Petite pervenche

De Wikiphyto
Aller à la navigation Aller à la recherche
Vinca minor

Nom de la plante

Pervenche, Petite pervenche

Dénomination latine internationale

Vinca minor L.

Famille botanique

Apocynaceae

Description et habitat

  • Plante herbacée à tiges couchées s’enracinant par places, feuilles persistantes opposées, coriaces, à limbe luisant
  • Fleurs à 5 lobes d’un bleu soutenu
  • Commune dans toute l’Europe, bois frais, rochers ombragés

Histoire et tradition

Parties utilisées

  • Feuille

Formes galéniques disponibles

Dosages usuels

  • Équivalent à vincamine 40-60 mg/jour per os

Composition

Composants principaux de la plante

Composants principaux des bourgeons ou jeunes pousses

Composants principaux de l'huile essentielle

Propriétés

Propriétés de la plante

  • Astringente, vulnéraire, antidermatosique, antilaiteuse (non vérifiées)
  • La vincamine augmente le débit sanguin cérébral
  • Augmentation de la consommation en O2 et glucose
  • Protection capillaire
  • Vasodilatateur coronarien
  • Analgésique

Propriétés du bourgeon

Propriétés de l'huile essentielle

Indications

Indications de la plante entière (phytothérapie)

  • Troubles de la vigilance et de la mémoire
  • Vertiges
  • Suites d’accident vasculaire cérébral, séquelles de traumas crâniens, troubles cochléo-vestibulaires, troubles rétiniens d’origine ischémique

Indications du bourgeon (gemmothérapie)

Indications spécifiques de l'huile essentielle (aromathérapie)

Mode d'action connu ou présumé

  • La vincamine augmente le débit sanguin cérébral
  • Augmentation de la consommation en O2 et glucose
  • Vulnéraire vient de “vulnus -eris blessure => vulnerarius = propre à la guérison des blessures

Formulations usuelles

Réglementation

Effets indésirables éventuels et précautions d'emploi

  • La vincamine peut entrainer une arythmie ventriculaire, corriger une éventuelle hypokaliémie
  • Contre-indiquée chez les femmes enceintes et les néoformations cérébrales avec hypertension intracrânienne

Références bibliographiques

  1. Janine Garnier, Nicole Kunesch, Emmanuel Siou, Jacques Poisson, Gerhard Kunesch, Michel Kzoch. Etude des cultures de tissus de Vinca minor isolement d'un lignane, le lirioresinol B. Phytochemistry, Volume 14, Issues 5-6, June 1975, Pages 1385-1387
  • Bruneton J. Pharmacognosie, Phytochimie, Plantes médicinales. Ed. Tec et Doc. 1997. p. 838