Gemmothérapie

De WikiPhyto

Définition

Gemmothérapie : Usage des parties embryonnaires des végétaux (bourgeons, jeunes pousses, radicelles…) à des fins thérapeutiques, sous la forme galénique de macérats glycérinés

  • Elle fut initiée par le docteur Pol Henry [1] et nommée "phytembryothérapie", c'est-à-dire "phyto-embryothérapie" avant d'adopter le terme actuel de gemmothérapie (thérapeutique par les bourgeons)
    • En effet, les cellules du bourgeon (en réalité le méristème apical) possèdent la capacité de reproduire une plante toute entière (concept d’embryogénie indéfinie). On utilise d’ailleurs ces propriétés pour reproduire et cultiver les plantes en éprouvette
    • Chacune des souches gemmothérapiques a donné lieu à une étude expérimentale clinique et biologique ayant permis de déterminer leurs propriétés (études sur l’animal pour apprécier les modifications des lignées de cellules sanguines, de celles de la moelle osseuse dans le myélogramme, et du sérum dans le protidogramme) [2], [3]
  1. Henry Pol. Gemmothérapie, thérapeutique par les extraits embryonnaires végétaux. chez l’auteur. Bruxelles. 1982.
  2. Morel Jean-Michel. Traité pratique de Phytothérapie, 618 pages, préface de Jean-Marie Pelt. Ed. Grancher, 2008
  3. Morel Jean-Michel. Le guide de la Gemmothérapie. First éditions, 2012