Gaïac

De WikiPhyto
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nom de la plante

Gaïac

Dénomination latine internationale

Guaiacum officinale L., Guaiacum sanctum L. et autres espèces

Famille botanique

Zygophyllaceae

Description et habitat

  • Petits arbres d’Amérique tropicale (Vénézuela, Colombie, Haïti, Bahamas) et des Antilles
  • écorce épaisse lisse et grisâtre
  • Feuilles persistantes composées paripennées, à 2 ou 3 paires de folioles
  • Fruits de la grosseur d’une cerise, en forme de cœur

Histoire et tradition

  • Le bois fournit une résine à la base de la teinture de gaiac, réactif pour la recherche des oxydases et peroxydases

Parties utilisées

  • Bois fournissant environ 25 % de résine obtenue par exsudation : exposition à la chaleur des bûches perforées

Formes galéniques disponibles

Dosages usuels

Composition

Composants principaux de la plante

Composants principaux des bourgeons ou jeunes pousses

Composants principaux de l'huile essentielle

Propriétés

Propriétés de la plante

  • L’acide méso-nordihydroguaiarétique est un bon anti-oxydant mais induirait des lithiases rénales
  • Diurétique, stimulant, purgatif
  • Hémorroïdes, emménagogue
  • Anti-inflammatoire [1]
  • Catarrhes pulmonaires, dysménorrhées, tuberculose
  • Antiscorbutique, antisyphilitique, dépuratif
  • La résine est à la base de la teinture de gaiac, réactif pour la recherche des oxydases et peroxydases

Propriétés du bourgeon

Propriétés de l'huile essentielle

Indications

Indications de la plante entière (phytothérapie)

  • Infections uro-génitales
  • Indications homéopathiques :
    • Goutte chronique, déformations articulaires, arthrites cristallines
    • Hémorroïdes
    • Catarrhes pulmonaires, dysménorrhées, tuberculose

Indications du bourgeon (gemmothérapie)

Indications spécifiques de l'huile essentielle (aromathérapie)

Mode d'action connu ou présumé

  • La teinture de gaïac est un réactif pour la recherche des oxydases et peroxydases (obtention d’une couleur bleue avec les oxydases)

Formulations usuelles

Réglementation

Effets indésirables éventuels et précautions d'emploi

Références bibliographiques

  1. Duwiejua M, Zeitlin IJ, Waterman PG, Gray AI. Anti-inflammatory activity of Polygonum bistorta, Guaiacum officinale and Hamamelis virginiana in rats. J Pharm Pharmacol. 1994 Apr;46(4):286-90. PMID 8051612