Radis noir

De WikiPhyto
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nom de la plante

Radis noir

Dénomination latine internationale

Raphanus sativus L. var. niger (Mill.) Kerner, Raphanus sativus niger

Famille botanique

Brassicaceae (Crucifères)

Description et habitat

  • Plante herbacée habituellement bisannuelle
  • Feuilles rudes, fleurs blanches ou violacées en grappes, siliques renflées
  • Volumineuse racine (jusqu’à 50 cm de long) à surface noire, sillonnée, rugueuse, et à section blanche

Histoire et tradition

  • Au Yemen, les graines de radis sont considérées comme fortifiantes pour le sang [1]

Parties utilisées

  • Racine

Formes galéniques disponibles

  • Sirop de radis noir (alterner couches de radis en tranches, alternées avec sucre candi)
  • Teinture-mère de racine
  • Ampoules de jus
  • EPS de racines

Dosages usuels

Composition

Composants principaux de la plante

Composants principaux des bourgeons ou jeunes pousses

Composants principaux de l'huile essentielle

Propriétés

Propriétés de la plante

  • Draineur hépatique, cholagogue et cholérétique, détoxifiant, inducteur des enzymes de phase I et phase II [5]
  • Gastroprotecteur par augmentation de la sécrétion du mucus gastrique [6]
  • Anti-inflammatoire [7], le phénéthyl isothiocyanate inhibe la production d’IL-6 dans les cellules mastocytaires, inhibe l’activité protéolytique de la caspase-1 [8]
  • Anti-allergique et décongestionnant nasal par les dérivés de glucosinolates [9], [10]
  • Prévention du cancer de la vessie (isothiocyanate d’allyle et sulforaphane) [11], [12]
  • Diminue le cholestérol intra-hépatique et contribue à la prévention des lithiases cholestéroliques [13], [14]
  • Hypolipidémiant [15]
  • Draineur et fluidifiant bronchique, à la fois spasmogène et spasmolytique, antitussif et expectorant (racines et graines) [16]
  • Contient des constituants à effets histaminergique et muscarinique
  • Draineur urinaire
  • Effet antilithiasique urinaire (réduction significative du poids des calculs uriques)
  • Pour certains auteurs les glucosinolates seraient protecteurs vis-à-vis des substances cancérogènes au niveau du côlon
  • Le sulforaphène est activateur de la détoxification (glutathion), et antibactérien vis-à-vis d’Helicobacter pylori
  • L’activité est principalement le fait des métabolites des glucosinolates, surtout les isothiocyanates, mais la glucoraphasatine et la glucoraphénine augmentent l’activité des enzymes hépatiques, cytochrome P450 (CYP 1A1, 1A2), quinone réductase, époxyde hydrolase microsomale, glutathion S-transférase [17]

Propriétés du bourgeon

Propriétés de l'huile essentielle

Indications

Indications de la plante entière (phytothérapie)

  • Dyskinésies biliaires, migraines “hépatiques”, prévention des lithiques biliaires cholestéroliques [18]
  • Affections bronchiques aigues bénignes : toux grasses surtout
  • Anorexie, diarrhées ou constipations
  • Lithiase urinaire, migraines hépatiques
  • Affections cutanées, acné, eczéma, dermites, alopécie
  • En usage local, coups de soleil, brûlures superficielles, érythème fessier

Indications du bourgeon (gemmothérapie)

Indications spécifiques de l'huile essentielle (aromathérapie)

Mode d'action connu ou présumé

  • Les glucosinolates (molécules soufrées) confèrent des effets sur les sphères hépatique, bronchique, cutanée
  • Lorsque les tissus de plantes à glucosinolates sont lésés, ils sont hydrolysés par une enzyme, la “myrosinase” toujours présente dans ce type de plantes qui produit du Soufre et des isothiocyanates
  • Les thiocyanates végétaux captent l’iode et empêchent sa fixation thyroïdienne
  • Les glucosinolates seraient protecteurs vis-à-vis des substances cancérogènes au niveau du colon

Formulations usuelles

  • Usage populaire pour la prévention des bronchites hivernales des enfants ou le traitement des toux grasses :
    • Sirop de radis noir : Couper un radis noir en tranches fines, déposer une couche au fond d’une verrine, recouvrir de sucre candi (en gros cristaux), et alterner ainsi jusqu’en haut
    • Laissez reposer, le jus du radis va être extrait après 24 heures. Filtrer, conserver au réfrigérateur
    • Prendre deux à quatre cuillerées à café par jour (demi-dose pour les enfants). Le goût sucré et légèrement piquant n'est pas désagréable

Réglementation

Effets indésirables éventuels et précautions d'emploi

  • Éviter en cas de gastrite
  • Pas d’usage prolongé en cas d’affection thyroïdienne (les thiocyanates végétaux captent l’iode et empêchent sa fixation thyroïdienne)

Références bibliographiques

  1. Fleurentin Jacques. Guérisseurs et plantes médicinales du Yémen. Au pays de l’encens, de l’aloès et du café. Ed. Karthala. 2004.
  2. Montaut S, Barillari J, Iori R, Rollin P. Glucoraphasatin: chemistry, occurrence, and biological properties. Phytochemistry. 2010 Jan;71(1):6-12. doi: 10.1016/j.phytochem.2009.09.021. PMID 19896154
  3. Ediage EN, Di Mavungu JD, Scippo ML, Schneider YJ, Larondelle Y, Callebaut A, Robbens J, Van Peteghem C, De Saeger S. Screening, identification and quantification of glucosinolates in black radish (Raphanus sativus L. niger) based dietary supplements using liquid chromatography coupled with a photodiode array and liquid chromatography-mass spectrometry. J Chromatogr A. 2011 Jul 15;1218(28):4395-405. doi: 10.1016/j.chroma.2011.05.012. PMID 21640355
  4. Agence pour la Recherche et l’Information en Fruits et Légumes Analyse nutritionnelle Radis noir APRIFEL consulté le 11 février 2018
  5. Evans M, Paterson E, Barnes DM. An open label pilot study to evaluate the efficacy of Spanish black radish on the induction of phase I and phase II enzymes in healthy male subjects. BMC Complementary and Alternative Medicine 2014, 14:475 (9 December 2014) Abstract texte intégral
  6. Alqasoumi Saleh, Al-Yahya Mohammed, Alhowiriny Tawfeq, Rafatullah Syed ; Gastroprotective effect of radish “Raphanus sativus” L. on experimental gastric ulcer models in rats. Farmacia 2008, vol LVI, 2 texte intégral
  7. Shobha Kamble, Md. Zubair Ahmed, S. Ramabhimaiaha, Prabhakar Patil. Anti-Inflammatory Activity of Raphanus sativus L in Acute and Chronic Experimental Models in Albino Rats. Biomedical & Pharmacology Journal Vol. 6(2), 315-320 (2013)
  8. Phil-Dong Moon, Hyung-Min Kim. Anti-inflammatory effect of phenethyl isothiocyanate, an active ingredient of Raphanus sativus Linne. Food Chemistry, Volume 131, Issue 4, 15 April 2012, Pages 1332-1339 [1]
  9. William H. Friedman. Horseradish preparation for the treatment of nasal and sinus dysfunction. United States Patent US5385734A, Jan. 31,1995 pdf
  10. Kyou-Young Lee, Chul-Hee Hong. Inhibitory Effect of Semen Sinapis Albae on Immediate Hypersensitivity Reaction. J Korean Med Ophthalmol Otolaryngol Dermatol 2014;27(4):177-188 [2]
  11. Munday R, Munday CM. Induction of phase II detoxification enzymes in rats by plant-derived isothiocyanates: comparison of allyl isothiocyanate with sulforaphane and related compounds. J Agric Food Chem. 2004 Apr 7;52(7):1867-71. PMID 15053522
  12. Munday R, Munday CM. Selective induction of phase II enzymes in the urinary bladder of rats by allyl isothiocyanate, a compound derived from Brassica vegetables. Nutr Cancer. 2002;44(1):52-9. PMID 12672641
  13. Castro-Torres IG, De la O-Arciniega M, Gallegos-Estudillo J, Naranjo-Rodríguez EB, Domínguez-Ortíz MÁ. Raphanus sativus L. var niger as a source of phytochemicals for the prevention of cholesterol gallstones. Phytother Res. 2014 Feb;28(2):167-71. doi: 10.1002/ptr.4964. PMID 23495001
  14. Castro-Torres IG, Naranjo-Rodríguez EB, Domínguez-Ortíz MÁ, Gallegos-Estudillo J, Saavedra-Vélez MV. Antilithiasic and hypolipidaemic effects of Raphanus sativus L. var. niger on mice fed with a lithogenic diet. J Biomed Biotechnol. 2012;2012:161205. doi: 10.1155/2012/161205. PMID 23093836
  15. Lugasi A, Blázovics A, Hagymási K, Kocsis I, Kéry A. Antioxidant effect of squeezed juice from black radish (Raphanus sativus L. var niger) in alimentary hyperlipidaemia in rats. Phytother Res. 2005 Jul;19(7):587-91. PMID 16161062
  16. ZHANG Wei-e, LIANG Wen-bo, ZHANG Xue-mei, XING Fu-you, WANG Yong-qi. Studies on antitussive, expectorant and antiasthmatic effects of different menstruum extracts of raphanus seed. Journal of Dalian University, 2002-04 abstract
  17. Scholl C, Eshelman BD, Barnes DM, Hanlon PR. Raphasatin is a more potent inducer of the detoxification enzymes than its degradation products. J Food Sci. 2011 Apr;76(3):C504-11. doi: 10.1111/j.1750-3841.2011.02078.x. PMID 21535821
  18. Castro-Torres IG, De la O-Arciniega M, Gallegos-Estudillo J, Naranjo-Rodríguez EB, Domínguez-Ortíz MÁ. Raphanus sativus L. var niger as a source of phytochemicals for the prevention of cholesterol gallstones. Phytother Res. 2014 Feb;28(2):167-71. doi: 10.1002/ptr.4964. PMID 23495001
  • Bruneton J. Pharmacognosie, Phytochimie, Plantes médicinales. Ed. Tec et Doc. 1997. p. 178