Tussilage

De WikiPhyto
Tussilago farfara
Tussilago farfara

Nom de la plante

Tussilage, Pas d’âne

Dénomination latine internationale

Tussilago farfara L.

Famille botanique

Asteraceae

Description et habitat

  • Petite plante vivace commune en France, Europe, Asie septentrionale
  • Capitules de fleurs jaunes portés par une hampe écailleuse dès le début de printemps
  • Plus tard viennent les feuilles en rosette, cordiformes, coriaces, velues à la face inférieure (cotonneuses)
  • Colonise les sols nus, les déblais, surtout argileux, limoneux ou marneux

Histoire et tradition

Parties utilisées

  • Capitule (fleur)

Formes galéniques disponibles

Dosages usuels

Composition

Composants principaux de la plante

Composants principaux des bourgeons ou jeunes pousses

Composants principaux de l'huile essentielle

Propriétés

Propriétés de la plante

  • Antitussive : la tussilagone est stimulante respiratoire, accroît la ventilation et élève la pression artérielle
  • Inhibition du PAF-acéther, médiateur des phénomènes inflammatoires
  • Une tasse de fleurs contient en moyenne 1 ppm d’alcaloïdes pyrrolizidiniques et il n’y a pas lieu de la condamner
  • Pas d’utilisation régulière néanmoins, surtout en teinture-mère (plante entière)

Propriétés du bourgeon

Propriétés de l'huile essentielle

Indications

Indications de la plante entière (phytothérapie)

  • Toux, asthme, bronchite, affections respiratoires
  • Trachéites, broncho-pneumopathies chroniques

Indications du bourgeon (gemmothérapie)

Indications spécifiques de l'huile essentielle (aromathérapie)

Mode d'action connu ou présumé

  • La tussilagone est stimulante respiratoire, accroît la ventilation et élève la pression artérielle
  • Inhibition du PAF-acéther, médiateur des phénomènes inflammatoires

Formulations usuelles

Réglementation

Effets indésirables éventuels et précautions d'emploi

Références bibliographiques

  • Bruneton J. Pharmacognosie, Phytochimie, Plantes médicinales. Ed. Tec et Doc. 1997. p. 683