Belladone

De WikiPhyto
(Redirigé depuis Atropa belladonna)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Atropa belladonna
Atropa belladonna fleur et fruit
Atropa belladonna fruit
Atropa belladonna

Nom de la plante

Belladone

Dénomination latine internationale

Atropa belladonna L.

Famille botanique

Solanaceae

Description et habitat

  • Plante vivace robuste à racine pivotante, à larges feuilles alternes, fleurs pentamères et aux fruits noirs très toxiques
  • Régions au sol calcaire, bois et terres incultes, décombres
  • Assez rare en France, mais très cultivée

Histoire et tradition

  • Doit son nom de “belladonna” (belle dame) au fait que les Italiennes l’utilisaient pour dilater leurs pupilles et se rendre plus séduisantes
  • On croyait jadis que les sorcières volaient grâce aux Solanaceae
  • Les alcaloïdes provoquent en effet une sensation de lévitation
  • Atropos était l’une des trois Parques, celle chargée de couper le fil de la vie tissé par ses sœurs Lachesis et Clotho

Parties utilisées

  • Feuilles, ou sommités fleuries, avec ou sans fruits

Formes galéniques disponibles

Dosages usuels

Composition

Composants principaux de la plante

Composants principaux des bourgeons ou jeunes pousses

Composants principaux de l'huile essentielle

Propriétés

Propriétés de la plante

  • Toute la plante est toxique, liste I
  • Parasympatholytique puissant
  • Antispasmodique des muscles lisses (voies urinaires, intestins, gynéco)
  • Relaxant des muscles striés
  • Diminue les sécrétions salivaire, gastrique, intestinale, bronchique

Propriétés du bourgeon

Propriétés de l'huile essentielle

Indications

Indications de la plante entière (phytothérapie)

  • Maladie de Parkinson (diminuerait tremblements, rigidité, améliorerait parole et mobilité)
  • Indications homéopathiques : [1]
    • Inflammations de toute nature avec hyperesthésie, spasmes, délires, hypertension artérielle
    • Fièvre élevée d'installation rapide, rougeur de la face accentuée en s'asseyant, moiteur, mydriase, céphalées battantes, hallucinations hypnagogiques, photophobie, hyperesthésie générale, douleurs, éruption scarlatiniforme, angine rouge avec intense dysphagie
    • Convulsions hyperthermiques de l'enfant
    • Hypertension artérielle congestive avec céphalées, hémorragies jaillissantes

Indications du bourgeon (gemmothérapie)

Indications spécifiques de l'huile essentielle (aromathérapie)

Mode d'action connu ou présumé

  • Parasympatholytique
  • Effet anticholinergique

Formulations usuelles

Réglementation

Effets indésirables éventuels et précautions d'emploi

  • Attention, redoutable toxicité

Références bibliographiques

  1. Guermonprez, Pinkas, Torck. Matière médicale homéopathique. Ed. Doin. Paris. 1985, réédition Boiron. 1997.
  • Bruneton J. Pharmacognosie, Phytochimie, Plantes médicinales. Ed. Tec et Doc. 1997. p. 653