Herbe charpentier

De WikiPhyto
(Redirigé depuis Justicia pectoralis)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nom de la plante

Herbe charpentier ou Zèb chawpantyié (créole), Carmentine, Chamba (espagnol)

Dénomination latine internationale

Justicia pectoralis Jacq. (ou J. pect. var. stenophylla Leon.)

Famille botanique

Acanthaceae

Description et habitat

  • Herbe diffuse à tiges grêles, radicantes et tétragones
  • Feuilles longues de 2 à 7 cm, ovales et linéaires, voire lancéolées, aigues
  • épis grêles de fleurs espacées, à corolle blanche striée de violet, 1 cm de long
  • Ne croît qu’en Amérique centrale et aux Antilles

Histoire et tradition

  • “Farmacias vivas” : petite herbe aromatique des jardins médicinaux au Brésil
  • Travaux de TRAMIL
  • Introduction récente à la Pharmacopée Française

Parties utilisées

Formes galéniques disponibles

Dosages usuels

Composition

Composants principaux de la plante

Composants principaux des bourgeons ou jeunes pousses

Composants principaux de l'huile essentielle

Propriétés

Propriétés de la plante

  • Swerticine et coumarines sont sédatives
  • Le GABA est dépresseur du SNC
  • Vulnéraire
  • Anti-oedémateux, veinotonique
  • L’acide gamma-aminobutyrique est un neuro-médiateur inhibiteur du système nerveux central
  • La coumarine extraite de la plante est anti-inflammatoire, antalgique [1], cicatrisante, spasmolytique
  • Oestrogénique par action sur les récepteurs et progestatif [2]
  • Certains composants sont cytotoxiques (lignanes : justicidine B) [3]

Propriétés du bourgeon

Propriétés de l'huile essentielle

Indications

Indications de la plante entière (phytothérapie)

  • Asthme, bronchites, grippe, toux, douleurs
  • Blessures, plaies
  • Tonique veineux
  • Anti-oedémateux

Indications du bourgeon (gemmothérapie)

Indications spécifiques de l'huile essentielle (aromathérapie)

Mode d'action connu ou présumé

  • Le GABA est un neuromédiateur inhibiteur
  • Le récepteur GABA A est un membre de la famille des récepteurs-canaux ioniques
  • Ainsi, la liaison du GABA sur ces récepteurs GABA A ou GABA B entraîne une inhibition de la neurotransmission

Formulations usuelles

Réglementation

Effets indésirables éventuels et précautions d'emploi

  • Atoxique

Références bibliographiques

  1. C. S. Lino, M. L. Taveira, G. S. B. Viana, F. J. A. Matos. Analgesic and antiinflammatory activities of Justicia pectoralis Jacq and its main constituents: coumarin and umbelliferone. Phytotherapy Research, Volume 11, Issue 3, pages 211–215, May 1997. [1]
  2. Tracie D. Locklear, Yue Huang, Jonna Frasor, Brian J. Doyle, Alice Perez, Jorge Gomez-Laurito, Gail. B. Mahady. Estrogenic and Progestagenic effects of extracts of Justicia pectoralis Jacq., an herbal medicine from Costa Rica used for the treatment of Menopause and PMS. Maturitas. 2010 July ; 66(3): 315–322.
  3. H. Joseph, J. Gleye, C. Moulis, L. J. Mensah, C. Roussakis, C. Gratas. Justicidin B, a Cytotoxic Principle from Justicia pectoralis. J. Nat. Prod., 1988, 51 (3), pp 599–600 [2]
  • H. Joseph, J. Gleye, C. Moulis, I. Fouraste, E. Stanislas. O-Methoxylated C-glycosylflavones from Justicia pectoralis. Journal of Natural Products 1988 51 (4), pp 804–805 [3]
  • Fernández Lilia; Más Rosa; Pérez Saad Héctor; Biscay Rolando; Galán Lídice. Evaluación preliminar de los efectos neurofarmacológicos de Justicia pectoris / Preliminary evaluation of neuropharmacological effects of Justicia pectoris. Rev. cuba. farm;23(1/2):161-6
  • Peter A.G.M. de Smet. A multidisciplinary overview of intoxicating snuff rituals in the western hemisphere. Journal of Ethnopharmacology, Volume 13, Issue 1, March 1985, Pages 3–49