Airelle rouge

De WikiPhyto
Vaccinium vitis idaea

Nom de la plante

Airelle rouge, Canche, Vigne du mont Ida, lingonberry (anglais)

Dénomination latine internationale

Vaccinium vitis idaea L.

Famille botanique

Ericaceae

Description et habitat

  • Sous-arbrisseau à tiges dressées, à rameaux anguleux presque ailés
  • Plante de montagne, Europe, Sibérie, Amérique du Nord
  • Feuilles persistantes ovales, obtuses au sommet, maculées de brun à la face inférieure, coriaces, enroulées sur les bords
  • Grappes terminales de fleurs à corolle rosée ou blanche, en forme de clochette
  • Baie globuleuse rouge de saveur acidulée
  • L'airelle est un sous arbrisseau social plus rare que la myrtille, son apparition dénonce une situation à laquelle il faut remédier au plus tôt. Pour Pol Henry, "l'airelle dénote une certaine dégradation du sol : insuffisamment protégé avec état moins favorable des couches superficielles. L'airelle par son enracinement forme un lacis serré de tiges traçantes et ramifiées sur la partie superficielle du terrain s'opposant au développement et la germination de jeunes plantes. C'est une plante vivace des montagnes, qui tapisse çà et là le sol des forêts de conifères et parsème de ses touffes buissonnantes les landes ainsi que les pâturages de nos régions jusqu'à la limite des neiges éternelles". [1]

Histoire et tradition

Parties utilisées

  • Plante entière, feuille, fruit, jeune pousse

Formes galéniques disponibles

Dosages usuels

Composition

Composants principaux de la plante

Composants principaux des bourgeons ou jeunes pousses

Composants principaux de l'huile essentielle

Propriétés

Propriétés de la plante

  • Propriétés médicinales proches de celles de la busserole
  • Astringente, diurétique, antiseptique urinaire [4]
  • Antibactérien intestinal et urinaire : inhibition de l’adhésion d' Escherichia coli dans la vessie et l’intestin (effet identique à celui de Vaccinium macrocarpon ou Vaccinium oxycoccos)
  • Les lignanes des fruits ont des propriétés phyto-estrogéniques [5]
  • Anti-oxydant [6], et inducteur d'apoptose [7]
  • Antibactérien dans les maladies parodontales [8]
  • Antiviral (proanthocyanidine A-1) [9]
  • Les feuilles et tiges sont antitussives et expectorantes [10]

Propriétés du bourgeon

  • Agit sur le processus de hyalinisation et de vieillissement tissulaire
    • Par la modification de l'équilibre acido-basique, les fibrilles élémentaires sont divisées en protofibrilles. Ces protofibrilles peuvent être scindées en molécules de tropocollagène par les enzymes protéolytiques des polynucléaires, le phénomène est alors réversible. Mais s'il y a apposition de protofibrilles plus nombreuses, elles deviennent des masses épaisses, homogènes, perdant leur structure ondulée caractéristique, c'est l'hyalinose conjonctive (Pol Henry)

Propriétés de l'huile essentielle

Indications

Indications de la plante entière (phytothérapie)

  • Cystite, pyélonéphrite
  • Rhumatisme et goutte
  • Parodontopathies (baies)
  • Cancer de la prostate (adjuvant) en macérat glycériné

Indications du bourgeon (gemmothérapie)

  • Nombreux stades de décompensation biologique mais sthénique où l'hyalinisation du tissu est prédominante (Pol Henry)
    • Hyalinose artérielle : athérosclérose hyaline du type sénile où l'élément thrombotique est hyalinisé avec dégénérescence de la paroi. Il agit à la fois dans la nécrose torpide des extrémités, la gangrène sénile ou diabétique et est surtout actif sur les petites artères et artérioles
    • Hyalinose ovarienne : après la ménopause détermine une réactivation oestrogénique des ovaires hyalinisés. Action donc dans la postménopause remplaçant les hormones chez les personnes suspectes de formations tumorales. L'extrait hydroalcoolique de jeunes pousses d'airelle contient des doses non négligeables d'oestradiol
    • Action dans beaucoup de tumeurs bénignes hyalinisées (fibromyome utérin - adénome thyroïdien)
    • Hyalinose des exsudats, des thrombus (fibrose hyalinisée), embolie pulmonaire ancienne, glomérules rénaux hyalinisés par hyalinose tubulaire de surcharge
    • Séquelles hyalines inflammatoires
  • Action cytologique et sur la coagulation
  • Action thrombophilique.
  • Par la modification de l'équilibre acido-basique, les fibrilles élémentaires sont divisées en protofibrilles. Ces protofibrilles peuvent être scindées en molécules de tropocollagène par les enzymes protéolytiques des polynucléaires, le phénomène est alors réversible. Mais s'il y a apposition de protofibrilles plus nombreuses, elles deviennent des masses épaisses, homogènes, perdant leur structure ondulée caractéristique, c'est l'hyalinose conjonctive sur laquelle agit Vaccinium vitis idaea. Dans cette mesure on peut considérer Vaccinium vitis idaea comme un remède contre le vieillissement prématuré
  • Normalise les phosphatases acides - adjuvant dans le cancer de la prostate
  • Certains syndromes néphrotiques par hyalinose segmentaire et focale
  • Remèdes complémentaires

Indications spécifiques de l'huile essentielle (aromathérapie)

Mode d'action connu ou présumé

Formulations usuelles

Réglementation

Effets indésirables éventuels et précautions d'emploi

Références bibliographiques

  1. Henry Pol. Gemmothérapie, thérapeutique par les extraits embryonnaires végétaux. Edition à compte d’auteur. Bruxelles, 1982.
  2. Ek S, Kartimo H, Mattila S, Tolonen A. Characterization of phenolic compounds from lingonberry (Vaccinium vitis-idaea). J Agric Food Chem. 2006 Dec 27;54(26):9834-42. PMID 17177509
  3. Jensen HD, Krogfelt KA, Cornett C, Hansen SH, Christensen SB. Hydrophilic carboxylic acids and iridoid glycosides in the juice of American and European cranberries (Vaccinium macrocarpon and V. oxycoccos), lingonberries (V. vitis-idaea), and blueberries (V. myrtillus). J Agric Food Chem. 2002 Nov 6;50(23):6871-4. PMID 12405790
  4. Kontiokari T, Sundqvist K, Nuutinen M, Pokka T, Koskela M, Uhari M. Randomised trial of cranberry-lingonberry juice and Lactobacillus GG drink for the prevention of urinary tract infections in women. BMJ. 2001 Jun 30;322(7302):1571. PMID 11431298
  5. Mazur WM, Uehara M, Wähälä K, Adlercreutz H. Phyto-oestrogen content of berries, and plasma concentrations and urinary excretion of enterolactone after a single strawberry-meal in human subjects.Br J Nutr. 2000 Apr;83(4):381-7. PMID 10858696
  6. Ho KY, Huang JS, Tsai CC, Lin TC, Hsu YF, Lin CC. Antioxidant activity of tannin components from Vaccinium vitis-idaea L. J Pharm Pharmacol. 1999 Sep;51(9):1075-8. PMID 10528992
  7. Wang SY, Feng R, Bowman L, Penhallegon R, Ding M, Lu Y. Antioxidant activity in lingonberries (Vaccinium vitis-idaea L.) and its inhibitory effect on activator protein-1, nuclear factor-kappaB, and mitogen-activated protein kinases activation. J Agric Food Chem. 2005 Apr 20;53(8):3156-66. PMID 15826073
  8. Ho KY, Tsai CC, Huang JS, Chen CP, Lin TC, Lin CC. Antimicrobial activity of tannin components from Vaccinium vitis-idaea L. J Pharm Pharmacol. 2001 Feb;53(2):187-91. PMID 11273014
  9. Cheng Hua-Yew, Lin Ta-Chen, Yang Chien-Min, Shieh Den-En, Lin Chun-Ching. In vitro anti-HSV-2 activity and mechanism of action of proanthocyanidin A-1 from Vaccinium vitis-idaea. Journal of the science of food and agriculture, 2005, vol. 85, no1, pp. 10-15 texte intégral
  10. Wang X, Sun H, Fan Y, Li L, Makino T, Kano Y. Analysis and bioactive evaluation of the compounds absorbed into blood after oral administration of the extracts of Vaccinium vitis-idaea in rat. Biol Pharm Bull. 2005 Jun;28(6):1106-8. PMID 15930756