Securidaca

De WikiPhyto
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nom de la plante

Securidaca, Arbre aux hachettes, Arbre aux serpents, Joro (Mali), Pela

Dénomination latine internationale

Securidaca longipedunculata Fresen. ; Securidaca longipedonculata

Famille botanique

Polygalaceae

Description et habitat

  • Originaire de la savane africaine, bel arbre très utilisé dans la médecine traditionnelle d’Afrique tropicale, tronc fin, hauteur de 2 à 10 m, racine jaune à odeur aromatique intense quand elle est coupée
  • Feuilles alternes de forme et dimensions variables, fleurs en grappes, violettes, pourpres ou roses, à 3 pétales, dégageant un parfum fort, sucré, agréable, le fruit est une samare

Histoire et tradition

  • Très utilisé dans les médecines traditionnelles africaines, appelée la mère des médecines (uwar magunguna)
  • Travaux d'ethnobotanique : Securidaca longipedunculata est très utilisé dans les médecines traditionnelles, en particulier africaines. Les travaux d'ethnobotanique ont permis de mettre en évidence les propriétés de cette plante, qui favorise la détoxication, prévient les modifications indésirables des tissus cellulaires. Elle rend les défenses naturelles mieux adaptées aux besoins de l'organisme. Elle peut être utile en particulier dans de nombreuses affections de la peau et pour aider à dégager les voies respiratoires (Dr Pierre Tubéry, Assoc Solidarité Toulouse)
  • Utilisé dans de nombreuses régions d'Afrique pour le traitement des affections rhumatismales, de maladies inflammatoires, de la fièvre, des maux de tête, des hémorroïdes, des morsures de serpent, du psoriasis [1]
  • Plante alexitère : puissant antivenimeux vis-à-vis des morsures de serpents : avaler une pincée de poudre de racines, en préventif et curatif : compétition avec la fixation du venin sur les récepteurs, efflux de potassium (d'après [2])

Parties utilisées

  • Racine

Formes galéniques disponibles

Dosages usuels

  • 1 à 3 comprimés par jour (aux repas)
  • Flacon de 50 comprimés (12,5 g d'extrait titré à 30 % de sénégénate de magnésium)
    • Sélongénine 250 mg d'extrait par comprimé

Composition

Composants principaux de la plante

Composants principaux des bourgeons ou jeunes pousses

Composants principaux de l'huile essentielle

Propriétés

Propriétés de la plante

  • Activité anti-inflammatoire [4], analgésique et anticonvulsante [5]
  • Antinociceptif, antidépresseur, par action sur les systèmes opioïdes [6]
  • Anti-fibrosant, hépatoprotecteur, anti-inflammatoire hépatique, favorise la détoxication, prévient les modifications indésirables des tissus cellulaires, inhibe les réactions lymphocytaires excessives responsables d’auto-immunité, utile dans affections de la peau et pour aider à dégager les voies respiratoires (Tubéry)
  • L'efficacité est attribuée à la sénégénine facilement transformable en sénégénate de magnésium
  • Le Sénégénate de magnésium a fait la preuve de son effet antifibrosant, in vitro et in vivo : il constitue en particulier un bon traitement de fond de la splénomégalie myéloïde
    • Epicalm Comprimé Securidaca longepedonculata est un médicament vétérinaire pour chat, chien traitement symptomatique des dermatoses cutanées
  • Puissant antivenimeux vis-à-vis des morsures de serpents : avaler une pincée de poudre de racines, en préventif et curatif : compétition avec la fixation du venin sur les récepteurs, efflux de potassium [2]
  • Utilisé par les guérisseurs traditionnels de différentes régions d’Afrique pour traiter les maladies opportunistes des malades du SIDA [7], [8]

Propriétés du bourgeon

Propriétés de l'huile essentielle

Indications

Indications de la plante entière (phytothérapie)

  • Dysménorrhées [9]
  • Maladies à composante immuno-allergique, affections de la peau (psoriasis, eczéma), affections des voies respiratoires, asthme
  • Maladies auto-immunes (traitement à vie ?), thyroïdites, lupus, polyarthrite rhumatoïde
  • Prévention et traitement de la fibrose médullaire dans les leucémies myéloïdes chroniques, splénomégalie myéloïde
    • Posologie séquentielle: 10 jours de DPG
    • 20 jours de SELONGENINE (anc. SLMg : 1 gélule à 40 mg de Sénégénate de Magnesium pour 8 kg de poids)
    • À renouveler jusqu'à normalisation des paramètres perturbés par la fibrose
  • Traitement symptomatique des dermatoses cutanées des chats et des chiens (Epicalm®)

Indications du bourgeon (gemmothérapie)

Indications spécifiques de l'huile essentielle (aromathérapie)

Mode d'action connu ou présumé

  • Effet antifibrosant, in vitro et in vivo de la sénégénine
  • Inhibition de la transformation blastique des lymphocytes et de la croissance des lymphoblastes
  • Diminution des gammaglobulines (10 mg/kg/j chez lapin)

Formulations usuelles

Réglementation

Effets indésirables éventuels et précautions d'emploi

Références bibliographiques

  1. Ampofo, Oku. "Plants that heal." World Health November (1977): 26-30.
  2. 2,0 et 2,1 Pousset Jean-Louis. Plantes médicinales d’Afrique. Karthala, 2004
  3. Roger H.C. Nébié, Rigobert T. Yaméogo, André Bélanger, Faustin S. Sib. Salicylate de méthyle, constituant unique de l'huile essentielle de l'écorce des racines de Securidaca longepedunculata du Burkina Faso. Comptes Rendus Chimie, Volume 7, Issues 10-11, October-November 2004, Pages 1003-1006
  4. A.O. Alafe, T.O. Elufioye, O.S. Faborode, J.O. Moody. Anti-Inflamatory and Analgesic Activities of Securidaca longepedunculata Fers (Polygalaceae) Leaf and Stem Bark Methanolic Extract. African Journal of Biomedical Research, Vol 17 No 3 (2014)
  5. Olajide Oa, Awe So, Makinde Jm. Pharmacological screening of the root extract of Securidaca longepedunculata. Fitoterapia, 1998, vol. 69, no3, pp. 245-248. PMID 18046514
  6. R.A. Adebiyi, A.T. Elsa, B.M. Agaie, E.U. Etuk. Antinociceptive and antidepressant like effects of Securidaca longepedunculata root extract in mice. Journal of Ethnopharmacology, Volume 107, Issue 2, 19 September 2006, Pages 234-239. PMID 16647235
  7. K.C. Chinsembu, A. Hijarunguru, A. Mbangu. Ethnomedicinal plants used by traditional healers in the management of HIV/AIDS opportunistic diseases in Rundu, Kavango East Region, Namibia. South African Journal of Botany, Volume 100, 2015, Pages 33-42, https://doi.org/10.1016/j.sajb.2015.05.009.
  8. K.C. Chinsembu, M. Syakalima, S.S. Semenya. Ethnomedicinal plants used by traditional healers in the management of HIV/AIDS opportunistic diseases in Lusaka, Zambia. South African Journal of Botany, Volume 122, 2019, Pages 369-384, https://doi.org/10.1016/j.sajb.2018.09.007.
  9. Sanogo R. Medicinal plants traditionally used in Mali for dysmenorrhea. Afr J Tradit Complement Altern Med. 2011;8(5 Suppl):90-6. doi: 10.4314/ajtcam.v8i5S.4. PMID 22754061 texte intégral
  • revue Phytothérapie, Springer. vol 2 n° 5 sept-oct 2004
  • Dro B, Soro D, Koné M. W, Bakayoko A, Kamanzi K. Evaluation de l’abondance de plantes médicinales utilisées en médecine traditionnelle dans le Nord de la Côte d’Ivoire. Journal of Animal &Plant Sciences, 2013. Vol.17, Issue 3: 2631-2646 http://www.m.elewa.org/JAPS; ISSN 2071-7024
  • Makumbelo E, Lukoki L, Paulus JJSJ. et Luyindula N: 2008. Stratégie de valorisation des espèces ressources des produits non ligneux de la savane des environs de Kinshasa: II. Enquête ethnobotanique (aspects médicinaux). Tropicultura 26 (3): 123-134.