Phellandrie

De WikiPhyto
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nom de la plante

Phellandrie, Fenouil d’eau, Ciguë aquatique

Dénomination latine internationale

Oenanthe aquatica (L.) Poir. = Oenanthe phellandrium Lam.

Famille botanique

Apiaceae (Umbelliferae)

Description et habitat

  • Grande plante vivace pouvant atteindre 1 m de haut, présente dans toute la France, lieux humides, mares, fossés
  • Tiges striées et fistuleuses ramifiées à feuilles très divisées, feuilles submergées divisées en lanières
  • Fleurs petites et blanches en ombelles

Histoire et tradition

Vénéneuse et redoutable pour le bétail

Parties utilisées

Fruit

Formes galéniques disponibles

Dosages usuels

Composition

Composants principaux de la plante

Composants principaux des bourgeons ou jeunes pousses

Composants principaux de l'huile essentielle

  • D-béta-phellandrène, d-phellandral,

Propriétés

Propriétés de la plante

  • Toxique, usage homéopathique uniquement

Propriétés du bourgeon

Propriétés de l'huile essentielle

Indications

Indications de la plante entière (phytothérapie)

Indications homéopathiques de Phellandrium : suppurations pulmonaires, douleurs mamelonnaires

Indications du bourgeon (gemmothérapie)

Indications spécifiques de l'huile essentielle (aromathérapie)

Mode d'action connu ou présumé

Formulations usuelles

Réglementation

Effets indésirables éventuels et précautions d'emploi

Références bibliographiques

  • Boullard Bernard. Plantes médicinales du monde. Ed. ESTEM. 2001 p. 373