Ail des ours

De WikiPhyto
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Allium ursinum

Nom de la plante

Ail des ours, ail des bois, ail pétiolé, ail à larges feuilles

Dénomination latine internationale

Allium ursinum L.

Famille botanique

Alliaceae (Liliaceae)

Description et habitat

  • Plante herbacée des sous-bois frais et ombragés, des bords de ruisseaux, de 20 à 50 cm de hauteur, à fleurs blanches
  • Le feuillage dégage une forte odeur d'ail au froissage
  • Plante sociale qui peut former de vastes colonies

Histoire et tradition

  • Plante médicinale très ancienne connue des Celtes et des Germains
  • Le bulbe et les feuilles sont comestibles (on l'utilise cru dans les salades)
  • Attention aux risques de confusion avec le muguet ou le colchique, très toxiques voire mortels
    • Seul l'ail des ours possède une odeur alliacée

Parties utilisées

  • Bulbe et feuilles

Formes galéniques disponibles

Dosages usuels

Composition

Composants principaux de la plante

Composants principaux des bourgeons ou jeunes pousses

Composants principaux de l'huile essentielle

Propriétés

Propriétés de la plante

  • Dépuratif
  • Cardioprotection, action anti-hypertensive en raison d’un effet d’inhibition de l’enzyme de conversion de l’angiotensine [1], [2]
  • Anti-agrégant au même titre que Allium sativum [3]
  • Neuroprotection [4]
  • Antiseptique, antifongique [5]
  • Anthelminthique

Propriétés du bourgeon

Propriétés de l'huile essentielle

Indications

Indications de la plante entière (phytothérapie)

  • Hypertension artérielle
  • Protection cardiovasculaire

Indications du bourgeon (gemmothérapie)

Indications spécifiques de l'huile essentielle (aromathérapie)

Mode d'action connu ou présumé

Formulations usuelles

Réglementation

Effets indésirables éventuels et précautions d'emploi

  • Risque principal : confusion avec le muguet ou le colchique, très toxiques voire mortels
  • Gastralgies

Références bibliographiques

  1. Rietz B, Isensee H, Strobach H, Makdessi S, Jacob R. Cardioprotective actions of wild garlic (allium ursinum) in ischemia and reperfusion. Mol Cell Biochem. 1993 Feb 17;119(1-2):143-50. PMID 8455576
  2. Sendl A, Elbl G, Steinke B, Redl K, Breu W, Wagner H. Comparative pharmacological investigations of Allium ursinum and Allium sativum. Planta Med. 1992 Feb;58(1):1-7. PMID 1620734
  3. Hiyasat B, Sabha D, Grotzinger K, Kempfert J, Rauwald JW, Mohr FW, Dhein S. Antiplatelet activity of Allium ursinum and Allium sativum. Pharmacology. 2009;83(4):197-204. doi: 10.1159/000196811. PMID 19174616
  4. Mathew BC, Biju RS. Neuroprotective Effects of Garlic A Review. Libyan J Med. 2008; 3(1): 23–33. texte intégral
  5. Radu Vasile Bagiu, Brigitha Vlaicu, Monica Butnariu. Chemical Composition and in Vitro Antifungal Activity Screening of the Allium ursinum L. (Liliaceae). Int J Mol Sci. 2012; 13(2): 1426–1436. texte intégral
  • Salomeia Putnoky, Angela Caunii, Monica Butnariu. Study on the stability and antioxidant effect of the Allium ursinum watery extract. Chem Cent J. 2013; 7: 21. texte intégral
  • G. Dilip Reddy, A. Gopala Reddy, G.S. Rao, M. Vijay Kumar. Pharmacokinetic interaction of garlic and atorvastatin in dyslipidemic rats. Indian J Pharmacol. 2012 Mar-Apr; 44(2): 246–252. texte intégral