Absinthe chinoise

De WikiPhyto
(Redirigé depuis Artemisia annua)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Artemisia annua
Artemisia annua

Nom de la plante

Absinthe chinoise, Quinghao, Armoise chinoise

Dénomination latine internationale

Artemisia annua L.

Famille botanique

Asteraceae

Description et habitat

  • Plante herbacée annuelle odorante, à feuilles palmatiséquées recouvertes de fines soies, petits capitules globuleux de 2 à 3 mm à involucre blanchâtre
  • Les fruits sont des akènes de petite taille (12 000 graines par gramme)
  • Originaire d’Asie, présente dans les régions méditerranéennes

Histoire et tradition

  • La médecine traditionnelle chinoise l’utilisait pour traiter les fièvres et le paludisme

Parties utilisées

  • Feuilles

Formes galéniques disponibles

Dosages usuels

  • Posologie de trois à dix grammes de plante sèche sous forme de décoction, de jus frais ou même de plantes fraîches, d'après l'association Jardins du Monde
    • D’autres sources conseillent la posologie de cinq à dix grammes par jour

Composition

Composants principaux de la plante

Composants principaux des bourgeons ou jeunes pousses

Composants principaux de l'huile essentielle

Propriétés

Propriétés de la plante

  • L’artémisinine est antimalarique, schizonticide (curatif et non prophylactique) [1], bien qu'elle semble très active en prévention [2]
    • L'artémisinine pénètre rapidement dans les érythrocytes et agit sur les stades précoces de la maturation du schizonte en s’accumulant dans la paroi des parasites qui devient alors inactif
  • Inhibe la croissance de Plasmodium falciparum à 10 puissance -7
  • La concentration d'artémisinine est faible dans la plante (0,18 ±0,02) mais l'efficacité de l'infusion d'armoise chinoise dans la paludisme est due à des synergies [3]
  • Les extraits totaux ont une activité supérieure à celle de composés isolés [4], et d’autres synergies peuvent être recherchées (tels que artémisinine + curcumine + pipérine) ou d'associations de plantes médicinales (telles que feuilles d'Artemisia annua + racine de Curcuma longa + graines de Piper nigrum), ce qui peut améliorer l'efficacité des remèdes à base de plantes et est la base de la médecine traditionnelle [5]
  • L’artémisinine est assez peu soluble dans l’eau et dans les lipides
  • Antifongique [6]
  • Potentialités anticancéreuses surtout par l'artésunate [7], [8], voir bibliographie de l'artémisinine
  • L'artésunate améliore la mémoire à court terme dans la borréliose de Lyme chronique [9]
  • Potentialités vis-à-vis du HIV [10]
  • Les espèces du genre Artemisia possèdent des propriétés principalement sur le système nerveux central et le système cardiovasculaire [11]

Propriétés du bourgeon

Propriétés de l'huile essentielle

  • Antibactérienne (germes Gram-positifs) et antifongique [12], [13]

Indications

Indications de la plante entière (phytothérapie)

  • Paludisme : dérivés de l’artémisinine tels que artééther, artéméther
  • Utilisés en Chine et en Inde, pourrait être utilisée en traitement de première intention dans les pays impaludés [14]
    • La poudre à la dose de 1 g/jour semble susceptible de guérir des paludismes résistants aux thérapies combinées et à l'artésunate [15]
  • Schistosomiase (avec Artemisia afra) [16]

Indications du bourgeon (gemmothérapie)

Indications spécifiques de l'huile essentielle (aromathérapie)

Mode d'action connu ou présumé

Formulations usuelles

  • Utilisation comme antipaludéen Aassociation Artemisia annua, une plante contre le paludisme :
    • Artemisia annua s'est révelée efficace à titre curatif et non préventif contre des formes graves de paludisme (en particulier contre Plasmodium falciparum devenu en de nombreux endroits résistants aux médicaments classiques). C'est donc une alternative simple à la portée des populations soumises à ce fléau
    • De bons résultats sont obtenus avec des cures sous forme de tisanes :
      • Quand l'utiliser ?
        • Au moment des fièvres
      • Comment l'utiliser ?
        • En tisane : Faire bouillir 1 litre d'eau puis ajouter 10 g de feuilles séchées, boire dans la journée. Il est conseillé de boire 1 litre par jour de cette tisane pendant 5 jours.
        • En gélules : L’administration de poudre d’Artémisia annua en gélules est nettement plus simple et apparemment plus efficace que l’administration en tisane. Néanmoins l’administration en gélules se heurte à leur coût de fabrication et de distribution et à nos yeux elle reste imparfaitement adaptée pour l’utilisation à grande échelle de l’Artemisia annua. La promotion de la production locale de l’Artemisia annua et son utilisation en tisane restent donc pour nous actuellement la meilleure méthode de prévention et de traitement du paludisme et à diffuser dans les pays les plus pauvres

Réglementation

Effets indésirables éventuels et précautions d'emploi

Références bibliographiques

  1. Liu C, Zhao Y, Wang Y. Artemisinin: current state and perspectives for biotechnological production of an antimalarial drug. Appl Microbiol Biotechnol. 2006 Aug;72(1):11-20. PMID 16773335
  2. Michel Onimus, Sophie Carteron, Pierre Lutgen. The Surprising Efficiency of Artemisia annua Powder Capsules. Medicinal & Aromatic Plants Volume 2 • Issue 3 • 1000125 http://dx.doi.org/10.4172/2167-0412.1000125
  3. De Donno A, Grassi T, Idolo A, Guido M, Papadia P, Caccioppola A, Villanova L, Merendino A, Bagordo F, Fanizzi FP. First-time comparison of the in vitro antimalarial activity of Artemisia annua herbal tea and artemisinin. Trans R Soc Trop Med Hyg. 2012 Nov;106(11):696-700. doi: 10.1016/j.trstmh.2012.07.008. PMID 22986092
  4. Elfawal MA, Towler MJ, Reich NG, Weathers PJ, Rich SM. Dried whole-plant Artemisia annua slows evolution of malaria drug resistance and overcomes resistance to artemisinin. Proc Natl Acad Sci U S A. 2015 Jan 20;112(3):821-6. doi: 10.1073/pnas.1413127112. PMID 25561559
  5. Rasoanaivo P, Wright CW, Willcox ML, Gilbert B. Whole plant extracts versus single compounds for the treatment of malaria: synergy and positive interactions. Malar J. 2011 Mar 15;10 Suppl 1:S4. doi: 10.1186/1475-2875-10-S1-S4. PMID 21411015
  6. Liu CH, Zou WX, Lu H, Tan RX. Antifungal activity of Artemisia annua endophyte cultures against phytopathogenic fungi. J Biotechnol. 2001 Jul 12;88(3):277-82. PMID 11434973
  7. Efferth T, Dunstan H, Sauerbrey A, Miyachi H, Chitambar CR. The anti-malarial artesunate is also active against cancer. Int J Oncol. 2001 Apr;18(4):767-73. PMID 11251172
  8. Ferreira JF, Luthria DL, Sasaki T, Heyerick A. Flavonoids from Artemisia annua L. as antioxidants and their potential synergism with artemisinin against malaria and cancer. Molecules. 2010 Apr 29;15(5):3135-70. doi: 10.3390/molecules15053135. PMID 20657468
  9. Puri BK, Hakkarainen-Smith JS, Monro JA. The effect of artesunate on short-term memory in Lyme borreliosis.Med Hypotheses. 2017 Aug;105:4-5. doi: 10.1016/j.mehy.2017.06.015. PMID 28735651
  10. Lubbe A, Seibert I, Klimkait T, van der Kooy F. Ethnopharmacology in overdrive: the remarkable anti-HIV activity of Artemisia annua. J Ethnopharmacol. 2012 Jun 14;141(3):854-9. doi: 10.1016/j.jep.2012.03.024. PMID 22465592
  11. Bora KS, Sharma A. The genus Artemisia: a comprehensive review. Pharm Biol. 2011 Jan;49(1):101-9. doi: 10.3109/13880209.2010.497815. PMID 20681755
  12. Fabien Juteau, Veronique Masotti, Jean Marie Bessière, Michel Dherbomez, Josette Viano. Antibacterial and antioxidant activities of Artemisia annua essential oil. Fitoterapia, Volume 73, Issue 6, October 2002, Pages 532–535
  13. Bilia AR, Santomauro F, Sacco C, Bergonzi MC, Donato R. Essential Oil of Artemisia annua L.: An Extraordinary Component with Numerous Antimicrobial Properties. Evid Based Complement Alternat Med. 2014;2014:159819. [1] texte intégral
  14. Mueller MS, Karhagomba IB, Hirt HM, Wemakor E. The potential of Artemisia annua L. as a locally produced remedy for malaria in the tropics: agricultural, chemical and clinical aspects. J Ethnopharmacol. 2000 Dec;73(3):487-93. PMID 11091003
  15. Worcester Polytechnic Institute. "Patients with drug-resistant malaria cured by plant therapy: Tablets made from dried leaves of the Artemisia annua plant cured 18 critically ill patients in a Congo clinic. The results suggest a new and inexpensive treatment option for the mosquito-borne disease that affects 212 million people worldwide." ScienceDaily. ScienceDaily, 24 April 2017. <www.sciencedaily.com/releases/2017/04/170424141222.htm>.
  16. Munyangi J, Cornet-Vernet L, Idumbo M, Lu C, Lutgen P, Perronne C, Ngombe N, Bianga J, Mupenda B, Lalukala P, Mergeai G, Mumba D, Towler M, Weathers P. Effect of Artemisia annua and Artemisia afra tea infusions on schistosomiasis in a large clinical trial. Phytomedicine. 2018 Dec 1;51:233-240. doi: 10.1016/j.phymed.2018.10.014. PMID 30466622
  • Bruneton J. Pharmacognosie, Phytochimie, Plantes médicinales. Ed. Tec et Doc. 1997. p. 506
  • Thèse http://thesesups.ups-tlse.fr/349/1/Njomnang_Soh_Patrice.pdf
  • Monographie Artemisia annua Association Jardins du Monde
  • Culture et production d'Artemisia annua en Suisse
  • Mary V. Duke, Rex N. Paul, Hala N. Elsohly, George Sturtz, Stephen O. Duke. Localization of Artemisinin and Artemisitene in Foliar Tissues of Glanded and Glandless Biotypes of Artemisia annua L. International Journal of Plant Sciences, Vol. 155, No. 3 (May, 1994), pp. 365-372
  • Woerdenbag HJ, Pras N, Chan NG, Bang BT, Bos R, van Uden W, Van Y P, Van Boi N, Batterman S, Lugt CB. Artemisinin, Related Sesquiterpenes, and Essential Oil in Artemisia annua During a Vegetation Period in Vietnam. Planta Med. 1994 Jun;60(3):272-5. PMID 17236047
  • Brown GD. The biosynthesis of artemisinin (Qinghaosu) and the phytochemistry of Artemisia annua L. (Qinghao).Molecules. 2010 Oct 28;15(11):7603-98. doi: 10.3390/molecules15117603. PMID 21030913