Gratiole

De WikiPhyto
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nom de la plante

Gratiole, Séné des prés, Herbe du pauvre homme

Dénomination latine internationale

Gratiola officinalis L.

Famille botanique

Scrophulariaceae

Description et habitat

  • Plante des lieux humides, de 20 à 60 cm
  • Tiges creuses, tétragones au sommet
  • Feuilles sessiles, lancéolées et dentées, fleurs isolées blanc jaunâtre ou rosées, velues intérieurement et à lèvres peu marquées
  • Europe, Asie, Amérique du Nord

Histoire et tradition

Parties utilisées

Plante fleurie, rhizome

Formes galéniques disponibles

Teinture-mère de plante entière

Dosages usuels

Composition

Composants principaux de la plante

  • Triterpènes tétracycliques : cucurbitacine E et I
  • Cucurbitacine L et 16-hydroxygratiogénine
  • Hétérosides : élatéridine (monoglucoside de la cucurbitacine E) et désacétylélatéridine
  • Dérivés flavoniques
  • Alcaloïdes : hélidonine, O-acétylhélidonine

Composants principaux des bourgeons ou jeunes pousses

Composants principaux de l'huile essentielle

Propriétés

Propriétés de la plante

  • Purgatif drastique, éméto-cathartique
  • Anthelminthique
  • Aphrodisiaque (?) et emménagogue
  • Diurétique, fébrifuge

Propriétés du bourgeon

Propriétés de l'huile essentielle

Indications

Indications de la plante entière (phytothérapie)

  • Constipations opiniâtres (abandonné)
  • En homéo : diarrhées infantiles estivales explosives déclenchées après un excès de boissons froides

Indications du bourgeon (gemmothérapie)

Indications spécifiques de l'huile essentielle (aromathérapie)

Mode d'action connu ou présumé

Formulations usuelles

Réglementation

Effets indésirables éventuels et précautions d'emploi

  • Troubles de la vision, pb cardiaques
  • émétique

Références bibliographiques