Manioc

De WikiPhyto
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nom de la plante

Manioc

Dénomination latine internationale

Manihot esculenta, Jatropha manihot (dénomination homéopathique)

Famille botanique

Euphorbiaceae

Description et habitat

  • Originaire du Brésil, largement cultivée sous les Tropiques
  • Plante de 130 cm, rameuse, racines tubéreuses de 1 à 3 m
  • Feuilles spatulées-lancéolées de 3 à 7 lobes
  • Inflorescence terminale ramifiée
  • Capsule de 1,5 cm à 6 ailes

Histoire et tradition

  • Le tubercule est alimentaire dans toute la région des Antilles
  • Mais il doit être traité par solubilisation dans l’eau puis pression intense, car le tubercule est toxique par une substance hydrosoluble (glucosides cyanogéniques toxiques qui se transforment en acide cyanhydrique sous l'effet d'une enzyme)

Parties utilisées

  • Tubercule

Formes galéniques disponibles

Dosages usuels

Composition

Composants principaux de la plante

Composants principaux des bourgeons ou jeunes pousses

Composants principaux de l'huile essentielle

Propriétés

Propriétés de la plante

  • L’extrait méthanolique de feuille inhibe Staphylococcus aureus, Microsporum, Trichophyton
  • L’extrait aqueux est actif sur Cytomegalovirus à la dose de 0,18 microgrammes/ml
  • L’extrait aqueux de racine sèche est antitumoral à la dose de 100 mg/kg
  • La linamarine a des effets toxiques semblables à ceux du cyanure

Propriétés du bourgeon

Propriétés de l'huile essentielle

Indications

Indications de la plante entière (phytothérapie)

  • Céphalées : feuille pilée en applications locales

Indications du bourgeon (gemmothérapie)

Indications spécifiques de l'huile essentielle (aromathérapie)

Mode d'action connu ou présumé

Formulations usuelles

Réglementation

Effets indésirables éventuels et précautions d'emploi

Références bibliographiques