Kinkeliba

De WikiPhyto
(Redirigé depuis Combretum altum)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nom de la plante

Kinkeliba, Combretum

Dénomination latine internationale

Combretum micranthum G. Don. = Combretum altum Guillaumin et Perrotte ex DC.

Famille botanique

Combretaceae

Description et habitat

  • Arbuste buissonnant de 2 à 6 m de haut, formant des fourrés épais sur les zones arides de l’ouest du continent africain, Sénégal, Niger, Soudan
  • Très polymorphe, petit arbre ou liane sarmenteuse
  • Feuilles opposées, entières, coriaces, ovales-elliptiques

Histoire et tradition

  • Tanins catéchiques et catéchols expliquent le rougissement de la drogue sèche
  • La pharmacopée locale prescrit de rejeter les feuilles rougeâtres, considérées comme moins actives
  • Le RP Raimbault missionnaire avait préconisé de prendre chaque matin un verre de décoction

Parties utilisées

  • Feuille

Formes galéniques disponibles

Dosages usuels

  • 20 grammes de feuille verte en décoction dans un litre d’eau pendant une demi-heure

Composition

Composants principaux de la plante

Composants principaux des bourgeons ou jeunes pousses

Composants principaux de l'huile essentielle

Propriétés

Propriétés de la plante

  • Activité hépato-biliaire
  • Régulateur doux de la vésicule biliaire
  • Cholagogue et cholérétique
  • Diurétique, anti-hypertenseur [1], [2]
  • Antiviral (Herpes virus HSV-1 et HSV-2) [3]
  • Anti-inflammatoire [4]
  • Antibactérien, anti-oxydant [5]

Propriétés du bourgeon

Propriétés de l'huile essentielle

Indications

Indications de la plante entière (phytothérapie)

  • En Afrique utilisé dans la fièvre bilieuse hématurique, une des complications du paludisme [6], [7]
  • Troubles hépato-biliaires

Indications du bourgeon (gemmothérapie)

Indications spécifiques de l'huile essentielle (aromathérapie)

Mode d'action connu ou présumé

Formulations usuelles

Réglementation

Effets indésirables éventuels et précautions d'emploi

Références bibliographiques

  1. Seck, S. M., Diop, A. E., Ka, F. E., Doupa, D., Diouf, B., & Gueye, L. (2016, May). Antihypertensive efficacy of Combretum micranthum and Hibiscus sabdariffa: a randomized controlled trial versus ramipril. In NEPHROLOGY DIALYSIS TRANSPLANTATION (Vol. 31, pp. 120-120). GREAT CLARENDON ST, OXFORD OX2 6DP, ENGLAND: OXFORD UNIV PRESS.
  2. Seck SM, Doupa D, Dia DG, Diop EA, Ardiet DL, Nogueira RC, Graz B, Diouf B. Clinical efficacy of African traditional medicines in hypertension: A randomized controlled trial with Combretum micranthum and Hibiscus sabdariffa. J Hum Hypertens. 2017 Dec;32(1):75-81. doi: 10.1038/s41371-017-0001-6. PMID 29311704
  3. Ferrea G, Canessa A, Sampietro F, Cruciani M, Romussi G, Bassetti D. In vitro activity of a Combretum micranthum extract against herpes simplex virus types 1 and 2. Antiviral Res. 1993 Aug;21(4):317-25. PMID 8215303
  4. Olajide OA, Makinde JM, Okpako DT. Evaluation of the anti-inflammatory property of the extract of Combretum micranthum G. Don (Combretaceae). Inflammopharmacology. 2003;11(3):293-8. PMID 15035811
  5. Mamoudou H. DICKO, Damintoti KAROU, Jacques SIMPORE, Alfred S. TRAORE. Antioxidant and antibacterial activities of polyphenols from ethnomedicinal plants of Burkina Faso. African Journal of Biotechnology 4 (2005): 823-828.
  6. Ancolio C, Azas N, Mahiou V, Ollivier E, Di Giorgio C, Keita A, Timon-David P, Balansard G. Antimalarial activity of extracts and alkaloids isolated from six plants used in traditional medicine in Mali and Sao Tome. Phytother Res. 2002 Nov;16(7):646-9. PMID 12410545
  7. Benoit F, Valentin A, Pelissier Y, Diafouka F, Marion C, Kone-Bamba D, Kone M, Mallie M, Yapo A, Bastide JM. In vitro antimalarial activity of vegetal extracts used in West African traditional medicine. Am J Trop Med Hyg. 1996 Jan;54(1):67-71. PMID 8651373