Monotrope suce-pin

De WikiPhyto
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nom de la plante

Monotrope suce-pin

Dénomination latine internationale

Monotropa hypopitys L.

Famille botanique

Ericaceae

Description et habitat

Histoire et tradition

Parties utilisées

  • Plante entière

Formes galéniques disponibles

Dosages usuels

Composition

Composants principaux de la plante

Composants principaux des bourgeons ou jeunes pousses

Composants principaux de l'huile essentielle

Propriétés

Propriétés de la plante

Propriétés du bourgeon

Propriétés de l'huile essentielle

Indications

Indications de la plante entière (phytothérapie)

  • Usage réservé aux toux quinteuses

Indications du bourgeon (gemmothérapie)

Indications spécifiques de l'huile essentielle (aromathérapie)

Mode d'action connu ou présumé

Formulations usuelles

Réglementation

Effets indésirables éventuels et précautions d'emploi

Références bibliographiques

  1. Erik Björkman. Monotropa Hypopitys L. — an Epiparasite on Tree Roots. Physiologia Plantarum, Volume 13, Issue 2, pages 308–327, April 1960
  2. Jan Trofast. Chloromycorrhizinol A, A furochroman from an isolate of the roots of Monotropa hypopitys. Phytochemistry, Volume 17, Issue 8, 1978, Pages 1359–1361
  3. Bruce A. Bohma, John E. Averett. Flavonoids in some monotropoideae. Biochemical Systematics and Ecology, Volume 17, Issue 5, 1989, Pages 399–401.
  4. A. R. Trim. Occurrence of Asperuloside in Daphniphyllum macropodum (Euphorbiaceæ) and a closely related Glucoside in Monotropa hypopitys Walt. (Pyrolaceæ). Nature 167, 485 (24 March 1951)