Bouillon blanc

De WikiPhyto
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
molène faux-Phlomis (Verbascum phlomoides)

Nom de la plante

Bouillon blanc, Molène, Cierge de Notre-Dame, Herbe de Saint Fiacre, Oreille de loup, common mullein (anglais)

Dénomination latine internationale

Verbascum thapsus L. = Verbascum schraderi Mey. = Verbascum thapsiforme Schrad. = Verbascum phlomoides L.

Famille botanique

Scrophulariaceae

Description et habitat

  • Plante robuste à tige raide, plus ou moins ailée, pouvant atteindre 2 m, à revêtement cotonneux épais
  • Grandes feuilles ovales crénelées, les caulinaires sessiles, plus ou moins décurrentes, les inférieures longuement pétiolées, en rosette
  • Inflorescences en grappes +/- denses, longues de parfois 1 m, fleurs à corolle rotacée, à 5 pétales inégaux d’un jaune +/- pâle
  • Commun dans les lieux incultes dune grande partie de l’Europe

Histoire et tradition

Parties utilisées

  • Fleur (feuille, racine)

Formes galéniques disponibles

Dosages usuels

Composition

Composants principaux de la plante

Composants principaux des bourgeons ou jeunes pousses

Composants principaux de l'huile essentielle

Propriétés

Propriétés de la plante

  • Émolliant, expectorant (la fleur fait partie des espèces pectorales)
  • Adoucissant, sudorifique
  • Anti-inflammatoire [3]
  • Antibactérien [4]
  • La graine est ichtyotoxique
  • Pourrait être un succédané de l’Harpagophytum par ses iridoïdes (harpagoside et harpagide en moindre quantité)

Propriétés du bourgeon

Propriétés de l'huile essentielle

Indications

Indications de la plante entière (phytothérapie)

  • Toux
  • Asthme
  • Broncho-pneumopathies obstructives, BPCO [5]
  • Indications homéopathiques : [6]
    • Névralgie de la face à heure fixe
    • Laryngite avec toux aboyante “en trompette”

Indications du bourgeon (gemmothérapie)

Indications spécifiques de l'huile essentielle (aromathérapie)

Mode d'action connu ou présumé

  • Fait partie des espèces pectorales

Formulations usuelles

Réglementation

Effets indésirables éventuels et précautions d'emploi

Références bibliographiques

  1. Warashina T, Miyase T, Ueno A. Phenylethanoid and lignan glycosides from Verbascum thapsus. Phytochemistry. 1992 Mar;31(3):961-5. PMID 1373629
  2. Raj Mehrotra, B. Ahmed, R. A. Vishwakarma, R. S. Thakur. Verbacoside: A New Luteolin Glycoside from Verbascum thapsus. J. Nat. Prod., 1989, 52 (3), pp 640–643
  3. Turker AU, Gurel E. Common mullein (Verbascum thapsus L.): recent advances in research. Phytother Res. 2005 Sep;19(9):733-9. PMID 16222647
  4. Turker AU, Camper ND. Biological activity of common mullein, a medicinal plant. J Ethnopharmacol. 2002 Oct;82(2-3):117-25. PMID 12241986
  5. Turker AU, Camper ND. Biological activity of common mullein, a medicinal plant. J Ethnopharmacol. 2002 Oct;82(2-3):117-25. PMID 18037151
  6. Guermonprez, Pinkas, Torck. Matière médicale homéopathique. Ed. Doin. Paris. 1985, réédition Boiron. 1997.
  • M.A. Khuroo, M.A. Qureshi, T.K. Razdan, P. Nichols. Sterones, iridoids and a sesquiterpene from Verbascum thapsus. Phytochemistry, Volume 27, Issue 11, 1988, Pages 3541–3544
  • Hidayat Hussain, Shahid Aziz, Ghulam Abbas Miana, Viqar Uddin Ahmad, Saeed Anwar, Ishtiaq Ahmed. Minor chemical constituents of Verbascum thapsus . Biochemical Systematics and Ecology 37 (2009) 124–126 [1]