Cotonnier

De WikiPhyto
(Redirigé depuis Gossypium arboreum)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nom de la plante

Cotonnier

Dénomination latine internationale

Gossypium sp.

Famille botanique

Malvaceae

Description et habitat

  • Arbustes ou arbrisseaux pérennes, feuilles lobées +/- échancrées
  • Fleurs à larges bractées dentées, corolle blanc crème à jaune, qui rougissent rapidement après l’épanouissement
  • Les étamines sont soudées par leurs filets en colonne staminale
  • Le fruit est une capsule sphérique, ovoïde ou pyriforme, avec 3 à 5 loges, et 6 à 12 graines par loge qui portent de longs poils ou fibres

Histoire et tradition

  • Source de coton, fibres des graines

Parties utilisées

  • Graines, écorce de racine

Formes galéniques disponibles

Dosages usuels

Composition

Composants principaux de la plante

Composants principaux des bourgeons ou jeunes pousses

Composants principaux de l'huile essentielle

Propriétés

Propriétés de la plante

  • Le gossypol est un pigment contenu dans les glandes ovoïdes ou sphériques qui parsèment les graines de cotonniers
  • Il est très réactif : se combine avec les amines distales des lysines protéiques, ce qui diminue la valeur nutritionnelle des tourteaux de coton
  • Il induit une oligospermie chez le mâle, une diminution de la nidation chez la femme
  • L 'huile de cotonnier est un spermicide très actif Elle diminue le nombre de spermatozoïdes et il y de plus en plus de spermatozoïdes anormaux. C' est un antifertilisant qui détruit les tubules séminifères. Il y a également des effets secondaires dosage dépendants qui engendrent une stérilité prolongée.

Propriétés du bourgeon

Propriétés de l'huile essentielle

Indications

Indications de la plante entière (phytothérapie)

  • Étudié dans la contraception masculine ??

Indications du bourgeon (gemmothérapie)

Indications spécifiques de l'huile essentielle (aromathérapie)

Mode d'action connu ou présumé

Formulations usuelles

Réglementation

Effets indésirables éventuels et précautions d'emploi

Références bibliographiques