Yerba santa

De WikiPhyto
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nom de la plante

Yerba santa, qui signifie Herbe sainte ou herbe sacrée en espagnol, nom donné par les prêtres missionnaires, émerveillés par ses propriétés médicales. Également appelée mountain Balm = herbe des montagnes ou bear's weed = herbe à ours en anglais

Dénomination latine internationale

Eriodictyon californicum (Hook. & Arn.) Torr

Classification botanique

  • Règne: Plantae
  • Classe: Magnoliopsidae
  • Ordre: Solanales
  • Famille: Hydrophyllaceae
  • Genre: Eriodictyon

Description et habitat

  • Petite plante buissonnante haute de 50 cm à 1,5 m, ligneuse. Ses feuilles sont persistantes, épaisses, luisantes, lancéolées à oblongues, d’odeur aromatique, de couleur vert foncé au dessus et plus jaunâtre en dessous. Leurs bords sont finement et irrégulièrement dentelés.
  • Le pied de la plante a des branches basses, avec une écorce lisse et couverte d'une résine qui exsude de toutes les parties de la plante. Les fleurs sont blanches ou bleues, en forme de trompette ou de clochette.
  • Régions montagneuses et arides de Californie, de l’Oregon et du Nord mexicain, de 300 à 1000 m d'altitude, particulièrement au niveau des corniches et des bords de route.

Histoire et tradition

  • Yerba santa était utilisée par les populations premières d'Amérique du Nord comme encens à brûler lors des cérémonies de guérison, ou pour honorer les ancêtres et les lieux sacrés
  • Les Natifs américains l'utilisaient déjà pour faciliter la respiration, usage qui s'est poursuivi aujourd'hui en homéopathie. Les Chumash, un peuple améridien de la côte Sud de la Californie, l'utilisaient en cataplasme pour soigner blessures, piqûres d'insectes, os cassés et plaies diverses.

Parties utilisées

  • Feuilles: extraits utilisés traditionnellement pour traiter l'asthme, les infections respiratoires et les rhinites allergiques.
  • Plante entière.

Formes galéniques disponibles

Dosages usuels

Composition

Composants principaux de la plante

Composants principaux des bourgeons ou jeunes pousses

Composants principaux de l'huile essentielle

Propriétés

Propriétés de la plante

Propriétés du bourgeon

Propriétés de l'huile essentielle

Indications

Indications de la plante entière (phytothérapie)

  • Toux, rhumes, irritation de la gorge, sécrétions nasales abondantes
  • Trachéite, bronchite et asthme, affections respiratoires
  • Lotion pour la fièvre
  • Réduit l'amertume des composés amers (ériodictyol)

Indications du bourgeon (gemmothérapie)

Indications spécifiques de l'huile essentielle (aromathérapie)

Mode d'action connu ou présumé

Formulations usuelles

Réglementation

Effets indésirables éventuels et précautions d'emploi

Références bibliographiques

  1. Yoo JM, Kim JH, Park SJ, Kang YJ, Kim TJ. Inhibitory effect of eriodictyol on IgE/Ag-induced type I hypersensitivity. Biosci Biotechnol Biochem. 2012;76(7):1285-90. PMID 22785465
  2. Walker J, Reichelt KV, Obst K, Widder S, Hans J, Krammer GE, Ley JP, Somoza V. Identification of an anti-inflammatory potential of Eriodictyon angustifolium compounds in human gingival fibroblasts. Food Funct. 2016 Jul 13;7(7):3046-55. doi: 10.1039/c6fo00482b. PMID 27248833
  3. Salle AJ, Jann GJ, Wayne LG. Studies on the antibacterial properties of Eriodictyon californicum. Arch Biochem Biophys. 1951 Jun;32(1):121-3. PMID 14847672
  4. Liu YL, Ho DK, Cassady JM, Cook VM, Baird WM. Isolation of potential cancer chemopreventive agents from Eriodictyon californicum. J Nat Prod. 1992 Mar;55(3):357-63. PMID 1593282
  5. Shin, Soon Young & Yong, Yeonjoong & Hong, Dae & Lee, Da & Lee, Da & Lee, Young. (2015). Identification of flavonoids from Eriodictyon californicum and their cytotoxicity against HCT116 colon cancer cells. Journal of the Korean Society for Applied Biological Chemistry. 58. 10.1007/s13765-015-0015-0.
  6. Joshua N. Fletcher A. Douglas Kinghorn Jay P. Slack T. Scott McCluskey Amy Odley Zhonghua Jia. In Vitro Evaluation of Flavonoids from Eriodictyon californicum for Antagonist Activity against the Bitterness Receptor hTAS2R31. J. Agric. Food Chem. 2011, 59, 24, 13117-13121, November 8, 2011 https://doi.org/10.1021/jf204359q
  7. Ley JP, Krammer G, Reinders G, Gatfield IL, Bertram HJ. Evaluation of bitter masking flavanones from Herba Santa (Eriodictyon californicum (H. and A.) Torr., Hydrophyllaceae). J Agric Food Chem. 2005 Jul 27;53(15):6061-6. PMID 16028996