Verveine officinale

De WikiPhyto
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Verbena officinalis

Nom de la plante

Verveine officinale, Herbe sacrée, Herbe de Vénus, Guérit-tout

  • Anglais : common vervain
  • Allemand : echtes Eisenkraut
  • Espagnol : verbena, curasana
  • Italien : erba sacra, verbena comune

Dénomination latine internationale

Verbena officinalis L.

Famille botanique

Verbenaceae

Description et habitat

  • Plante herbacée des terrains incultes, de 30 à 80 cm
  • Tige quadrangulaire rameuse très mince, à deux sillons longitudinaux
  • Feuilles rudes, pennatiséquées, à lobes inégaux
  • Longs épis terminaux grêles de fleurs à 5 lobes lilacés arrondis
  • Cosmopolite, Europe, Asie, Afrique, Amérique

Histoire et tradition

  • Il semble qu’elle ait été considérée comme sacrée en Europe. Son nom serait d’origine celte. La médecine traditionnelle l’employait dans de nombreuses affections : asthme, coqueluche, crampes, état de fatigue, troubles nerveux, affections rénales et digestives. Elle est connue d’Hippocrate, de Hildegarde de Bingen, de Paracelse, etc.
  • A côté de ses propriétés thérapeutiques, on lui attribuait aussi des propriétés magiques (enchantements de magiciens, couronnes pour les hérauts d'armes chez les grecs, nettoyage des autels avant les sacrifices, cueillette par les druides avec des cérémonies particulières...)
  • Elle est surtout utilisée au XIXe siècle comme fébrifuge, antalgique,diurétique, diaphorétique et expectorante. Leclerc la signale dans la névralgie du trijumeau
  • Le Conseil de l’Europe considère la verveine comme une source d’arome alimentaire classe 2. Pour la Food and drugs Adfministration la verveine est une « herb of undefined safety »

Parties utilisées

  • Plante fleurie

Formes galéniques disponibles

Dosages usuels

  • Drogue sèche 2-4 g en infusion, 3 fois par jour
  • Extrait fluide (1:1, alcool à 25%) 2-4 ml, trois fois par jour
  • Teinture (1:1 in 40% alcool) 5-10 ml trois fois par jour

Composition

Composants principaux de la plante

Composants principaux des bourgeons ou jeunes pousses

Composants principaux de l'huile essentielle

Propriétés

Propriétés de la plante

  • Propriétés pharmacologiques :
    • Effet sécrétolytique et expectorant. Ces effets connus depuis longtemps ont été respectivement démontrés à nouveau par Chabanguza et Gui sur l’extrait et sont liés à la verbénaline
    • Effet anti-inflammatoire [5], [6], anti-gastritique des extraits VoEF et VoCO2 per os et anti-inflammatoire et analgésique en local ont pu être démontrés. Ils sont liés aux flavonoïdes et aux iridoïdes (plus spécifiquement)
    • Effet anti-oxydant [7]
  • Effet immunologique et anti-infectieux
    • L’extrait aqueux inhibe la phagocytose des polynucléaires neutrophiles avec une augmentation de la synthèse d’interleukine-6 dans les macrophages. L’extrait à l’éthanol inhibe la croissance de Salmonella, de Shigella et de Bacillus subtilis. (Debrauwer). L’extrait de verveine aurait un effet antiviral sur le virus de l’herpès et le virus cytomégalique du singe
  • Effets endocrines
    • Il semble que la verveine n’a pas d’effet sur des modèles hormonaux thyroïdiens . Elle inhiberait légèrement les récepteurs à progestérone et oestrogène [8]. Elle agit comme utérostimulant. Elle aurait une activité synergique avec les protaglandines E2. L’effet lactogène n’est pas démontré
  • Effet cicatrisant (extrait CO2 supercritique), anti-inflammatoire et antalgique local [9]
  • Effet antifongique et antiradicalaire de l’extrait méthanolique de feuille [10]
  • Effets sur le système nerveux
    • Anticonvulsivant [11], sédatif, anxiolytique [12], [13]
    • Antidépresseur [14], [15]
    • Le verbénaloside serait un parasympathicomimétique faible (avec baisse de la TA, régularise le transit). La verbénine, in vitro, à faible dose stimule et à forte dose inhibe le nerf sympathique innervant le coeur, les vaisseaux, les intestins et la glande salivaire
    • Neuroprotecteur [16]
    • Effet cytoprotecteur des cellules du système nerveux central par voie orale de l’extrait aqueux de Verbena sativa. Il s’oppose à la toxicité du peptide béta-amyloïde et du dithiothréitol dans les cellules nerveuses corticales
  • Cytoprotection gastrique (Speroni)

Propriétés du bourgeon

Propriétés de l'huile essentielle

  • Inducteur d'apoptose dans certaines cellules leucémiques humaines (citrals) [17]

Indications

Indications de la plante entière (phytothérapie)

  • Troubles digestifs, gastrites et ulcères, hernie hiatale
  • Dépressions nerveuses
    • La préférer lors des dépressions du post-partum en raison de son activité de libération des hormones LH et FSH par l’hypophyse et son activité œstrogénique et progestative
  • Bouffées de chaleur nocturnes [18]
  • Anxiété
  • Migraines cataméniales
  • Acné [19]
  • Maladies auto-immunes ?
    • Aucune de ces indications n'a été vraiment validée
    • Selon la Commission E, l’utilisation de la verveine officinale n’est pas recommandée, en raison d’absence de preuves de son efficacité. Aucune monographie n'est disponible en France
  • Les parties aériennes de verveine resteront d’usage traditionnel:
    • Dans les toux par encombrement avec risque infectieux, et dans les états fébriles
    • Comme substance digestive

Indications du bourgeon (gemmothérapie)

Indications spécifiques de l'huile essentielle (aromathérapie)

Mode d'action connu ou présumé

  • Le verbénaloside fournit par hydrolyse du verbénalol
  • Les infusions de verveine engendreraient la libération de LH et de FSH par l’hypophyse

Formulations usuelles

Réglementation

Effets indésirables éventuels et précautions d'emploi

  • La toxicité n’est pas suffisamment connue. La drogue pourrait stimuler l’utérus et être abortive
  • La verveine ne doit pas être recommandée pendant la grossesse
  • Tératogène et embryotoxique chez le rat [20]
  • Effets secondaires :
    • L’infusion de verveine peut réduire l’absorption du fer [21]
    • Elle doit être évitée en cas de manque de fer
    • Les interactions avec d’autres médications ne sont pas connues
  • REMARQUE: Il ne faut pas confondre verveine officinale (Verbena officinalis) et verveine odorante (Lippia citriodora)

Références bibliographiques

  1. Carnat A, Carnat AP, Chavignon O, Heitz A, Wylde R, Lamaison JL. Luteolin 7-diglucuronide, the major flavonoid compound from Aloysia triphylla and Verbena officinalis. Planta Med. 1995 Oct;61(5):490. PMID 7480218
  2. Tian J, Zhao YM, Luan XH. [Studies on the chemical constitutents in herb of Verbena officinalis]. Zhongguo Zhong Yao Za Zhi. 2005 Feb;30(4):268-9. PMID 15724402
  3. Xu W, Xin F, Sha Y, Fang J, Li YS. Two new secoiridoid glycosides from Verbena officinalis. J Asian Nat Prod Res. 2010 Aug;12(8):649-53. doi: 10.1080/10286020.2010.489820. PMID 20706899
  4. Shu J, Chou G, Wang Z. Two new iridoids from Verbena officinalis L. Molecules. 2014 Jul 18;19(7):10473-9. doi: 10.3390/molecules190710473. PMID 25045888
  5. Deepak M, Handa SS. Antiinflammatory activity and chemical composition of extracts of Verbena officinalis. Phytother Res. 2000 Sep;14(6):463-5. PMID 10960904
  6. Calvo MI, Vilalta N, San Julián A, Fernández M. Anti-inflammatory activity of leaf extract of Verbena officinalis L. Phytomedicine. 1998 Dec;5(6):465-7. doi: 10.1016/S0944-7113(98)80043-3. PMID 23196030
  7. Sheyla Rehecho, Olman Hidalgo, Mikel García-Iñiguez de Cirano, Iñigo Navarro, Iciar Astiasarán, Diana Ansorena, Rita Yolanda Cavero, María Isabel Calvo. Chemical composition, mineral content and antioxidant activity of Verbena officinalis L. LWT - Food Science and Technology, Volume 44, Issue 4, May 2011, Pages 875–882 [1]
  8. Zava DT , Dollbaum CM , Blen M . Estrogen and progestin bioactivity of foods, herbs, and spices . Proc Soc Exp Biol Med . 1998 ; 217 ( 3 ): 369-378. PMID 9492350
  9. Calvo MI. Anti-inflammatory and analgesic activity of the topical preparation of Verbena officinalis L. J Ethnopharmacol. 2006 Oct 11;107(3):380-2. PMID 16723201
  10. Casanova E, García-Mina JM, Calvo MI. Antioxidant and antifungal activity of Verbena officinalis L. leaves. Plant Foods Hum Nutr. 2008 Sep;63(3):93-7. doi: 10.1007/s11130-008-0073-0. PMID 18498054
  11. Rashidian A, Kazemi F, Mehrzadi S, Dehpour AR, Mehr SE, Rezayat SM. Anticonvulsant Effects of Aerial Parts of Verbena officinalis Extract in Mice: Involvement of Benzodiazepine and Opioid Receptors. J Evid Based Complementary Altern Med. 2017 Oct;22(4):632-636. doi: 10.1177/2156587217709930. PMID 28585447
  12. Khan Abdul Waheed, Khan Arif-Ullah, Ahmed Touqeer. Anticonvulsant, Anxiolytic, and Sedative Activities of Verbena officinalis. Frontiers in Pharmacology, 2016, vol. 7. texte intégral
  13. Kathy Abascal, Eric Yarnell. Nervine Herbs for Treating Anxiety. Alternative and Complementary Therapies. December 2004, 10(6): 309-315. doi:10.1089/act.2004.10.309.
  14. Jawaid, T. A. L. H. A., Imam, S. A., & Kamal, M. E. H. N. A. Z. (2015). Antidepressant activity of methanolic extract of Verbena officinalis Linn. plant in mice. Asian J Pharm Clin Res, 8(4), 308-310.
  15. Jawaid, T., Gupta, R., & Siddiqui, Z. A. (2011). A review on herbal plants showing antidepressant activity. International Journal of Pharmaceutical Sciences and Research, 2(12), 3051.
  16. Lai SW, Yu MS, Yuen WH, Chang RC. Novel neuroprotective effects of the aqueous extracts from Verbena officinalis Linn. Neuropharmacology. 2006 May;50(6):641-50. PMID 16406021
  17. De Martino L, D'Arena G, Minervini MM, Deaglio S, Fusco BM, Cascavilla N, De Feo V. Verbena officinalis essential oil and its component citral as apoptotic-inducing agent in chronic lymphocytic leukemia. Int J Immunopathol Pharmacol. 2009 Oct-Dec;22(4):1097-104. PMID 20074474
  18. Abascal, K., & Yarnell, E. (2013). Night Sweats in Perimenopause and Beyond. Alternative and Complementary Therapies, 19(1), 28-32.
  19. Eric Yarnell and Kathy Abascal. Herbal Medicine for Acne Vulgaris. Alternative and Complementary Therapies. December 2006, 12(6): 303-309. texte intégral
  20. Abdulmannan H. Fateh, Zahurin Mohamed, Zamri Chik, Abdulsamad Alsalahi, Siti Rosmani Md Zin, Mohammed A. Alshawsh. Prenatal developmental toxicity evaluation of Verbena officinalis during gestation period in female Sprague-Dawley rats. Chemico-Biological Interactions, Volume 304, 2019, Pages 28-42, https://doi.org/10.1016/j.cbi.2019.02.016. (http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0009279718314765)
  21. Zaida F, Bureau F, Guyot S, Sedki A, Lekouch N, Arhan P, Bouglé D. Iron availability and consumption of tea, vervain and mint during weaning in Morocco. Ann Nutr Metab. 2006;50(3):237-41. PMID 16508250
  • Teuscher Eberhard, Anton Robert, Lobstein Annelise. Plantes aromatiques : Epices, aromates, condiments et huiles essentielles. Ed. Tec & Doc. Cachan. 2005. p. 590
  • Pignol S. Thèse de Pharmacie (90-974) Strasbourg, avril 1990
  • Fintelmann V., Menßen H.G., Siegers C.P. Phytotherapie Manual Hippokrates Verlag Stuttgart 1989
  • Speroni E, Cervellati R, Costa S, Guerra MC, Utan A, Govoni P, Berger A, Müller A, Stuppner H. Effects of differential extraction of Verbena officinalis on rat models of inflammation, cicatrization and gastric damage. Planta Med. 2007 Mar;73(3):227-35. PMID 17354166
  • Petri G., Nyiredi K., Nyiredi Sz. Gyógynövények korszerü terapias alkalmazása. Ed. Medicina Budapest 1989
  • Auf'mkolk M , Ingbar JC , Amir SM , et al. Inhibition by certain plant extracts of the binding and adenylate cyclase stimulatory effect of bovine thyrotropin in human thyroid membranes . Endocrinology. 1984 ; 115 ( 2 ): 52. PMID 6745167