rat hepatocytes. J Nutr. 2005 Mar;135(3):519-24. PMID 15735087
  7. Paleg, L. G., Douglas, T. J., Van Daal, A., & Keech, D. B. (1981). Proline, betaine and other organic solutes protect enzymes against heat inactivation. Functional Plant Biology, 8(1), 107-114. [1]
  8. Yago MR, Frymoyer AR, Smelick GS, Frassetto LA, Budha NR, Dresser MJ, Ware JA, Benet LZ. Gastric reacidification with betaine HCl in healthy volunteers with rabeprazole-induced hypochlorhydria. Mol Pharm. 2013 Nov 4;10(11):4032-7. doi: 10.1021/mp4003738. PMID 23980906
  9. Lee EC, Maresh CM, Kraemer WJ, et al. Ergogenic effects of betaine supplementation on strength and power performance. Journal of the International Society of Sports Nutrition. 2010;7:27. doi:10.1186/1550-2783-7-27. texte intégral
  10. Apicella JM, Lee EC, Bailey BL, Saenz C, Anderson JM, Craig SA, Kraemer WJ, Volek JS, Maresh CM. Betaine supplementation enhances anabolic endocrine and Akt signaling in response to acute bouts of exercise. Eur J Appl Physiol. 2013 Mar;113(3):793-802. doi: 10.1007/s00421-012-2492-8. PMID 22976217
  11. Hoffman JR, Ratamess NA, Kang J, Rashti SL, Faigenbaum AD. Effect of betaine supplementation on power performance and fatigue. J Int Soc Sports Nutr. 2009 Feb 27;6:7. doi: 10.1186/1550-2783-6-7. PMID 19250531
  12. Abdelmalek MF, Sanderson SO, Angulo P, Soldevila-Pico C, Liu C, Peter J, Keach J, Cave M, Chen T, McClain CJ, Lindor KD. Betaine for nonalcoholic fatty liver disease: results of a randomized placebo-controlled trial. Hepatology. 2009 Dec;50(6):1818-26. doi: 10.1002/hep.23239. PMID 19824078