Extraits secs

De WikiPhyto

Extraits secs, extraits secs pulvérulents, nébulisats, lyophilisats

  • Présentation sous forme de gélules, plus rarement de comprimés, répondant à la demande des consommateurs de produits pratiques et transportables [1]
  • Le nébulisat ou extrait sec nébulisé se présente sous forme d’une fine poudre très hygroscopique (absorbant l’humidité de l’air)

Mode de préparation :

  • Résultent d’une série d'opérations :
    • Phase 1 : extraction des principes actifs par macération ou lixiviation de la plante broyée
      • dans l'eau (qui donnera un extrait sec aqueux)
      • dans l'alcool à différents titres (qui donnera un extrait sec hydro-alcoolique)
    • Phase 2 : filtration et concentration sous pression réduite et à basse température pour obtenir un extrait liquide
    • Phase 3 : élimination du solvant liquide par séchage pour obtenir l'extrait sec proprement dit
    • Elimination du solvant :
      • Par lyophilisation : elle consiste à dessécher un produit congelé par sublimation, c’est-à-dire de l’état de glace à l’état de vapeur sans passer par l’état liquide, ce qui permet de conserver l’arôme (comme pour le café soluble, mais ce procédé est rarement utilisé pour les plantes médicinales)
      • Par nébulisation : l’extrait liquide est projeté sous forme de brouillard et le solvant éliminé par évaporation ultra-rapide (de une à quelques secondes) dans un courant d’air chaud, en enceinte close (procédé de fabrication du lait en poudre). La nébulisation se réalise avec un abaissement de la température au niveau de la gouttelette (par condensation), qui dégrade peu les molécules

Remarque

  • Les molécules très volatiles disparaissent d'un extrait sec
  • Le rapport d'extraction (ratio) varie entre 3:1 et 10:1, voire beaucoup plus pour des extraits spécifiques (ginkgo par exemple)

Bibliographie

  1. Morel Jean-Michel. Traité pratique de Phytothérapie. Ed. Grancher, 2008.