Ephedras

De WikiPhyto
(Redirigé depuis Ephedra sinica)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nom de la plante

Ephedra sp, Ma Huang (chinois)

Dénomination latine internationale

Ephedra sinica Stapf. Ephedra equisetina Bunge Ephedra gerardiana Wall. ex-Stapf. Ephedra intermedia Schrenk et C.A. Meyer

Famille botanique

Ephedraceae

Description et habitat

  • Arbrisseaux dioïques, à rameaux grêles et verts, striés, présentant à chaque ramification une feuille modifiée en gaine plus ou moins longue, bilobée
  • Fleurs en chatons unisexuées, jaunes ou vertes
  • Les fruits sont des akènes entourés de bractées charnues ressemblant à une baie rouge

Histoire et tradition

  • Utilisées par la médecine chinoise depuis 5000 ans comme antiasthmatiques et pour traiter les problèmes respiratoires [1]
    • Les plantes de ce genre sont utilisées pour augmenter l’énergie de l’individu
  • Nombreuses espèces du genre Ephedra en Amérique du Nord
  • On peut rencontrer en France et en Suisse le raisin de mer (Ephedra distachya) nommé ainsi à cause des écailles charnues rouges comestibles qui recouvrent les graines
  • L'ephedra aurait pu faire partie du soma et de l'haoma, breuvages enivrants à usage cultuel et sacrificiel apparaissant dans les Rigveda (religion hindouiste) et l'Avesta (religion zoroastrienne) [1]

Parties utilisées

  • Rameaux

Formes galéniques disponibles

  • Teinture-mère de jeune rameau fleuri
  • Interdit en France en-deça de la 5° CH

Dosages usuels

Composition

Composants principaux de la plante

  • Alcaloïde (protoalcaloïde) de type phényléthylamine (alcool aminé) proche de l’adrénaline : l’éphédrine (amine sympathicomimétique)

Composants principaux des bourgeons ou jeunes pousses

Composants principaux de l'huile essentielle

Propriétés

Propriétés de la plante

  • L’éphédrine possède une activité sympathomimétique alpha, semblable à celle de l’adrénaline, moins puissante mais plus durable, entraine vasoconstriction, hypertension, mydriase, dilatation des bronches et diminution du tonus intestinal
  • Utilisée comme anti-asthmatique au début des années 90, actuellement utilisée comme décongestionnant de la muqueuse nasale
  • L’éphédrine est modifiée en noréphédrine (ce sont des énantiomères)

Propriétés du bourgeon

Propriétés de l'huile essentielle

Indications

Indications de la plante entière (phytothérapie)

  • Asthme
  • Rhinites
  • Respecter les doses, en spécialités

Indications du bourgeon (gemmothérapie)

Indications spécifiques de l'huile essentielle (aromathérapie)

Mode d'action connu ou présumé

  • L’éphédrine est extraite des rameaux
  • Interdit en France en-deça de la 5° CH
  • Sympathomimétique alpha

Formulations usuelles

Réglementation

Effets indésirables éventuels et précautions d'emploi

  • Respecter les doses, uniquement en spécialités
  • Effets indésirables :
    • Céphalées, palpitations, tachycardie, poussée hypertensive, sueurs, crise de glaucome par fermeture de l'angle, troubles urinaires (dysurie, rétention), en particulier en cas de troubles urétroprostatiques, anxiété, insomnie, sécheresse buccale, nausées, vomissements.
  • Chez l'enfant après administration de vasoconstricteurs à base d'éphédrine, on peut constater :
    • Convulsions, hallucinations, agitation, troubles du comportement et insomnie
  • Contre-indications :
    • Hypertension artérielle sévère ou mal équilibrée par le traitement
    • Insuffisance coronarienne sévère
    • Risque de glaucome par fermeture de l'angle
    • Risque de rétention urinaire liée à des troubles uréthroprostatiques
    • Antécédents de convulsions
    • En association aux sympathomimétiques à action indirecte : vasoconstricteurs destinés à décongestionner le nez, qu'ils soient administrés par voie orale ou nasale, (phénylpropanolamine, pseudoéphédrine, phényléphrine, éphédrine...) et méthylphénidate
    • En association avec les IMAO
  • L'éphédra est considéré comme plante dopante

Références bibliographiques

  • http://archive.wikiwix.com/cache/?url=http://www.tela-botanica.org/page:soma_haoma&title=%5B1%5D