Teinture-mère

De WikiPhyto

Teinture-Mère homéopathique (TM ou T.M.)

  • Préparation par macération de la plante fraîche dans l'alcool (sauf pour les plantes exotiques)
  • Préparation codifiée et contrôlée par les laboratoires homéopathiques

Mode de préparation :

  • On laisse macérer pendant 21 jours dans l'alcool à 95°, une quantité de plante variable selon sa teneur en eau pour obtenir un titre alcoolique final voisin de 70°, puis on décante, enfin on filtre en opérant une expression du résidu (le marc).
  • La Pharmacopée française contient une rubrique homéopathique, laquelle indique les caractéristiques des T.M. (poids des résidus secs, chromatographies, etc).
  • La Teinture-mère est une souche de départ pour les dilutions homéopathiques, ce qui explique son mode de préparation par contact prolongé, et lui confère une place de produit « éthique ». La souche de base du remède homéopathique doit être reproductible.

Remarque

  • La T.M. n'est pas prévue initialement comme un produit de phytothérapie
    • Elle est définie par son mode de fabrication et n’est pas soumise au respect d’une teneur en un principe actif [1]
  • Le rapport d'extraction (ratio) final de la T.M. est de 1:10, soit 10 grammes de T.M. correspondent à 1 gramme de la drogue déshydratée (poudre de plante sèche).
  • L'utilisation de la plante fraîche vivante induit une efficacité supérieure
  • Mais la composition de la TM n'est pas superposable à celle de préparations de plantes séchées [2]

Bibliographie

  1. Morel Jean-Michel. Traité pratique de Phytothérapie. Ed. Grancher, 2008.
  2. Biber A, Franck-Karl G, Waimer F, Riegert U, Wiget R. Analytical characterisation of homoeopathic mother tinctures. Pharmeur Sci Notes. 2009 Mar;2009(1):1-4. PMID 19275866
  • Biber A, Franck-Karl G, Klein G, Stumpf KH. Quality criteria of homoeopathic mother tinctures: considerations regarding suitable tests for homoeopathic monographs. Pharmeur Sci Notes. 2005 Aug;2005(1):53-9. PMID 17687895