Fraxinelle commune

De WikiPhyto
(Redirigé depuis Buisson ardent)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nom de la plante

Fraxinelle commune, Buisson ardent, vraie Dictamne

Dénomination latine internationale

Dictamnus albus L.

Famille botanique

Rutaceae

Description et habitat

  • Régions chaudes et boisées du centre et du Nord de l’Europe, Nord de l’Asie
  • Buisson vivace à feuilles composées et fleurs blanches ou roses, 80 cm de hauteur

Histoire et tradition

  • Les fleurs de la Fraxinelle recèlent une telle quantité d’huile essentielle qu’on peut enflammer la plante par temps chaud et sec en approchant une flamme (elle serait le “buisson ardent” de la Bible)
  • Autrefois utilisée pour parfumer les liqueurs
  • Antidote contre les poisons dans la médecine populaire (morsures d’animaux venimeux, plante alexitère : préconisée contre les morsures de serpent)

Parties utilisées

  • Racine et capitules

Formes galéniques disponibles

Dosages usuels

Composition

Composants principaux de la plante

Composants principaux des bourgeons ou jeunes pousses

Composants principaux de l'huile essentielle

Propriétés

Propriétés de la plante

  • Propriétés identiques à celles de la rue
  • Stimule les muscles utérins, provoque les règles (emménagogue) voire des avortements
  • Antispasmodique de l’estomac et de l’intestin

Propriétés du bourgeon

Propriétés de l'huile essentielle

Indications

Indications de la plante entière (phytothérapie)

  • Aménorrhées, retards de règles
  • Spasmes gastriques et intestinaux
  • Affections du système nerveux (?) SEP, paralysies (?)

Indications du bourgeon (gemmothérapie)

Indications spécifiques de l'huile essentielle (aromathérapie)

Mode d'action connu ou présumé

  • Les alcaloïdes quinoléiques comme la dictamnine sont dérivés de l’acide anthranilique, ils sont surtout l’apanage des Rutaceae
  • L’acide anthranilique est aussi à l’origine de la biosynthèse de benzodiazépines élaborées par certains champignons
  • C’est aussi le précurseur de métabolites impliqués dans la résistance des Poaceae à l’encontre de certains prédateurs (champignons, bactéries, insectes)

Formulations usuelles

Réglementation

Effets indésirables éventuels et précautions d'emploi

  • Toxique, contrôle médical
  • Pas pendant la grossesse

Références bibliographiques

  • Larousse
  • Bruneton J. Pharmacognosie, Phytochimie, Plantes médicinales. Ed. Tec et Doc. 1997. p. 856