Ylang-ylang

De WikiPhyto

Nom de la plante

Ylang-ylang, ylang ylang

Dénomination latine internationale

Cananga odorata (Baill.) Hook. et Thom., Annona odorantissima

Famille botanique

Annonaceae

Description et habitat

  • Arbre des régions tropicales à feuilles persistantes lancéolées, à fleurs jaune-vert très odorantes à parfum pénétrant, pouvant atteindre 25 mètres de hauteur
  • Originaire d’Indonésie et des Philippines
  • Cultivé aux Comores et à Madagascar (île de Nosy Be), où l’arbre est taillé à la hauteur d’un homme pour permettre la cueillette

Histoire et tradition

  • Les fleurs aphrodisiaques sont un ornement traditionnel au Moyen-Orient
  • Huile essentielle de senteur suave et musquée
  • La première fraction distillée est appelée “quintessence” la plus onéreuse et appréciée en parfumerie, est suivie de l’huile essentielle “extra”, “première”, “seconde” ou “troisième”
  • Ylang-ylang signifie “fleur des fleurs”

Parties utilisées

Formes galéniques disponibles

Dosages usuels

Composition

Composants principaux de la plante

Composants principaux des bourgeons ou jeunes pousses

Composants principaux de l'huile essentielle

Propriétés

Propriétés de la plante

  • Sédative
  • Aphrodisiaque
  • Antioxydante
  • L'HE est calmante, ralentit le rythme cardiaque et hypotensive

Propriétés du bourgeon

Propriétés de l'huile essentielle

  • Aphrodisiaque, euphorisante
  • Antidépressive
  • Sédative, relaxante du système nerveux central [1], [2]
  • Antalgique (dilution à 30 % dans une huile végétale, en massages de la plante des pieds, utilisé dans des centres anti-douleurs)
  • Anti-inflammatoire, antimicrobienne et antibiofilm [3]
  • Antispasmodique
  • Hypotensive, antiarythmique

Indications

Indications de la plante entière (phytothérapie)

  • Prudence dans l’usage interne (méconnue)

Indications du bourgeon (gemmothérapie)

Indications spécifiques de l'huile essentielle (aromathérapie)

  • Hypertension artérielle
  • Frigidité, impuissance, asthénie sexuelle
  • Palpitations, hypertension artérielle, extrasystoles +++ (en massages)
  • Tonique de la peau et de la chevelure
  • Dépression, insomnie, stress, angoisse, panique

Mode d'action connu ou présumé

  • L'acétate de linalyle est sédatif, antalgique, anti-inflammatoire, spasmolytique, calmant, anesthésiant local

Formulations usuelles

Réglementation

Effets indésirables éventuels et précautions d'emploi

  • HE déconseillée chez la femme enceinte
    • Irritation cutanée (dermocaustique) possible à l'état pur
  • Interaction avec les anticoagulants oraux (observation clinique)
  • Peu toxique aux doses usuelles [4]
  • Les acétogénines présentes dans les Annonaceae sont neurotoxiques [5], [6], [7]

Références bibliographiques

  1. Hongratanaworakit T, Buchbauer G. Evaluation of the Harmonizing Effect of Ylang-Ylang Oil on Humans after Inhalation. Planta Med 2004; 70(7): 632-636. PMID 15303255
  2. Hongratanaworakit T, Buchbauer G. Relaxing effect of ylang ylang oil on humans after transdermal absorption. Phytother Res. 2006 Sep;20(9):758-63. PMID 16807875
  3. Tan LTH, Lee LH, Yin WF, et al. Traditional Uses, Phytochemistry, and Bioactivities of Cananga odorata (Ylang-Ylang). Evidence-based Complementary and Alternative Medicine : eCAM. 2015;2015:896314. doi:10.1155/2015/896314. texte intégral
  4. Burdock GA, Carabin IG. Safety assessment of Ylang-Ylang (Cananga spp.) as a food ingredient. Food Chem Toxicol. 2008 Feb;46(2):433-45. PMID 17980945
  5. Potts LF, Luzzio FA, Smith SC, Hetman M, Champy P, Litvan I. Annonacin in Asimina triloba fruit: implication for neurotoxicity. Neurotoxicology. 2012 Jan;33(1):53-8. doi: 10.1016/j.neuro.2011.10.009. PMID 22130466
  6. Lannuzel A, Ruberg M, Michel PP. Atypical parkinsonism in the Caribbean island of Guadeloupe: etiological role of the mitochondrial complex I inhibitor annonacin. Mov Disord. 2008 Nov 15;23(15):2122-8. doi: 10.1002/mds.22300. PMID 18816693
  7. Science et Santé, revue de l'INSERM, mars-avril 2013 [1]
  • Emile M. Gaydou , Robert Randriamiharisoa , Jean Pierre Bianchini. Composition of the essential oil of Ylang-Ylang (Cananga odorata Hook Fil. et Thomson forma genuina) from Madagascar. J. Agric. Food Chem., 1986, 34 (3), pp 481–487
  • Hsieh, T.-J., Chang, F.-R. and Wu, Y.-C. (1999), The Constituents of Cananga odorata. Jnl Chinese Chemical Soc, 46: 607–611. doi:10.1002/jccs.199900084
  • Tian-Jye Hsieh, Fang-Rong Chang, Yi-Chen Chia, Chung-Yi Chen, Hui-Fen Chiu, Yang-Chang Wu. Cytotoxic Constituents of the Fruits of Cananga odorata. J. Nat. Prod., 2001, 64 (5), pp 616–619. DOI: 10.1021/np0005208