Scolopendre

De WikiPhyto

Nom de la plante

Scolopendre, Langue de cerf, Herbe à rate, Herbe hépatique

Dénomination latine internationale

Asplenium scolopendrium Syn. Phyllitis scolopendrium (L.) Newman (Scolopendrium officinale)

Famille botanique

Aspleniaceae

Description et habitat

  • Fougère poussant en touffe, dont les frondes allongées rubannées (d'où le nom de langue de cerf), parfois ondulées sur les bords, persistent toute l'année. Les spores de grande taille, situées à la face inférieure du limbe, disposées de façon oblique justifient le nom de scolopendre car elles rappellent la forme d’un mille-pattes
  • Lieux ombragés, souvent sur sols calcaires, pierreux, argileux ou sableux, forêts en pente, ravins, éboulis, bord des ruisseaux et à l'intérieur des puits
  • Très décorative, elle est cultivée pour l'ornementation

Histoire et tradition

  • Depuis l'Antiquité, elle est réputée efficace dans les affections du foie et de la rate

Parties utilisées

Formes galéniques disponibles

Dosages usuels

Composition

Composants principaux de la plante

Composants principaux des bourgeons ou jeunes pousses

Composants principaux de l'huile essentielle

Propriétés

Propriétés de la plante

  • Expectorant, astringent et émollient
  • Entrait dans la composition du sirop officinal de chicorée composé

Propriétés du bourgeon

Propriétés de l'huile essentielle

Indications

  • Toux (très peu usité)

Indications de la plante entière (phytothérapie)

Indications du bourgeon (gemmothérapie)

Indications spécifiques de l'huile essentielle (aromathérapie)

Mode d'action connu ou présumé

Formulations usuelles

Réglementation

Effets indésirables éventuels et précautions d'emploi

Références bibliographiques

  • Pieroni A, Dibra B, Grishaj G, Grishaj I, Gjon Maçai S. Traditional phytotherapy of the Albanians of Lepushe, Northern Albanian Alps. Fitoterapia. 2005 Jun;76(3-4):379-99. PMID 15890470