Piloselle

De WikiPhyto
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hieracium pilosella

Nom de la plante

Piloselle, Épervière, oreille de souris, épervière piloselle, hawkweed (anglais)

Dénomination latine internationale

Hieracium pilosella L.

Famille botanique

Asteraceae (Composées)

Description et habitat

  • Petite plante gazonnante des lieux secs surtout sablonneux
  • Commune dans les régions tempérées d’Europe, Asie, Amérique du Nord
  • Tige dressée avec capitule de fleurs jaunes, au centre d’une rosette basale de feuilles longues, ovales, obtuses, hérissées de soies et cotonneuses en dessous

Histoire et tradition

  • Son nom vient du grec “pilos” poil et “hierax” épervier

Parties utilisées

  • Plante entière

Formes galéniques disponibles

Dosages usuels

Composition

Composants principaux de la plante

Composants principaux des bourgeons ou jeunes pousses

Composants principaux de l'huile essentielle

Propriétés

Propriétés de la plante

  • Diurétique déchlorurant et hypoazotémique [1]
  • L’ombelliférone inhibe fortement les Brucella (fièvre de Malte) et les acides-phénols sont anti-bactériens
  • Action astringente et antitussive, réduit les mucosités de l’arbre respiratoire
  • L’inuline, un polysaccharide très flexible (un fructane), est un diurétique osmotique, filtrée par le glomérule rénal, elle augmente la pression osmotique du liquide tubulaire

Propriétés du bourgeon

Propriétés de l'huile essentielle

Indications

Indications de la plante entière (phytothérapie)

  • Cures de diurèse
  • Toux grasses
  • Asthme, coqueluche, bronchites,
  • Brucellose

Indications du bourgeon (gemmothérapie)

Indications spécifiques de l'huile essentielle (aromathérapie)

Mode d'action connu ou présumé

  • L’inuline est un diurétique osmotique : filtrée par le glomérule rénal, elle augmente la pression osmotique du liquide tubulaire

Formulations usuelles

Réglementation

Effets indésirables éventuels et précautions d'emploi

Références bibliographiques

  1. Garnier, Bézanger-Beauquesne, Debraux. Ressources médicinales de la flore française. Ed. Vigot. Paris. 1961
  • D. Beaux, J. Fleurentin, F. Mortier. Effect of extracts of Orthosiphon stamineus benth, Hieracium pilosella L., Sambucus nigra L. and Arctostaphylos uva-ursi (L.) spreng. in rats. Phytotherapy Research, Volume 13, Issue 3, pages 222–225, May 1999. PMID 10353162
  • Borisova-Jan L, Fransson D, Claeson P, Burman R. Liquid Chromatographic Method for the Determination of Caffeoylquinic Acid Derivates in Hieracium pilosella L. Phytochem Anal. 2017 Nov;28(6):550-557. doi: 10.1002/pca.2704. PMID 28670816
  • Bilia AR, Eterno F, Bergonzi MC, Mazzi G, Vincieri FF. Evaluation of the content and stability of the constituents of mother tinctures and tinctures: the case of Crataegus oxyacantha L. and Hieracium pilosella L. J Pharm Biomed Anal. 2007 May 9;44(1):70-8. PMID 17331690
  • PIERRE D, MICHELINE HB. Progress in the knowledge of the chemical composition of Hieracium pilosella L. Boll Chim Farm. 1962 May;101:347-53. French. PMID 14486507
  • HAAG-BERRURIER M, DUQUENOIS P. Control of the active antibrucellosis principles in Hieracium pilosella L., before and after stabilization]. Pharm Acta Helv. 1960 Jan-Feb;35:24-6. French. PMID 13830584