Maïs

De WikiPhyto
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Zea mays

Nom de la plante

Maïs, Blé de Guinée, Blé d’Inde, Blé d'Espagne, Blé de Turquie, Gaude

Dénomination latine internationale

Zea mays L.

Famille botanique

Poaceae (Gramineae)

Description et habitat

  • Originaire d’Amérique du Sud
  • Cultivé dans de nombreuses régions du monde
  • Grande plante herbacée (2,5 m de haut) à tige pleine épaisse, larges feuilles lancéolées
  • Les fleurs mâles sont regroupées en panicules terminales
  • Les fleurs femelles forment de gros épis enveloppés de bractées membraneuses d’où l’on voit dépasser les styles filiformes et jaunâtres
  • Fruits jaunes ou bruns clairs (= “grain” de maïs)

Histoire et tradition

Parties utilisées

Formes galéniques disponibles

Dosages usuels

Composition

Composants principaux de la plante

  • Sels de Potassium
  • L'huile des germes de maïs est riche en AGPI (acides gras poly-insaturés)

Composants principaux des bourgeons ou jeunes pousses

Composants principaux de l'huile essentielle

Propriétés

Propriétés de la plante

  • Les fruits sont diurétiques grâce à leur richesse en sels de Potassium
  • Hypoglycémiants lorsqu’ils sont fermentés
  • Hypocholestérolémiant [1]
  • L'huile des germes, riche en acides gras poly-insaturés, est antiathéromateuse
  • L'insaponifiable traite les pyorrhées alvéolo-dentaires et les rhumatismes dégénératifs
  • Les styles sont diurétiques et capables in vitro de dissoudre les lithiases cystiniques par formation de complexes (cystine-saponosides ou cystine-tanins ou cystine-flavonoïdes) solubilisant la cystine, intérêt potentiel dans les lithiases cystiniques (avec Herniaria hirsuta L., Opuntia ficus-indica et Ammi visnaga L.) [2]

Propriétés du bourgeon

Propriétés de l'huile essentielle

Indications

Indications de la plante entière (phytothérapie)

  • Cures de diurèse et inter-cures d’infections urinaires
  • Insaponifiable : pyorrhées alvéolo-dentaires et rhumatismes dégénératifs

Indications du bourgeon (gemmothérapie)

  • Arthrites dues à une hyperthyroïdie par exemple à la ménopause

Indications spécifiques de l'huile essentielle (aromathérapie)

Mode d'action connu ou présumé

Formulations usuelles

Réglementation

Effets indésirables éventuels et précautions d'emploi

Références bibliographiques

  1. Grande, F., Anderson, J. T., Keys, A.. Serum Cholesterol in Man and the Unsaponifiable Fraction of Corn Oil in the Diet. Experimental Biology and Medicine, 1958, 98(2), 436–440. doi:10.3181/00379727-98-24069
  2. Meiouet, F., S. El Kabbaj, and M. Daudon. "Étude in vitro de l’activité litholytique de quatre plantes médicinales vis-à-vis des calculs urinaires de cystine." Progrès en urologie 21.1 (2011): 40-47. texte intégral