Origan à inflorescences compactes

De WikiPhyto
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nom de la plante

Origan à inflorescences compactes, origan compact, origan du Maroc

Dénomination latine internationale

Origanum compactum Bentham

Famille botanique

Lamiaceae

Description et habitat

Plante aromatique répandue au Maghreb (Maroc) Originaire d'Afrique du Nord, cette plante de 30 à 80 cm de haut apprécie un sol maigre sur un coteau montagneux et ensoleillé. Ses feuilles vert foncé au goût piquant et savoureux sont ovales, pointues, à peine découpées, non dentées. Ses fleurs sont groupées en inflorescences compactes, odorantes, de couleur rose pourpre, entourées de bractées ovales recouvrantes et fixées sur des tiges dressées assez velues

Histoire et tradition

  • La taxonomie est complexe
  • La chimiotaxonomie est encore plus complexe
    • On doit absolument respecter la dénomination latine binominale pour nommer un origan
  • Autre Origanum, le Dictamne de Crète Origanum dictamnus L. de l’archipel grec, très aromatique, vulnéraire

Parties utilisées

Formes galéniques disponibles

Dosages usuels

Composition

Composants principaux de la plante

Composants principaux des bourgeons ou jeunes pousses

Composants principaux de l'huile essentielle

Propriétés

Propriétés de la plante

  • Anti-infectieux puissant, supérieur à la marjolaine [1]
  • Inhibe la prolifération des Papillomavirus humains HPV26 du col utérin
  • Parasiticide, anti-schistozomiase [2]
  • Antispasmodique, effet parasympatholytique vraisemblable [3]
  • Effets sédatifs, non hypnotique mais anxiolytique
  • Le carvacrol possède une activité anti-Listeria pouvant être mise à profit dans l’industrie alimentaire, surtout en synergie avec thymol, gamma-terpinène et paracymène
  • Thymol et carvacrol sont bactériostatiques et bactéricides vis-à-vis d’Escherichia coli surtout en solution éthanolique ou stabilisante telle que l'agar-agar ou les carraghénates
  • Huile essentielle antibactérienne vis-à-vis de Pseudomonas aeruginosa et Escherichia coli

Propriétés du bourgeon

Propriétés de l'huile essentielle

  • Anti-infectieuse puissante globale, à large spectre d’action : bactéricide même vis-à-vis de germes résistants aux antibiotiques avec lesquels elle entre en synergie, mycobactéricide, antifongique, antivirale, parasiticide
  • Antibactérienne vis-à-vis de Pseudomonas aeruginosa, Staphylococcus aureus [4], Escherichia coli
  • Sphères respiratoire, oro-intestinale, uro-génitale, sanguine, lympho-ganglionnaire
  • Tonique et stimulante générale, physique, psycho-émotionnelle et sexuelle
  • Cortico-stimulante
  • Immuno-stimulante
  • Antioxydante du fait de la richesse en composés phénoliques, thymol et carvacrol

Indications

Indications de la plante entière (phytothérapie)

Indications du bourgeon (gemmothérapie)

Indications spécifiques de l'huile essentielle (aromathérapie)

  • Rhino-bronchopneumopathies infectieuses
  • Oropharyngites, entérocolites, dysenteries, amibiases
  • Néphrites, cystites
  • Bactériémies, virémies, paludisme, adénites
  • Névrites, fatigues nerveuses, hypotension
  • Infections bactériennes, virales et parasitaires
    • des tissus cutanés : furoncles, mycoses, gale, teigne, abcès
    • des voies respiratoires : bronchites, angines, grippes, sinusites
    • des voies urinaires : néphrites, cystites
    • du tube digestif: dysenteries, amibiases, entérocolites
    • des ganglions lymphatiques : adénites
    • génitales : Papillomavirus humains HPV26 du col utérin
  • Fièvres tropicales : typhus, paludisme
  • Asthénies profondes, épuisement nerveux

Mode d'action connu ou présumé

Formulations usuelles

Réglementation

Effets indésirables éventuels et précautions d'emploi

  • Huile essentielle Dermocaustique
  • Interdite chez la femme enceinte et l'enfant
  • Éviter en cas de gastrites ou d'ulcères
  • Hépatotoxicité potentielle, associer à des HE hépatoprotectrices

Références bibliographiques

  1. Charai M, Faid M, Mosaddak M. Chemical composition and antimicrobial activities of two aromatic plants: Origanum majorana L. and O. compactum Benth. Journal of essential oil research JEOR (Nov-Dec 1996)
  2. Lahlou M. Potential of Origanum compactum as a cercaricide in Morocco. Annals of Tropical Medicine and Parasitology, Volume 96, Number 6, September 2002 , pp. 587-593(7)
  3. C. O. van den Broucke, J. A. Lemli. Antispasmodic Activity of Origanum compactum. Planta Med 1980; 38(4): 317-331
  4. S. Bouhdid, J. Abrini, A. Zhiri, M.J. Espuny, A. Manresa. >Investigation of functional and morphological changes in Pseudomonas aeruginosa and Staphylococcus aureus cells induced by Origanum compactum essential oil. Journal of Applied Microbiology, Volume 106, Issue 5, pages 1558–1568, May 2009
  • Franchomme, Pénoel. l'Aromathérapie exactement. Ed. Roger Jollois. 1996. p. 383
  • Bozin B, Mimika-Dukic N, Simin N, Anakov G. Characterization of the volatile composition of essential oils of some Lamiaceae spices and the antimicrobial and antioxidant activities of the entire oils. J Agric Food Chem. 2006. 54: 1822-1828.
  • Ultee A, Bennik M, Moezelaar R. The phenolic hydroxyl group of carvacrol is essential for action against the food-borne pathogen Bacillus cereus. Appl Environ Microbiol. 2002. 68 : 1561-1568.
  • Ultee A, Kets W, Smid E. Mecanisms of action of carvacrol on the food-borne pathogen Bacillus cereus. Appl Environ Microbiol. 1999. 65 : 4606-4610.
  • Ultee, Gorris, Smid Bactericidal activity of carvacrol towards the food-borne pathogen Bacillus cereus Journal of Applied Microbiology (1998) 85 (2), 211–218
  • Lambert R.J.W., Skandamis P.N., Coote P.J., Nychas G.-J.E. A study of the minimum inhibitory concentration and mode of action of oregano essential oil, thymol and carvacrol. Journal of Applied Microbiology Volume 91 Issue 3 Page 453 - September 2001