Scutellaire casquée

De WikiPhyto
(Redirigé depuis Scutellaria galericulata)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nom de la plante

Scutellaire casquée, Toque casquée, Herbe judaïque, Grande toque, Tertianaire, Trétianaire

Dénomination latine internationale

Scutellaria galericulata L.

Famille botanique

Lamiaceae

Description et habitat

  • Plante assez commune au bord des lieux humides, marécageux ou en cressonnière flottante. Les feuilles, brièvement pétiolées, ont un limbe ovale-allongé, un peu aigu au sommet et bordé de dents faibles à feuilles lancéolées opposées et fleurs bleues
  • Les fleurs sont disposées tout au long de la tige, à l'aisselle des feuilles, toutes tournées du même côté, groupées en général par deux.
  • Floraison de juin à septembre.
  • On la rencontre jusqu'à 1000 m d'altitude

Histoire et tradition

  • Elle doit son nom commun de tertianaire à son utilisation ancienne pour lutter contre le paludisme ou fièvre tierce
  • Scutellaria lateriflora L., plante d’Amérique du Nord est utilisée dans les rites de purification lorsque les tabous sexuels avaient été enfreints, et contre la rage, actuellement comme sédatif nerveux

Parties utilisées

  • Parties aériennes

Formes galéniques disponibles

Dosages usuels

Composition

Composants principaux de la plante

Composants principaux des bourgeons ou jeunes pousses

Composants principaux de l'huile essentielle

Propriétés

Propriétés de la plante

Propriétés du bourgeon

Propriétés de l'huile essentielle

Indications

Indications de la plante entière (phytothérapie)

  • Asthme bronchique, rhume des foins
  • Rhinite allergique
  • Mononucléose infectieuse (indication de phytothérapie cyclique [3])

Indications du bourgeon (gemmothérapie)

Indications spécifiques de l'huile essentielle (aromathérapie)

Mode d'action connu ou présumé

Formulations usuelles

Réglementation

Effets indésirables éventuels et précautions d'emploi

Références bibliographiques

  1. T. Ersoz, D. Tasdemir, I. Calis, C. M. Ireland. Phenylethanoid glycosides from Scutellaria galericulata. Turkish Journal of Chemistry, 2002, 26, 465–471. Texte intégral
  2. Micaela R. Marques, Caroline Stüker, Nessim Kichik, Teresa Tarragó, Ernest Giralt, Ademir F. Morel, Ionara I. Dalcol. Flavonoids with inhibitory activity isolated from Scutellaria racemosa Pers. Fitoterapia, Volume 81, Issue 6, September 2010, Pages 552-556
  3. Dewitt Serge, Leunis Jean-Claude. Traité théorique et pratique de phytothérapie cyclique, science de la rééquilibration biologique de l'organisme. Ed. Roger Jollois. 1995.
  • Kurnakov Ba. [Pharmacology of Scutellaria galericulata and Scutellaria scordifolia.] Farmakol Toksikol. 1957 Nov-Dec;20(6):79-80. PMID 13562152
  • Hosokawa K, Minami M, Kawahara K, Nakamura I, Shibata T. Discrimination among three species of medicinal Scutellaria plants using RAPD markers. Planta Med. 2000 Apr;66(3):270-2. PMID 10821055
  • Hosokawa K, Minami M, Nakamura I, Hishida A, Shibata T. The sequences of the plastid gene rpl16 and the rpl16-rpl14 spacer region allow discrimination among six species of Scutellaria. J Ethnopharmacol. 2005 May 13;99(1):105-8. PMID 15848027
  • Michael D. Cole, Alan J. Paton, Ray M. Harleyl, Linda E. Fellows. The significance of the iridoid glycoside, catalpol, in Scutellaria. Biochemical Systematics and Ecology, Volume 19, Issue 4, 5 July 1991, Pages 333-335