Jasmin de Virginie

De WikiPhyto
(Redirigé depuis Gelsemium sempervirens)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nom de la plante

Jasmin de Virginie, Jasmin de Caroline, Jasmin jaune, Gelsemium (dénomination homéopathique)

Dénomination latine internationale

Gelsemium sempervirens (L.) Ait.

Famille botanique

Loganiaceae

Description et habitat

  • Arbrisseau à feuilles persistantes et à fleurs jaunes, spontané dans les bois humides du sud-est des Etats-Unis

Histoire et tradition

  • L’usage de cette plante ne date que du XIX° siècle, on ignore si elle était employée par les amérindiens

Parties utilisées

  • Partie souterraine : rhizome et racines

Formes galéniques disponibles

Dosages usuels

Composition

Composants principaux de la plante

Composants principaux des bourgeons ou jeunes pousses

Composants principaux de l'huile essentielle

Propriétés

Propriétés de la plante

  • Les alcaloïdes dépresseurs du système nerveux central sont très toxiques
  • Antinévralgique (à très faible dose)
    • Modulation des gênes impliqués dans la régulation neuronale par de très faibles doses, homéopathiques [1]
  • Anxiolytique (extrait méthanolique) [2], [3]
  • Analgésique
  • Antispasmodique
  • Sédative

Propriétés du bourgeon

Propriétés de l'huile essentielle

Indications

Indications de la plante entière (phytothérapie)

  • Névralgies faciales et dentaires
  • Coqueluche, emphysème
  • Névroses, convulsions, hystérie
  • Migraines
  • Indications homéopathiques : [4]
    • Fièvre se caractérisant par l’abattement, l’obnubilation, la somnolence, accompagnée de courbatures, de temblements, mais absence de soif, et surtout par temps chaud
    • Angoisses, anxiété, hyperémotivité, tremblements, trac, inhibition

Indications du bourgeon (gemmothérapie)

Indications spécifiques de l'huile essentielle (aromathérapie)

Mode d'action connu ou présumé

Formulations usuelles

Réglementation

Effets indésirables éventuels et précautions d'emploi

  • Très toxique, à n'utiliser qu'en dilutions homéopathiques (pas en-deçà de 2 DH)

Références bibliographiques

  1. Marzotto M, Olioso D, Brizzi M, Tononi P, Cristofoletti M, Bellavite P. Extreme sensitivity of gene expression in human SH-SY5Y neurocytes to ultra-low doses of Gelsemium sempervirens. BMC Complementary and Alternative Medicine 2014, 14:104 (19 March 2014) Abstract texte intégral
  2. Dutt V, Dhar VJ, Sharma A. Antianxiety activity of Gelsemium sempervirens. Pharm Biol. 2010 Oct;48(10):1091-6. PMID 20860436
  3. Paolo Magnani, Anita Conforti, Elisabetta Zanolin, Marta Marzotto, Paolo Bellavite. Dose-effect study of Gelsemium sempervirens in high dilutions on anxiety-related responses in mice. Psychopharmacology (2010) 210:533–545 texte intégral
  4. Guermonprez, Pinkas, Torck. Matière médicale homéopathique. Ed. Doin. Paris. 1985, réédition Boiron. 1997.