Lavandin

De WikiPhyto

Nom de la plante

Lavandin, lavandin Grosso

Dénomination latine internationale

Lavandula hybrida Reverchon = Lavandula x intermedia Emeric ex Loisel

Famille botanique

Lamiaceae

Description et habitat

Histoire et tradition

  • Le Lavandin résulte d’hybridations (naturelles au départ) entre les deux espèces Lavandula vera et Lavandula latifolia, son profil aromatique est proche de celui de Lavandula vera (mais avec du camphre 6-8 %)
  • On trouve quatre sortes de Lavandin en Provence, le Super, le Grosso, le Sumian, et l'abrial. Le Lavandin trouve son terrain de prédilection sur le plateau de Valensole dans les Alpes-de-Haute-Provence, où sa culture est intensive
  • Le lavandin est plus cultivé que la lavande vraie, car sa fleur est plus productive en huile essentielle
  • La lavande aspic (Lavandula latifolia) possède des feuilles plus larges et plus pubescentes

Parties utilisées

Formes galéniques disponibles

Dosages usuels

Composition

Composants principaux de la plante

Composants principaux des bourgeons ou jeunes pousses

Composants principaux de l'huile essentielle

Propriétés

Propriétés de la plante

Propriétés du bourgeon

Propriétés de l'huile essentielle

  • Effet anti-agrégant et anti-thrombotique marqué sans effet pro-hémorragique [1]
  • Antispasmodique, sédative (voie inhalée et diffusion)
  • Décontracturante musculaire (voie locale)
  • Antalgique et anti-inflammatoire (voie locale et par voie inhalée)
  • Gastroprotecteur [2]

Indications

Indications de la plante entière (phytothérapie)

Indications du bourgeon (gemmothérapie)

Indications spécifiques de l'huile essentielle (aromathérapie)

  • Voie locale :
    • Douleurs, contractures musculaires
  • Cicatrisation des petites plaies, brûlures
  • Voie atmosphérique :
    • Stress, anxiété, troubles du sommeil, ménopause [3]
    • Relaxation

Mode d'action connu ou présumé

  • L’acétate de linalyle est sédatif, anti-inflammatoire, spasmolytique, anti-agrégant plaquettaire

Formulations usuelles

Réglementation

Effets indésirables éventuels et précautions d'emploi

  • Éviter pendant la grossesse et chez l'enfant
  • Risque épileptique potentiel (présence de camphre)

Références bibliographiques

  1. Ballabeni V, Tognolini M, Chiavarini M et all. Novel antiplatelet and antithrombotic activities of essential oils from Lavandula hybrida Reverchon “grosso”. Phytomedicine. 2004. 11:596-601. PMID 15636172
  2. Barocelli E, Calcina F, Chiavarini M, Impicciatore M, Bruni R, Bianchi A, Ballabeni V. Antinociceptive and gastroprotective effects of inhaled and orally administered Lavandula hybrida Reverchon “Grosso” essential oil. Life Sciences, Volume 76, Issue 2, 26 November 2004, Pages 213-223 [1]
  3. Yamada K, Mimaki Y, Sashida Y. Effects of inhaling the vapor of Lavandula burnatii super-derived essential oil and linalool on plasma adrenocorticotropic hormone (ACTH), catecholamine and gonadotropin levels in experimental menopausal female rats. Biol Pharm Bull. 2005 Feb;28(2):378-9. PMID 15684505