Cocotier

De WikiPhyto
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cocos nucifera
Cocos nucifera
Cocos nucifera

Nom de la plante

Cocotier

Dénomination latine internationale

Cocos nucifera L.

Famille botanique

Palmae ou Arecaceae

Description et habitat

  • Plante ligneuse à port d’arbre, stipe droit, rosette spiralée de feuilles faussement composées (divisées par déchirure)
  • Le fruit est une grosse drupe à endocarpe dur et péricarpe fibreux. C'est la noix proprement dite.
  • L’albumen de la graine est en partie liquide (lait de coco) et en partie solide (coprah), l'eau de coco est un liquide blanc laiteux et qui se transforme en chair au fur et à mesure de la maturation du fruit
  • Le coprah ou copra correspond à l'albumen séché de la noix de coco
  • L'huile de coprah (ou de coco) est une huile “concrète” sous les latitudes tempérées : masse blanche insipide et inodore en-dessous de 25-27°.
    • L'huile de coco vierge est issue de la pression mécanique de la chair fraîche et naturellement parfumée
    • L'huile de coprah est obtenue à partir de la chair de coco séchée, raffinée et désodorisée, elle serait plus riche en acide gras trans

Histoire et tradition

Parties utilisées

  • Fruit = noix de coco (la graine et l'endocarpe du fruit)

Formes galéniques disponibles

Dosages usuels

Composition

Composants principaux de la plante

Composants principaux des bourgeons ou jeunes pousses

Composants principaux de l'huile essentielle

Propriétés

Propriétés de la plante

  • Le coprah sec est constitué de 65 % environ de lipides, il est employé en pharmacie pour l’obtention de glycérides semi-synthétiques
  • L’eau de coco est employée comme solution de réhydratation et peut même être perfusée
  • L’eau de coco des jeunes noix est cicatrisante, améliore la guérison des blessures cutanées, en lien vraisemblable avec la présence de substances à activité œstrogénique [1]
  • L'huile de coco n'augmente pas le taux de cholestérol des populations polynésiennes [2] et semble même diminuer le risque cardio-vasculaire malgré la richesse en acides gras saturés dans les populations de Papouasie Nouvelle Guinée [3]
  • L'huile de coco pourrait avoir un effet protecteur vis-à-vis de la maladie d'Alzheimer [4]
  • L'huile de coco est répulsive contre un large éventail d'arthropodes suceurs de sang, grâce à certains acides gras, notamment contre les mouches piqueuses, les tiques, les punaises des lits et les moustiques, principalement le moustique tigre [5]
  • Propriétés antibactériennes de l'huile de coco [6], antimicrobiennes et antivirales des fibres [7]
  • Les racines utilisées en décoction prolongée (une poignée de jeunes racines dans un litre d'eau) donnent un liquide astringent qui calme les troubles dysentériques graves (voire à selles sanguinolentes) et aussi les troubles digestifs secondaires à la ciguatera, intoxication par la chair de poisson, fréquente sous les tropiques

Propriétés du bourgeon

Propriétés de l'huile essentielle

Indications

Indications de la plante entière (phytothérapie)

Indications du bourgeon (gemmothérapie)

Indications spécifiques de l'huile essentielle (aromathérapie)

Mode d'action connu ou présumé

Formulations usuelles

Réglementation

Effets indésirables éventuels et précautions d'emploi

Références bibliographiques

  1. Radenahmad N, Saleh F, Sayoh I, Sawangjaroen K, Subhadhirasakul P, Boonyoung P, Rundorn W, Mitranun W. Young coconut juice can accelerate the healing process of cutaneous wounds. BMC Complementary and Alternative Medicine 2012, 12:252 (12 December 2012) Abstract Provisional PDF
  2. Prior IA, Davidson F, Salmond CE, Czochanska Z. Cholesterol, coconuts, and diet on Polynesian atolls: a natural experiment: the Pukapuka and Tokelau island studies. Am J Clin Nutr. 1981 Aug;34(8):1552-61. PMID 7270479 texte intégral
  3. Lindeberg S, Lundh B. Apparent absence of stroke and ischaemic heart disease in a traditional Melanesian island: a clinical study in Kitava. J Intern Med. 1993 Mar;233(3):269-75. PMID 8450295
  4. Nafar F, Mearow KM. Coconut oil attenuates the effects of amyloid-β on cortical neurons in vitro. J Alzheimers Dis. 2014;39(2):233-7. doi: 10.3233/JAD-131436. PMID 24150106
  5. Zhu JJ, Cermak SC, Kenar JA, Brewer G, Haynes KF, Boxler D, Baker PD, Wang D, Wang C, Li AY, Xue RD, Shen Y, Wang F, Agramonte NM, Bernier UR, de Oliveira Filho JG, Borges LMF, Friesen K, Taylor DB. Better than DEET Repellent Compounds Derived from Coconut Oil. Sci Rep. 2018 Sep 19;8(1):14053. doi: 10.1038/s41598-018-32373-7. PMID 30232355
  6. Aljarallah KM. Conventional and alternative treatment approaches for Clostridium difficile infection. Int J Health Sci (Qassim). 2017 Jan-Mar;11(1):1-10. PMID 28293151; PMCID: PMC5327666
  7. Esquenazi D, Wigg MD, Miranda MM, Rodrigues HM, Tostes JB, Rozental S, da Silva AJ, Alviano CS. Antimicrobial and antiviral activities of polyphenolics from Cocos nucifera Linn. (Palmae) husk fiber extract. Res Microbiol. 2002 Dec;153(10):647-52. PMID 12558183
  • Silva RR, e Silva DO, Fontes HR, Alviano CS, Fernandes PD, Alviano DS. Anti-inflammatory, antioxidant, and antimicrobial activities of Cocos nucifera var. typica. BMC Complementary and Alternative Medicine 2013, 13:107 (16 May 2013) Abstract Provisional PDF