Euphraise

De WikiPhyto
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nom de la plante

Euphraise, Casse-lunettes

Dénomination latine internationale

Euphrasia rostkoviana Hayne = Euphrasia officinalis L. = Euphrasia officinalis subsp. rostkoviana (Hayne) F. Towns. = Euphrasia stricta

Famille botanique

Scrophulariaceae (Orobanchaceae selon la classification phylogénétique)

Description et habitat

  • Petite plante annuelle de 10 à 30 cm de hauteur
  • Feuilles ovales sessiles aux dents acérées
  • Fleurs axillaires en grappes assez lâches, dont la lèvre supérieure rappelle la forme d’un casque, blanches avec une gorge jaune et des veines de couleur lilas
  • Fruit = capsule ovoïde aplatie

Histoire et tradition

  • Tire son nom de l’une des trois Grâces, Euphrosyne (joie, gaieté) pour Paul Goetz
  • Propriétés édictées par Paracelse sur la base de la théorie des signatures (les veines pourpres et la marque jaune rappelleraient un œil injecté de sang)
  • L’Euphraise parasite les racines de nombreuses espèces dont elle se nourrit grâce à des suçoirs en forme de ventouse

Parties utilisées

  • Parties aériennes

Formes galéniques disponibles

Dosages usuels

Composition

Composants principaux de la plante

Composants principaux des bourgeons ou jeunes pousses

Composants principaux de l'huile essentielle

Propriétés

Propriétés de la plante

  • Astringent et anti-inflammatoire
  • Antioxydant, inhibition de l’acétylcholinestérase et de la butyrylcholinestérase, activité antibactérienne [1]
  • Usage ancien sous forme de bains oculaires, un collyre contenant des extraits de Matricaria chamomilla et d'Euphrasia officinalis exerce des effets positifs contre le stress oxydatif et l'inflammation induits par les UVB [2]
  • Associer l’usage externe et interne
  • Association avec des plantes émolliantes, anti-inflammatoires et calmantes : noyer, camomille, arnica, souci, verge d’or, plantain, fenouil, eau de rose, etc

Propriétés du bourgeon

Propriétés de l'huile essentielle

Indications

Indications de la plante entière (phytothérapie)

  • Affections oculaires de toute nature, y compris d'origine allergique (surtout extraits éthanoliques) [3]
  • Blépharites, conjonctivites [4], orgelets
  • Fatigues oculaires, troubles de la vision d’origine musculaire et nerveuse
  • Par voie interne : coryza, toux, enrouements
  • Indications homéopathiques : [5]
    • rhume avec larmoiement

Indications du bourgeon (gemmothérapie)

Indications spécifiques de l'huile essentielle (aromathérapie)

Mode d'action connu ou présumé

Formulations usuelles

Réglementation

Effets indésirables éventuels et précautions d'emploi

Références bibliographiques

  1. Rafaela Teixeira, Luís R. Silva. Bioactive compounds and in vitro biological activity of Euphrasia rostkoviana Hayne extracts. Industrial Crops and Products, Volume 50, 2013, Pages 680-689, https://doi.org/10.1016/j.indcrop.2013.08.035.
  2. Bigagli E, Cinci L, D'Ambrosio M, Luceri C. Pharmacological activities of an eye drop containing Matricaria chamomilla and Euphrasia officinalis extracts in UVB-induced oxidative stress and inflammation of human corneal cells. J Photochem Photobiol B. 2017 Aug;173:618-625. doi: 10.1016/j.jphotobiol.2017.06.031. PMID 28704790.
  3. Paduch R, Woźniak A, Niedziela P, Rejdak R. Assessment of eyebright (euphrasia officinalis L.) extract activity in relation to human corneal cells using in vitro tests. Balkan Med J. 2014 Mar;31(1):29-36. doi: 10.5152/balkanmedj.2014.8377. PMID 25207164
  4. Stoss M, Michels C, Peter E, Beutke R, Gorter RW. Prospective cohort trial of Euphrasia single-dose eye drops in conjunctivitis. J Altern Complement Med. 2000 Dec;6(6):499-508. PMID 11152054
  5. Guermonprez, Pinkas, Torck. Matière médicale homéopathique. Ed. Doin. Paris. 1985, réédition Boiron. 1997.
  • Osama Salama, Ratan K. Chaudhuri, Otto Sticher. A lignan glucoside from Euphrasia rostkoviana. Phytochemistry, 1981, Volume 20, Issue 11, Pages 2603-2604