Primevère

De WikiPhyto
(Redirigé depuis Primula veris)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nom de la plante

Primevère, Coucou

Dénomination latine internationale

Primula veris L. syn. Primula officinalis (L.) Hill. et Primula elatior (L.) Hill.

Famille botanique

Primulaceae

Description et habitat

  • Herbacée d’environ 20 cm de haut, pubescente
  • Limbe des feuilles de la rosette basale ridé, gaufré
  • Fleurs odorantes jaune d’or gamopétales
  • Hampe florale velue, réunissant parfois jusqu’à 30 fleurs

Histoire et tradition

  • Fut utilisé comme substitut indigène du Polygala

Parties utilisées

  • Fleur et racine

Formes galéniques disponibles

Teinture-mère de Primula officinalis plante entière

Dosages usuels

  • Fleurs : 2 - 4 g de drogue par jour
  • Racines : 0,5 à 1,5 g de drogue

Composition

Composants principaux de la plante

Composants principaux des bourgeons ou jeunes pousses

Composants principaux de l'huile essentielle

Propriétés

Propriétés de la plante

  • Fleur : sécrétolytique doux et expectorant, léger sédatif
    • Localement : adoucissant, antiprurigineux, trophique protecteur dans les crevasses, écorchures, gerçures, piqûres d’insectes
  • Racine : expectorante (sécrétogène et sécrétolytique) par les saponosides (voir mode d’action)
    • Les saponosides sont aussi bactériostatiques et antiviraux (Influenza A)

Propriétés du bourgeon

Propriétés de l'huile essentielle

Indications

Indications de la plante entière (phytothérapie)

  • Toux et bronchites (fleurs et racines)
  • Céphalées, neuralgies, tremblements, vertiges (fleurs)
  • Coqueluche, asthme, goutte, névralgies

Indications du bourgeon (gemmothérapie)

Indications spécifiques de l'huile essentielle (aromathérapie)

Mode d'action connu ou présumé

  • Les saponosides provoquent une irritation locale de la muqueuse gastrique, provoquant un réflexe vagal stimulant la sécrétion bronchique, entrainant dilution du mucus et diminution de sa viscosité
  • Et effet tensioactif des saponosides qui augmentent aussi l’activité ciliaire de l’épithélium
  • La dégradation enzymatique de la primulavérine au cours du séchage de la racine donne naissance à des principes aromatiques, comme l’ester méthylique de l’acide 5-méthoxy-salicylique

Formulations usuelles

Réglementation

Effets indésirables éventuels et précautions d'emploi

  • Allergie aux Primulaceae : dermatites, érythèmes
  • Troubles gastriques avec les variétés horticoles (présence d’alkylbenzoquinones allergisantes)

Références bibliographiques

  1. Karl C, Müller G, Pedersen PA. Flavonoids in the flowers of Primula officinalis. Planta Med. 1981 Jan;41(1):96-9. PMID 17401825
  • Grecu L, Cucu V. Saponins from Primula officinalis and P. elatior. Planta Med. 1975 May;27(3):247-53. German. PMID 1161889