Vergerette du Canada

De WikiPhyto
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nom de la plante

Vergerette du Canada, érigéron, vergerolle

Dénomination latine internationale

Erigeron canadensis L. ou Conyza canadensis (L.) Cronq.

Famille botanique

Asteraceae

Description et habitat

  • Plante annuelle à feuilles étroites, lancéolées, vert foncé, de un mètre de hauteur
  • Grappes de petits capitules blancs qui se transforment en touffes blanches et soyeuses
  • Originaire d’Amérique du Nord, répandue en Europe et Amérique du Sud
  • Pousse sur des sols en jachère ou récemment défrichés

Histoire et tradition

  • En Amérique du Nord, on faisait bouillir l’Erigeron dans les saunas
  • En cas de rhume, on l’utilisait sous forme de poudre à priser pour provoquer l’éternuement
  • On le faisait brûler car sa fumée éloigne les insectes
  • Certaines tribus indiennes l’utilisaient en cas de troubles menstruels

Parties utilisées

  • Parties aériennes fleuries

Formes galéniques disponibles

Dosages usuels

Composition

Composants principaux de la plante

Composants principaux des bourgeons ou jeunes pousses

Composants principaux de l'huile essentielle

Propriétés

Propriétés de la plante

Propriétés du bourgeon

Propriétés de l'huile essentielle

Indications

Indications de la plante entière (phytothérapie)

  • Troubles gastro-intestinaux : diarrhées, dysenteries
  • Dysfonction biliaire
  • Saignements hémorroïdaires
  • Rhumatismes des petites articulations
  • Goutte [6]
  • Uréthrites et maladies uro-génitales
  • Cancers (?)

Indications du bourgeon (gemmothérapie)

Indications spécifiques de l'huile essentielle (aromathérapie)

Mode d'action connu ou présumé

  • L’apigénine (flavonoïde) bloque une étape de la chaîne de fabrication des oestrogènes, aussi bien dans des cellules cancéreuses en culture que dans d’autres types de cellules où la synthèse des oestrogènes est habituellement très active

Formulations usuelles

Réglementation

Effets indésirables éventuels et précautions d'emploi

Références bibliographiques

  1. Sung J, Sung M, Kim Y, Ham H, Jeong HS, Lee J. Anti-inflammatory effect of methanol extract from Erigeron Canadensis L. may be involved with upregulation of heme oxygenase-1 expression and suppression of NFκB and MAPKs activation in macrophages. Nutr Res Pract. 2014 Aug;8(4):352-9. doi: 10.4162/nrp.2014.8.4.352. PMID 25110553
  2. Sohn SH, Ko E, Oh BG, Kim J, Choi E, Kim SH, Kim Y, Shin M, Hong M, Bae H. Global gene analysis of Erigeron canadensis-treated TNF-alpha-, IL-4- and IL-1beta-stimulated A549 human epithelial cells. Ann Nutr Metab. 2009;54(3):227-35. doi: 10.1159/000225378. PMID 19521071
  3. Lenfeld J, Motl O, Trka A. Anti-inflammatory activity of extracts from Conyza canadensis. Pharmazie. 1986 Apr;41(4):268-9. PMID 3725873
  4. Csupor-Löffler, B., Hajdú, Z., Zupkó, I., Molnár, J., Forgo, P., Vasas, A., Kele, Z., & Hohmann, J. (2011). Antiproliferative constituents of the roots of Conyza canadensis. Planta medica, 77(11), 1183–1188. https://doi.org/10.1055/s-0030-1270714 PMID 21294076
  5. Yan MM, Li TY, Zhao DQ, Shao S, Bi SN. A new derivative of triterpene with anti-melanoma B16 activity from Conyza canadensis. Chinese Chem Lett. 2010;21:834–37.
  6. Abu Bakar, F. I., Abu Bakar, M. F., Rahmat, A., Abdullah, N., Sabran, S. F., & Endrini, S. (2018). Anti-gout potential of Malaysian medicinal plants. Frontiers in pharmacology, 9, 261.
  • Gottshall R. Y., Lucas E. H., Lickfeldt A, Roberts J. M. The occurrence of antibacterial substances active against Mycobacterium tuberculosis in seed plants. J Clin Invest. 1949 September; 28(5 Pt 1): 920–923. PMCID: PMC438925