Limonène

De WikiPhyto

Nom de la substance

Limonène,

  • le limonène présente une chiralité avec deux molècules stéréoisomères ou énantiomères, le composé dextrogyre, énantiomère (R): le d-limonène ou (+)-limonène; le composé lévogyre énantiomère (S), l-limonène ou (-)-limonène et le racémique

Famille moléculaire

Hydrocarbure monoterpénique (monoterpène cyclique)

Source végétale

Propriétés

  • Antiseptique, antiviral [2]
  • Sédatif et relaxant musculaire, anxiolytique [3], dépresseur central [4]
  • Les deux énantiomères (+)-limonène et (-)-limonène sont spasmolytiques des muscles lisses (trachée et aorte de cochon d’Inde) [5]
  • Hypolipidémiant [6], dissolvant des calculs biliaires (par voie intra-biliaire) [7], [8], [9]
  • Anti-inflammatoire, inhibition de l'interféron gamma et de la production d'IL-4 [10]
  • Action potentielle dans la chimioprévention et la chimiothérapie des cancers, détoxification des carcinogènes par induction des enzymes de phase I et de phase II, inhibe la promotion et la progression tumorale par action sur les protéines p21ras, activité de redifférentiation tissulaire [11], [12], [13] (comme d’autres monoterpénoïdes dérivés du d-limonène : carvéol, uroterpénol, sobrérol [14])
  • Inducteur de l'apoptose [15], anti-angiogénique, antitumoral, inhibe la croissance cellulaire maligne [16], [17], [18]
  • Préventif du cancer de la peau, réduction de la chimio-induction des carcinomes hépatocellulaires (inhibition de l'activité de la FPTase, inhibition de l'expression du P21ras)
  • Le D-limonène présente des propriétés anticancéreuses telles qu’il est qualifié d’agent antinéoplasique émergent. Le limonène induirait l’apoptose via la mort mitochondriale et la suppression de médiateurs cellulaires.
  • Le limonène est un inhibiteur potentiel de la glycation des protéines qui peut contribuer à l’amélioration des complications secondaires du diabète. Il agirait par une stabilisation de la structure protéique via des interactions hydrophobes.

Effet thérapeutique

  • Expectorant
  • Cholagogue
  • Protège contre la cancérisation de la peau, du foie, du sein et du colon

Effets indésirables

  • Considéré comme peu toxique, dose létale par voie orale fixée à 0.5 à 5 g/kg
  • Pas d'effet toxique constaté, ni hépatique, ni sur le développement, la reproduction, ni mutagène ni cancérogène (au contraire, plusieurs études chez l'animal rapportent que le d-limonène peut inhiber la formation de tumeurs lorsqu'il est administré en même temps ou après un traitement avec des substances cancérogènes [19]
  • Les essences qui en contiennent sont de conservation difficile (le limonène s'oxydant à l'air et la lumière)
  • Cause des dermatites de contact (surtout quand il est oxydé), les cas de sensibilisation cutanée rapportés seraient dus aux produits d'oxydation du d-limonène
  • Affinité pour le tissu adipeux
  • Potentiellement allergisant :
    • L'une des 26 substances allergènes dont la présence doit être mentionnée dès lors que leurs concentrations dépassent :
      • 0,001% pour les produits à ne pas enlever (crèmes)
      • 0,01% pour les produits à enlever par rinçage (Directive européenne, 2003)
  • Inducteur du cytochrome P450 (CYP 2B1 et CYP 2C [20]
  • Le CIRC (Centre International de Recherche sur le Cancer) considère que le d-limonène cause des tumeurs des tubules rénaux chez les rats mâles par un mécanisme qui implique la liaison réversible entre la protéine alpha-2-micro-globuline et le d-limonène ou son produit d'oxydation. L'absence de cette protéine chez l'homme, chez le rat femelle (très faible concentration) et chez d'autres espèces animales explique la spécificité de cet effet cancérogène aux rats mâles. Ainsi, ce mécanisme de cancérogénicité n'est pas transposable à l'homme [21]
  • Le limonène induit une contraction utérine et devrait être évité pendant la grossesse [22]

Bibliographie

  1. Fiche toxicologique du dipentène[1]
  2. Schuhmacher A, Reichling J, Schnitzler P. Virucidal effect of peppermint oil on the enveloped viruses herpes simplex virus type 1 and type 2 in vitro. Phytomedicine, 2003, 10 pp. 504-510 [2]
  3. Lima NG, De Sousa DP, Pimenta FC, Alves MF, De Souza FS, Macedo RO, Cardoso RB, de Morais LC, Melo Diniz Mde F, de Almeida RN. Anxiolytic-like activity and GC-MS analysis of (R)-(+)-limonene fragrance, a natural compound found in foods and plants. Pharmacol Biochem Behav. 2013 Jan;103(3):450-4. doi: 10.1016/j.pbb.2012.09.005. PMID 22995322
  4. T Gurgel do Vale, E Couto Furtado, JG Santos Jr, GSB Viana. Central effects of citral, myrcene and limonene, constituents of essential oil chemotypes from Lippia alba (Mill.) N.E. Brown. Phytomedicine, Volume 9, Issue 8, 2002, Pages 709-714 [3]
  5. de Sousa DP, Mesquita RF, de Araújo Ribeiro LA, de Lima JT. Spasmolytic Activity of Carvone and Limonene Enantiomers. Nat Prod Commun. 2015 Nov;10(11):1893-6. PMID 26749818
  6. Ariyoshi T, Arakaki M, Ideguchi K, Ishizuka Y, Noda K. Studies on the metabolism of d-Limonene (p-Mentha-1,8-diene). III. Effects of d-Limonene on the lipids and drug-metabolizing enzymes in rat livers. Xenobiotica. 1975 Jan;5(1):33-8. PMID 1154797
  7. Igimi H, Tamura R, Toraishi K, Yamamoto F, Kataoka A, Ikejiri Y, Hisatsugu T, Shimura H. Medical dissolution of gallstones. Clinical experience of d-limonene as a simple, safe, and effective solvent. Dig Dis Sci. 1991 Feb;36(2):200-8. PMID 1988264
  8. Igimi H, Hisatsugu T, Nishimura M. The use of d-limonene preparation as a dissolving agent of gallstones. Am J Dig Dis. 1976 Nov;21(11):926-39. PMID 790944
  9. Igimi H, Watanabe D, Yamamoto F, Asakawa S, Toraishi K, Shimura H. A useful cholesterol solvent for medical dissolution of gallstones. Gastroenterol Jpn. 1992 Aug;27(4):536-45. PMID 1526435
  10. Souza MC, Siani AC, Ramos MF, Menezes-de-Lima OJ, Henriques MG. Evaluation of anti-inflammatory activity of essential oils from two Asteraceae species. Pharmazie. 2003 Aug;58(8):582-6. PMID 12967039
  11. Crowell PL, Gould MN. Chemoprevention and therapy of cancer by d-limonene. Crit Rev Oncog. 1994;5(1):1-22. PMID 7948106
  12. Crowell PL. Prevention and therapy of cancer by dietary monoterpenes. J Nutr. 1999 Mar;129(3):775S-778S. PMID 10082788
  13. Crowell PL. Monoterpenes in breast cancer chemoprevention. Breast Cancer Res Treat. 1997 Nov-Dec;46(2-3):191-7. PMID 9478274
  14. Crowell PL, Kennan WS, Haag JD, Ahmad S, Vedejs E, Gould MN. Chemoprevention of mammary carcinogenesis by hydroxylated derivatives of d-limonene. Carcinogenesis. 1992 Jul;13(7):1261-4. PMID 1638695
  15. Guang L, Feng B, Zhan L, Yu Z. 2003. D limonene induces apoptosis of gastric cancer cells. Zhonghua Zhong Liu Za Zhi (Chin J Oncol) 25: 325 727.
  16. Guang L, Li Bin Z, Bing An F, Ming Yang Q, Li Hua Y, Ji Hong X. 2004. Inhibition of growth and metastasis of human gastric cancer implanted in nude mice by d limonene. World J Gastroenterol 10: 2140 2144.
  17. Kaji I, Tatsuta M, Iishi H, Baba M, Inoue A, Kasugai H. Inhibition by d-limonene of experimental hepatocarcinogenesis in Sprague-Dawley rats does not involve p21(ras) plasma membrane association. Int J Cancer. 2001 Aug 1;93(3):441-4. PMID 11433412
  18. Del Toro Arreola S, Flores Torales E, Torres Lozano C et al. 2005. Effect of D Iimonene on immune response in BALB/c mice with lymphoma. Int Immunopharmaco! 5: 829 838.
  19. Fiche du répertoire toxicologique http://www.reptox.csst.qc.ca/Produit.asp?no_produit=248898&nom=d%2DLimonene
  20. De-Oliveira AC, Ribeiro-Pinto LF, Paumgartten JR. In vitro inhibition of CYP2B1 monooxygenase by beta-myrcene and other monoterpenoid compounds. Toxicol Lett. 1997 Jun 16;92(1):39-46. PMID 9242356
  21. Fiche du répertoire toxicologique
  22. Hajagos-Tóth J, Hódi Á, Seres AB, Gáspár R. Effects of d- and l-limonene on the pregnant rat myometrium in vitro. Croatian Medical Journal. 2015;56(5):431-438. doi:10.3325/cmj.2015.56.431. texte intégral
  • Fiche toxicologique INRS [4]
  • Mitsuo Miyazawa, Masaki Shindo, Tsutomu Shimada. Metabolism of (+)- and (−)-Limonenes to Respective Carveols and Perillyl Alcohols by CYP2C9 and CYP2C19 in Human Liver Microsomes. Drug Metab. Dispos. May 1, 2002 vol. 30 no. 5 602-607
  • Jia SS, Xi GP, Zhang M, Chen YB, Lei B, Dong XS, Yang YM., Induction of apoptosis by D-limonene is mediated by inactivation of Akt in LS174T human colon cancer cells, Oncol Rep. 2013 Jan; 29(1):349-54.
  • Joglekar MM, Panaskar SN, Chougale AD, Kulkarni MJ, Arvindekar AU., A novel mechanism for antiglycative action of limonene through stabilization of protein conformation, Mol Biosyst. 2013 Jul 19.
  • Kapoor S., D-Limonene: An emerging antineoplastic agent, Hum Exp Toxicol. 2013 May 28.
  • Mauro M, Catanzaro I, Naselli F, Sciandrello G, Caradonna F., Abnormal mitotic spindle assembly and cytokinesis induced by D-Limonene in cultured mammalian cells, Mutagenesis. 2013 Aug 3.