Eucalyptus à bractées multiples

De WikiPhyto
(Redirigé depuis Eucalyptus cumin)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nom de la plante

Eucalyptus à bractées multiples, eucalyptus cumin, eucalyptus à cryptone, eucalyptus à fleurs multiples

Dénomination latine internationale

Eucalyptus polybractea R. T. Baker (ct cryptone) = Eucalyptus fruticetorum auct.

Famille botanique

Myrtaceae

Description et habitat

  • Originaire d'Australie, cet arbre apprécie les sols humides et présente des fleurs blanches à nombreuses étamines groupées par 6 ou 7 à l'aisselle des feuilles
  • Les feuilles arrondies au stade juvénile, sessiles, s'allongent jusqu'à 17 cm en s'effilant en pointe fine et en s'alternant

Histoire et tradition

  • Cultivé en Corse
  • On décrit environ 3000 espèces d'eucalyptus
  • Huile essentielle de choix pour agir sur une cause virale dans des problèmes gynécologiques ou urinaires

Parties utilisées

Formes galéniques disponibles

Dosages usuels

Composition

Composants principaux de la plante

Composants principaux des bourgeons ou jeunes pousses

Composants principaux de l'huile essentielle

Propriétés

Propriétés de la plante

  • Antivirale, la présence caractéristique de cryptone conférerait à cette huile essentielle un intérêt pour les problèmes gynécologiques et génito-urinaires, surtout de cause virale
  • Activité expectorante, mucolytique
  • Antiamibienne et antipaludéenne (?)
  • Anti-inflammatoire

Propriétés du bourgeon

Propriétés de l'huile essentielle

  • Mucolytique, expectorante
  • Antivirale
  • Anti-inflammatoire
  • Anti-amibienne
  • Décongestionnante de la prostate

Indications

Indications de la plante entière (phytothérapie)

Indications du bourgeon (gemmothérapie)

Indications spécifiques de l'huile essentielle (aromathérapie)

  • Infections urinaires et gynécologiques surtout d'étiologie virale : uréthrites, prostatites, condylomes acuminés, dysplasies du col utérin
  • Infections virales à cytomégalovirus
  • Maladies tropicales : paludisme, typhus, parasitoses intestinales, amibiases, kystes amibiens, dysenteries
  • Rhinopharyngites, pneumonies et bronchites virales
  • Arthrites, rhumatismes articulaires
  • Usage externe :
    • En frictions diluée dans une huile végétale

Mode d'action connu ou présumé

Formulations usuelles

Réglementation

Effets indésirables éventuels et précautions d'emploi

  • Voie interne réservée au thérapeute
  • HE déconseillée aux enfants de moins de 6 ans
    • Déconseillée chez la femme enceinte et allaitante
    • Irritation cutanée (dermocaustique) possible à l'état pur

Références bibliographiques

  1. Pappas R.S, Sheppard-Hanger S. Essential oil of Eucalyptus camaldulensis Dehn. from south Florida: a high cryptone/low cineole eucalyptus. Journal of essential oil research, May/June 2000. v. 12 (3)
  • Mitsuo Miyazawa, Masaki Shindo, Tsutomu Shimada. Oxidation of 1,8-Cineole, the Monoterpene Cyclic Ether Originated From Eucalyptus Polybractea, by Cytochrome P450 3A Enzymes in Rat and Human Liver Microsomes. Drug Metab. Dispos. February 1, 2001 vol. 29 no. 2 200-205
  • Elaissi Ameur, Hadj Salah Karima, Mabrouk Samia, Mohamed Larbi Khouja, Chemli Rachid, Harzallah-Skhiri Fethia. Antibacterial activity and chemical composition of 20 Eucalyptus species' essential oils. Food chemistry, 2011, vol. 129, no4, pp. 1427-1434. [1]
  • Sabulal Baby , Kurup Rajani, George Varughese, Dan Mathew, Nediyaparambu Sukumaran Pradeep. Chemical composition and antibacterial activity of the rhizome and leaf oils of Amomum Hypoleucum thwaites. The Journal of essential oil research, 2007, vol. 19, no3, pp. 279-281 [2]
  • Hajer Naceur Ben Marzoug, Jalloul Bouajila, Monia Ennajar, Ahmed Lebrihi, Florence Mathieu, François Couderc, Manef Abderraba, Mehrez Romdhane. Eucalyptus (gracilis, oleosa, salubris, and salmonophloia) Essential Oils: Their Chemical Composition and Antioxidant and Antimicrobial Activities. Journal of Medicinal Food. August 2010, 13(4): 1005-1012.