Huile essentielle

De WikiPhyto
(Redirigé depuis Huiles essentielles)

Définition

  • Huile essentielle = H.E. = HE : Produit résultant de la distillation à la vapeur d’eau (= hydrodistillation) de l'essence végétale, sécrétion naturelle synthétisée par les plantes dites aromatiques, excrétée dans des organes spécifiques (poches à essence), et responsable de l’odeur de la partie de plante concernée [1]
  • Définition de la Commission de la Pharmacopée Européenne : « Produit odorant, généralement de composition complexe, obtenu à partir d’une matière première végétale botaniquement définie, soit par entraînement à la vapeur d’eau, soit par distillation sèche, soit par un procédé mécanique approprié sans chauffage. L’huile essentielle est le plus souvent séparée de la phase aqueuse par un procédé physique n’entraînant pas de changement significatif de sa composition ».
  • Après distillation, la composition de l’HE est légèrement différente (hydrolyse et oxydation, effets de la chaleur et de l’oxygène)
  • Les HE sont habituellement liquides à température ambiante et volatiles, ce qui les différencie des huiles dites fixes (ou grasses)
    • Elles sont plus ou moins colorées et leur densité est en général inférieure à celle de l’eau
    • Elles ont un indice de réfraction élevé et la plupart dévient la lumière polarisée
    • Elles sont liposolubles et solubles dans les solvants organiques usuels, entraînables à la vapeur d’eau, très peu solubles dans l’eau
    • Elles sont composées de molécules à squelette carboné, le nombre d’atomes de carbone étant compris entre 5 et 22 (le plus souvent 10 ou 15)
    • Les HE sont des mélanges complexes de constituants variés en concentration variable dans des limites définies. Ces constituants appartiennent principalement mais pas exclusivement à deux groupes caractérisés par des origines biogénétiques distinctes : les terpénoïdes et les substances biosynthétisées à partir de l’acide shikimique (donnant naissance aux dérivés du phénylpropane) Source : AFSSAPS [4]

Mode de préparation

  • Hydrodistillation : entraînement des molécules volatiles dites "aromatiques" par la vapeur d'eau dans un alambic
    • L’eau, portée à ébullition, traverse la masse de plante fraîche ou sèche, et la vapeur qui se dégage se condense dans un serpentin destiné à refroidir le mélange
    • L'eau et l'essence végétale n'étant pas solubles, elles se séparent par simple décantation dans un récipient appelé vase florentin. L’huile essentielle, plus légère à quelques exceptions près, surnage au dessus de l'eau florale
    • La distillation fournit ainsi deux produits différents, l'huile essentielle et l'hydrolat ou eau florale
    • L'eau résiduelle (phase aqueuse) est parfois réinjectée (procédé appelé cohobage ou cohobation) car elle peut encore contenir une faible proportion de certains composés volatils
  • L’expression à froid est utilisée pour le recueil de l’essence des zestes d’agrumes (Rutaceae).
    • L‘extraction des molécules aromatiques s'effectuera simplement, en brisant mécaniquement les poches à essence

Huiles essentielles dont la vente au public est réservée aux pharmaciens

Normalisation

  • Des normes sont publiées régulièrement dans le domaine des huiles essentielles par l'AFNOR
    • La commission de normalisation T 75 A de l’AFNOR [5] est chargée d’élaborer des normes, référentiels techniques communs et reconnus, dans le domaine des huiles essentielles
    • L’objectif de ces normes est de permettre la caractérisation des huiles essentielles (caractéristiques physiques, organoleptiques, chimiques et chromatographiques) afin d’en apprécier la qualité [6]
    • Les normes préparées traitent aussi bien de vocabulaire, de nomenclature, de spécifications (caractérisation) que de méthodes d’essai. L’ensemble des publications est régulièrement révisé, actualisé et complété pour être en accord avec les pratiques de ce secteur d’activité
    • Ces normes contribuent à faciliter les échanges commerciaux et à assurer un niveau de qualité minimum acceptable par tous
  • Liste des publications sur [7]
  • Un autre organisme, L’ONIPPAM (Office National Interprofessionnel des Plantes à Parfum, Aromatiques et Médicinales) est un établissement public sous la tutelle des Ministères français de l’Agriculture et de l’Economie et des Finances [8]
    • L’Onippam suit l’évolution des productions et des marchés des plantes à parfum, aromatiques et médicinales (ppam) ainsi que les aspects réglementaires les concernant. L’Office organise et soutient des actions en faveur du développement des ppam et des produits issus de leur première transformation (huiles essentielles, hydrolats, extraits, plantes sèches…)

Toxicité

Propriétés

  • Activités anti-infectieuses (antibactérienne, antifongique, antivirale, antiparasitaire, insecticide) documentée par des travaux parfois très anciens, du début du XX° siècle [3], [4], [5], [6], [7], et confirmées par de très nombreux travaux récents [8], [9], [10], [11], [12], [13], voir la revue de littérature de Amr E. Edris [14]
  • Activités préventives et immuno-modulatrices
  • Activités anti-inflammatoires [15], [16], [17] et anti-oxydantes [18]
  • Activités antalgiques [19], [20], [21], [22]
  • Activités anticatarrhales : mucolytique, expectorante
  • Activités antihistaminiques
  • Activités neurotropes : anxiolytique, hypnotique, antidépressive, antalgique, analgésique, antispasmodique (action neuro-végétative) [23]
  • Activités de régulation endocrinienne
  • Activités digestives : eupeptique, régulatrice de la flore, antibactérienne pour la flore pathogène mais parfois protectrice de la flore saprophyte [24], cholagogue et cholérétique
  • Activités vasculotropes : phlébotonique et lymphotonique, anticoagulante et fibrinolytique, hypotensive
  • Activités dermatologiques : cicatrisante et anti-agrégante, hémostatique, hyperémiante
    • Revue récente de diverses propriétés des HE [25]
    • L’activité résulte d’une synergie entre les divers composants d'une HE [26], [27], [28]

Remarques

  • La dénomination « Huile essentielle à usage thérapeutique » est réservée exclusivement à l’hydro-distillation (entraînement à la vapeur d'eau)
    • Exception faite pour les HE obtenues par expression mécanique (pressage) des écorces ou zestes d'agrumes (Hespéridés, fruits de la famille des Citrus (Rutaceae)
  • Dans les produits destinés à la pharmacie et dans les pharmacopées, on trouve parfois le terme aetheroleum ou aeth. accolé au nom botanique de la plante, héritage du temps où le latin était la langue officielle du monde médico-pharmaceutique
  • Du fait de leur mode d'obtention, les HE concentrent les molécules de produits phyto-sanitaires (pesticides, organochlorés et organophosphorés), le circuit bio est donc préférable [29], [30]

Bibliographie et liens

  1. Valnet Jean. Aromathérapie. Ed. Maloine. Paris. 1964 et nombreuses éditions ultérieures
  2. Décret n°2007-1221 du 3 août 2007 modifiant l'article D. 4211-13 du code de la santé publique [1]
  3. Morel A, Rochaix A. Inhibiting power of vegetable essential oils to pathogens. Parfumerie moderne. 1927. 19, 184.
  4. Morel A, Rochaix A, Sevelinge L. antiseptic and infertilizing actions of mint essences. Compt. Rend. Soc. Biol. 1928. 98, 47.
  5. Gatti G, Coyola R. Therapeutic actions of essential oils. Riv. Ital. Essenz. Profuni. 1922. 4, 16.
  6. Wiechowski W. Essential oils in medicine. Karlsbader. Aersf. Vortrage. 1926. 7, 484.
  7. Harris RS et coll. The germicidal activity of vapors from irradiated oils. 1931. J Bacteriol. 1932. 23(6): 429–435.
  8. Dorman HJ, Deans SG. Antimicrobial agents from plants: antibacterial activity of plant volatile oils. J Appl Microbiol. 2000 Feb;88(2):308-16. PMID 10736000
  9. Kalemba D, Kunicka A. Antibacterial and antifungal properties of essential oils. Curr Med Chem. 2003 May;10(10):813-29. PMID 12678685
  10. Guinoiseau Elodie. Molécules antibactériennes issues d’huiles essentielles : séparation, identification et mode d‘action. Thèse Biochimie & Biologie moléculaire Université de Corse Pasquale Paoli, décembre 2010
  11. Inouye S, Yamaguchi H, Takizawa T. Screening of the antibacterial effects of a variety of essential oils on respiratory tract pathogens, using a modified dilution assay method. J Infect Chemother. 2001 Dec;7(4):251-4. PMID 11810593
  12. Tampieri MP, Galuppi R, Macchioni F, Carelle MS, Falcioni L, Cioni PL, Morelli I. The inhibition of Candida albicans by selected essential oils and their major components. Mycopathologia. 2005 Apr;159(3):339-45. PMID 15883716
  13. Morten Hyldgaard, Tina Mygind, Rikke Louise Meyer. Essential Oils in Food Preservation: Mode of Action, Synergies, and Interactions with Food Matrix Components. Front Microbiol. 2012; 3: 12. texte intégral
  14. Edris AE. Pharmaceutical and therapeutic potentials of essential oils and their individual volatile constituents: a review. Phytother Res. 2007 Apr;21(4):308-23. PMID 17199238 texte intégral
  15. Peana AT, D'Aquila PS, Panin F, Serra G, Pippia P, Moretti MD. Anti-inflammatory activity of linalool and linalyl acetate constituents of essential oils. Phytomedicine. 2002 Dec;9(8):721-6. PMID 12587692
  16. Santos FA, Rao VS. Antiinflammatory and antinociceptive effects of 1,8-cineole a terpenoid oxide present in many plant essential oils. Phytother Res. 2000 Jun;14(4):240-4. PMID 10861965
  17. Fernandes ES, Passos GF, Medeiros R, da Cunha FM, Ferreira J, Campos MM, Pianowski LF, Calixto JB. Anti-inflammatory effects of compounds alpha-humulene and (-)-trans-caryophyllene isolated from the essential oil of Cordia verbenacea. Eur J Pharmacol. 2007 Aug 27;569(3):228-36. PMID 17559833
  18. Maria Graça Miguel. Antioxidant and Anti-Inflammatory Activities of Essential Oils: A Short Review. Molecules 2010, 15, 9252-9287 [2]
  19. de Sousa DP. Analgesic-like activity of essential oils constituents. Molecules. 2011 Mar 7;16(3):2233-52. PMID 21383660
  20. Peana AT, D'Aquila PS, Chessa ML, Moretti MD, Serra G, Pippia P. (-)-Linalool produces antinociception in two experimental models of pain. Eur J Pharmacol. 2003 Jan 26;460(1):37-41. PMID 12535857
  21. Peana AT, De Montis MG, Nieddu E, Spano MT, D'Aquila PS, Pippia P. Profile of spinal and supra-spinal antinociception of (-)-linalool. Eur J Pharmacol. 2004 Feb 6;485(1-3):165-74. PMID 14757137
  22. Silva J, Abebe W, Sousa SM, Duarte VG, Machado MI, Matos FJ. Analgesic and anti-inflammatory effects of essential oils of Eucalyptus. J Ethnopharmacol. 2003 Dec;89(2-3):277-83. PMID 14611892 Texte intégral
  23. Perry N, Perry E. Aromatherapy in the management of psychiatric disorders: clinical and neuropharmacological perspectives. CNS Drugs. 2006;20(4):257-80. PMID 16599645
  24. A.C. Ouwehand, K. Tiihonen, H. Kettunen, S. Peuranen, H. Schulze, N. Rautonen. In vitro effects of essential oils on potential pathogens and beneficial members of the normal microbiota. Veterinarni Medicina, 55, 2010 (2): 71–78 texte intégral
  25. Abdelouaheb Djilani and Amadou Dicko (2012). The Therapeutic Benefits of Essential Oils, Nutrition, Well- Being and Health, Dr. Jaouad Bouayed (Ed.), ISBN: 978-953-51-0125-3, InTech, Available from: http://www.intechopen.com/books/nutrition-well-being-and-health/the-therapeutic-benefits-of-essential-oils
  26. Hamdy A.E. Shaaban , Ahmed H. El-Ghorab, Takayuki Shibamoto. Bioactivity of essential oils and their volatile aroma components: Review. Journal of Essential Oil Research, Published online: 20 Mar 2012, Pages 203-212 abstract
  27. Seow YX, Yeo CR, Chung HL, Yuk HG. Plant essential oils as active antimicrobial agents. Crit Rev Food Sci Nutr. 2014;54(5):625-44. doi: 10.1080/10408398.2011.599504. PMID 24261536
  28. Bassolé IH, Juliani HR. Essential oils in combination and their antimicrobial properties. Molecules. 2012 Apr 2;17(4):3989-4006. doi: 10.3390/molecules17043989. PMID 22469594
  29. Schilcher H, Habenicht M. Neue Bestimmungsmethode zum Nachweis von Organochlorpestiziden in ätherischen Ölen und Untersuchungsergebnisse von 110 Ätherischöl-Handelsmustern sowie Fertigarzneimitteln. Pharmazeutische Industrie (Pharm. Ind.) 1998, vol. 60, no3, pp. 249-252 [3]
  30. Zuin V. G. Vilegas J. H. Y. Pesticide residues in medicinal plants and phytomedicines. Phytotherapy research. 2000, vol. 14, no2, pp. 73-88 (4 p.1/2) http://www.scribd.com/doc/14771370/Pesticide-Residues-in-Medicinal-Plants
  • Gattefossé René-Maurice. Aromathérapie – les huiles essentielles, hormones végétales. Éd. Librairie des sciences Girardot, 1937
  • Franchomme Pierre, Pénoël Daniel. L’Aromathérapie exactement. Ed. Roger Jollois. 1990
  • Morel Jean-Michel. Traité pratique de Phytothérapie. Ed. Grancher, 2008
  • Recommandations relatives aux critères de qualité des huiles essentielles. Contribution pour l’évaluation de la sécurité des produits cosmétiques contenant des huiles essentielles. AFSSAPS. Mai 2008. [9]
  • Arrêté du 22 janvier 2003 modifiant l'arrêté du 6 février 2001 fixant la liste des substances qui ne peuvent entrer dans la composition des produits cosmétiques. JORF n°30 du 5 février 2003 page 2191 texte n° 26. ARRETE NOR: SANP0320204A [10]
  • Bakkali F, Averbeck S, Averbeck D, Idaomar M. Biological effects of essential oils--a review. Food Chem Toxicol. 2008 Feb;46(2):446-75. PMID 17996351
  • the International Fragrance Association [11]
  • Normes ISO (Agence Internationale de Normalisation) , critère d'autorisation pour les substances odorantes naturelles : norme ISO 9235 [12]
  • Pharmacopée Européenne [13]