Sequoïa

De WikiPhyto
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nom de la plante

Sequoïa

Dénomination latine internationale

Sequoia gigantea, Sequoiadendron giganteum (Lindley) Buchholz

Famille botanique

Taxodiaceae ou Cupressaceae

Description et habitat

  • Les séquoias sont des conifères appartenant à l'ancienne famille des Taxodiacées (englobée aujourd'hui dans les Cupressacées) et au genre Sequoia
  • On en connaît apparemment une seule espèce, le séquoia toujours vert ou séquoia à feuilles d'if : Sequoia sempervirens (Lamb. ex D. Don) Endl. Cet arbre ne doit pas être confondu avec le Séquoia géant (Sequoiadendron giganteum)

Histoire et tradition

  • Son nom vient du chef indien Sequoyah (v. 1770-1843), inventeur de l'alphabet cherokee. Cette dédicace a été faite par le botaniste autrichien Stephan Ladislaus Endlicher
  • Originaire de Californie, il atteint jusqu'à 100 m de hauteur, 25 m de circonférence à la base et peut vivre plusieurs milliers d'années (un spécimen californien est crédité de 3 800 ans d'âge !). Ces qualités font de cet arbre, vénéré par les Amérindiens, le maître du règne végétal. Les séquoias ont aussi joué un grand rôle dans la flore fossile (période du crétacé et du miocène). Depuis, ils n'existent plus que dans les montagnes Rocheuses

Parties utilisées

  • Jeune pousse

Formes galéniques disponibles

Dosages usuels

Composition

Composants principaux de la plante

Composants principaux des bourgeons ou jeunes pousses

Composants principaux de l'huile essentielle

Propriétés

Propriétés de la plante

Propriétés du bourgeon

  • Cette espèce occupe encore une trentaine d'ilots dans une aire assez restreinte sur les versants occidentaux de la Sierra Nevada, dans le centre de la Californie. Pouvant dépasser 100 m dans son pays d'origine il est assez rustique sous le climat de Paris et peut y atteindre 40 m donnant un bois mou, peu résistant et sans grand intérêt. Les restes fossiles sont connus dans la moitié du globe [1]

Propriétés de l'huile essentielle

Indications

Indications de la plante entière (phytothérapie)

Indications du bourgeon (gemmothérapie)

  • Adénome prostatique (début)
  • Maladies des os de Verres (supprime les fractures semi spontanées)
  • Alternance avec Quercus pedunculata. Retard de consolidation des fractures chez les adultes
  • avec Ribes nigrum et Quercus pedunculata insuffisance surrénalienne fonctionnelle surmenage, fatigue par excès.
  • Activité biologique : remonte les 17 cetostéroïdes urinaires.

Indications spécifiques de l'huile essentielle (aromathérapie)

Mode d'action connu ou présumé

Formulations usuelles

Réglementation

Effets indésirables éventuels et précautions d'emploi

Références bibliographiques

  1. Henry Pol. Gemmothérapie, thérapeutique par les extraits embryonnaires végétaux. Edition à compte d’auteur. Bruxelles, 1982.