Luzerne

De WikiPhyto
(Redirigé depuis Medicago sativa)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nom de la plante

Luzerne, Alfalfa, Grand trèfle, Foin de Bourgogne

Dénomination latine internationale

Medicago sativa L.

Famille botanique

Fabaceae sous-famille Faboideae (ex-Papilionaceae, ex-Leguminosae)

Description et habitat

  • Plante herbacée vivace de 20 à 70 cm de hauteur, à feuilles trilobées, à fleurs tubulaires papilionacées allant du jaune au bleu violet, réunies en grappes ovoïde
  • Le fruit est une gousse enroulée en hélice, aux graines spiralées
  • Cultivée et subspontanée dans la plupart des régions tempérées d’ Europe, Asie, Afrique du Nord

Histoire et tradition

  • Pline rapporte qu’elle fut introduite en Grèce par les Perses lors des guerres médiques (V° siècle avant J-C)
  • Plante fourragère récoltée en été, très mellifère
  • Utilisée en assolement car elle apporte du Potassium dans le sol par l’intermédiaire des bactéries nitrophiles, comme toutes les Fabaceae
  • Elle a été employée pour produire industriellement chlorophylle et carotène et pour ses propriétés nutritives

Parties utilisées

  • Parties aériennes, graines germées

Formes galéniques disponibles

Dosages usuels

Composition

Composants principaux de la plante

Composants principaux des bourgeons ou jeunes pousses

Composants principaux de l'huile essentielle

Propriétés

Propriétés de la plante

  • œstrogénique, lactagogue
  • Revitalisante et reminéralisante (richesse en Silicium)
  • Apport de nutriments aisément assimilables
  • Activité spécifique anti LH
  • Hypocholestérolémiante du fait de la présence des saponosides qui, en formant un complexe insoluble, inhibent l'absorption intestinale du cholestérol et favorisent son élimination fécale
  • Antidiabétique [1], effet insuline-like [2]
  • Anti-hémorragique (présence de vitamine K)
  • Neuroprotecteur, anti-oxydant, anti-ulcéreux, antimicrobien

Propriétés du bourgeon

Propriétés de l'huile essentielle

Indications

Indications de la plante entière (phytothérapie)

  • Utile aux convalescents qui ont besoin d’une alimentation aisément assimilable
  • Hypercholestérolémie, athérosclérose
  • Ménopause, bouffées de chaleur
  • Anémies, déminéralisation, asthénies
  • Maigreurs
  • Cosmétologie : prévention des coups de soleil (filtre solaire), anti-vieillissement de la peau
  • Diabète (?)

Indications du bourgeon (gemmothérapie)

Indications spécifiques de l'huile essentielle (aromathérapie)

Mode d'action connu ou présumé

Formulations usuelles

Réglementation

Effets indésirables éventuels et précautions d'emploi

  • Pas d'utilisation alimentaire en continu
  • Contrindiqué dans les maladies dys-immunitaires : observation de réactivations de lupus érythémateux disséminé (LED) ou d'autres pathologies par consommation de graines et de germes de luzerne utilisées pour leurs propriétés hypocholestérolémiantes en raison de leur teneur élevée en saponosides [1], [2]
  • Une induction de lupus est également possible [3], [4], [5]
    • Une étude cas-témoins a trouvé une association significative entre l’administration d’alfalfa et le lupus [6], [7]
  • Incompatibilités avec certains médicaments anticoagulants en raison de sa teneur en vitamine K

Références bibliographiques

  1. Swanston-Flatt SK, Day C, Bailey CJ, Flatt PR. Traditional plant treatments for diabetes. Studies in normal and streptozotocin diabetic mice. Diabetologia. 1990 Aug;33(8):462-4. PMID 2210118
  2. Gray AM, Flatt PR. Pancreatic and extra-pancreatic effects of the traditional anti-diabetic plant, Medicago sativa (lucerne). Br J Nutr. 1997 Aug;78(2):325-34. PMID 9301421
  3. Akaogi J, Barker T, Kuroda Y, Nacionales DC, Yamasaki Y, Stevens BR, Reeves WH, Satoh M. Role of non-protein amino acid L-canavanine in autoimmunity. Autoimmun Rev. 2006 Jul;5(6):429-35. PMID 16890899
  4. Montanaro A, Bardana EJ Jr. Dietary amino acid-induced systemic lupus erythematosus. Rheum Dis Clin North Am. 1991 May;17(2):323-32. PMID 1862241
  5. Alcocer-Varela J, Iglesias A, Llorente L, Alarcón-Segovia D. Effects of L-canavanine on T cells may explain the induction of systemic lupus erythematosus by alfalfa. Arthritis Rheum. 1985 Jan;28(1):52-7. PMID 3155617
  6. Petri M, Thompson E, Abusuwwa R, Huang J, Garret E. BALES : the Baltimore Lupus Environmental Study. Arthritis Rheum 2001 ; 44 : S331.
  7. Marie Isabelle. Lupus, polymyosites, dermatomyosites et syndrome de Sjögren d’origine médicamenteuse et toxique Médecine thérapeutique. Volume 14, Numéro 4, 237-46, Juillet-Août 2008, Dossier. DOI : 10.1684/met.2008.0169 texte intégral
  • Prete PE. Effects of L-canavanine on immune function in normal and autoimmune mice: disordered B-cell function by a dietary amino acid in the immunoregulation of autoimmune disease. Can J Physiol Pharmacol. 1985 Jul;63(7):843-54.
  • Saloniemi H, Wähälä K, Nykänen-Kurki P, Kallela K, Saastamoinen I. Phytoestrogen content and estrogenic effect of legume fodder. Proc Soc Exp Biol Med. 1995 Jan;208(1):13-7. PMID 7892287
  • J.A. Hettle, W.D. Kitts. Effects of phyto-estrogenic alfalfa consumption on plasma LH levels in cycling ewes. Animal Reproduction Science - December 1983 (Vol. 6, Issue 3, Pages 233-238)