Myrtille

De WikiPhyto

Nom de la plante

Myrtille, Brimbelle, Airelle, Bluet, Raisin des bois

Dénomination latine internationale

Vaccinium myrtillus L.

Famille botanique

Ericaceae

Description et habitat

  • Sous-arbrisseau commun sur sols siliceux, forêts à humus et tourbières en voie d’assèchement, Europe et Asie occidentale
  • Tiges dressées, anguleuses, hautes de 30 à 60 cm
  • Feuilles ovales, planes, finement dentées

Histoire et tradition

  • La myrtille est parfois appelée bleuet en Amérique du Nord.
  • Alors que la myrtille (Vaccinium myrtillus) provient surtout de l'Europe, le bleuet est le fruit de diverses espèces indigènes du nord-est de l'Amérique du Nord dont les principales sont Vaccinium myrtilloides et Vaccinium angustifolium. L'État du Maine et la province de Québec en sont les principaux producteurs

Parties utilisées

  • Fruits ++
  • Feuilles

Formes galéniques disponibles

Dosages usuels

Composition

Composants principaux de la plante

Composants principaux des bourgeons ou jeunes pousses

Composants principaux de l'huile essentielle

  • Sans objet

Propriétés

Propriétés de la plante

  • Fruit :
    • Antidiarrhéique, vaso-protecteur et anti-œdémateux (tanins, anthocyanosides)
    • Inhibition de l’agrégation plaquettaire (flavonoïdes)
    • Stimulation de l’activité PGI2 des parois vasculaires, propriétés “vitaminique P”, piégeur des radicaux libres, activité vasomotrice [2], préservation de l'endothélium vasculaire, s'oppose aux dommages dus au processus d'ischémie-reperfusion (anthocyanosides) [3]
    • Anti-hypertenseur par effet inhibiteur de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (IEC), l’extrait total est actif alors que les anthocyanidines seules (cyanidine, delphinidine, malvidine) ne le sont pas [4]
    • La quercétine inhibe l'oxydation des LDL
    • Amélioration de la vision nocturne (régénération de la rhodopsine), protecteur rétinien par effet anti-oxydant (anthocyanosides et anthocyanidines : cyanidine, delphinidine, malvidine) [5], mais les études cliniques manquent [6]
    • Amélioration de la mémoire [7]
    • Antibactérien intestinal et urinaire : inhibition de l’adhésion du colibacille dans la vessie et l’intestin (propriétés sans doute identiques à celles de Vaccinium vitis idæa et Vaccinium macrocarpon ou Vaccinium oxycoccos)
    • Diminution de la douleur des colites spasmodiques
  • Protection des kératinocytes vis-à-vis des UVA et UVB [8]
  • Protection vis-à-vis de la radiothérapie, les myrtilles semblent permettre à la fois un effet radio-sensibilisateur in vitro sur des lignées de cellules humaines de cancer du col de l'utérus, et réducteur de la croissance cellulaire [9]
  • Anti-angiogénique, action sur la néo-angiogenèse rétinienne dans les rétinopathies, activité potentielle dans la DMLA, la rétinite diabétique, la néovascularisation du glaucome [10], diminue le stress oxydant dans les pathologies oculaires induites par un stress oxydant [11], [12], [13], [14]
  • Anti-oxydant [15]
    • Toutes les baies de petits fruits (myrtille, canneberge, sureau, framboise, fraise) possèdent des propriétés anti-oxydantes par leurs anthocyanosides mesurées par évaluation de l'ORAC (oxygen radical absorbance capacity), propriétés antiangiogéniques et antiathérosclérosiques [16], [17], action sur le VEGF (Vascular endothelial growth factor) [18]
  • Feuille :
  • Hypoglycémiante, en autres par une teneur en Chrome importante (9 ppm), facteur de tolérance au glucose, et par inhibition de l'alpha-amylase [19], les effets semblent modestes [20]
  • Hypolipdémiante [21]
  • Amélioration des troubles vasculaires par les flavonoïdes (utilisation thérapeutique non recommandée eu égard aux risques en utilisation chronique)

Propriétés du bourgeon

Propriétés de l'huile essentielle

Indications

Indications de la plante entière (phytothérapie)

  • Colites, colopathies fonctionnelles, infections urinaires
  • Troubles circulatoires veineux et capillaires
  • Les feuilles sont antidiarrhéiques, comme la baie sèche (dans la baie fraîche, effet irritant du ballast et des acides)
  • Relation intestin-vessie, il a ainsi été démontré que les bactéries pouvaient avoir un trajet de l'intestin vers la vessie par un mécanisme appelé "translocation bactérienne", après diapédèse puis migration par voie lymphatique
  • On peut utiliser dans les mêmes indications l’airelle rouge ou Canche Vaccinium vitis idæa L., et surtout la canneberge Vaccinium oxycoccos L. et Vaccinium macrocarpon (variété à gros fruits) Ericaceae elles aussi. Une étude publiée dans le British Medical Journal a démontré que boire 300 ml par jour en une seule prise d’un jus contenant au moins 30% de Canneberge pure était efficace dans l'inhibition de l'adhésion des bactéries aux parois de la vessie. Cette propriété semble due aux proanthocyanidines. Ces molécules se fixent sur la bactérie sur des sites spécifiques appelés "pilis" qui servent au micro-organisme à s'ancrer sur la muqueuse

Indications du bourgeon (gemmothérapie)

Indications spécifiques de l'huile essentielle (aromathérapie)

Mode d'action connu ou présumé

  • Action des polyphénols sur la perméabilité capillaire et la résistance des vaisseaux, favorables sur les varicosités (qui sont, comme les varices extériorisées, des altérations de la paroi vasculaire mais plus fines et superficielles, à l’interface entre réseau artériel et veineux, souvent rouges ou bleutées)

Formulations usuelles

Réglementation

Effets indésirables éventuels et précautions d'emploi

  • L'utilisation thérapeutique prolongée de la feuille n'est pas recommandée eu égard aux risques en utilisation chronique :
    • Cachexie, anémie, ictère et troubles du tonus chez l’animal (mais avec des doses très élevées de 1,5 g/kg/jour)

Références bibliographiques

  1. Ieri F, Martini S, Innocenti M, Mulinacci N. Phenolic distribution in liquid preparations of Vaccinium myrtillus L. and Vaccinium vitis idaea L. Phytochem Anal. 2013 Sep-Oct;24(5):467-75. doi: 10.1002/pca.2462. PMID 23868799
  2. Colantuoni A, Bertuglia S, Magistretti MJ, Donato L. Effects of Vaccinium Myrtillus anthocyanosides on arterial vasomotion. Arzneimittelforschung. 1991 Sep;41(9):905-9. PMID 1796918
  3. Bertuglia S, Malandrino S, Colantuoni A. Effect of Vaccinium myrtillus anthocyanosides on ischaemia reperfusion injury in hamster cheek pouch microcirculation. Pharmacol Res. 1995 Mar-Apr;31(3-4):183-7. PMID 7630857
  4. Persson IA, Persson K, Andersson RG. Effect of Vaccinium myrtillus and its polyphenols on angiotensin-converting enzyme activity in human endothelial cells. J Agric Food Chem. 2009 Jun 10;57(11):4626-9. doi: 10.1021/jf900128s. PMID 19441816
  5. Matsunaga N, Imai S, Inokuchi Y, Shimazawa M, Yokota S, Araki Y, Hara H. Bilberry and its main constituents have neuroprotective effects against retinal neuronal damage in vitro and in vivo. Mol Nutr Food Res. 2009 Jul;53(7):869-77. doi: 10.1002/mnfr.200800394. PMID 19415665
  6. Canter PH, Ernst E. Anthocyanosides of Vaccinium myrtillus (bilberry) for night vision--a systematic review of placebo-controlled trials. Surv Ophthalmol. 2004 Jan-Feb;49(1):38-50. PMID 14711439
  7. Krikorian R, Shidler MD, Nash TA, Kalt W, Vinqvist-Tymchuk MR, Shukitt-Hale B, Joseph JA. Blueberry supplementation improves memory in older adults. J Agric Food Chem. 2010 Apr 14;58(7):3996-4000. PMID 20047325 Texte intégral
  8. Calò R, Marabini L. Protective effect of Vaccinium myrtillus extract against UVA- and UVB-induced damage in a human keratinocyte cell line (HaCaT cells). J Photochem Photobiol B. 2014 Mar 5;132:27-35. doi: 10.1016/j.jphotobiol.2014.01.013. PMID 24577051
  9. Davidson KT, Zhu Z, Bai Q, Xiao H, Wakefield MR, Fang Y. Blueberry as a Potential Radiosensitizer for Treating Cervical Cancer. Pathol Oncol Res. 2017 Sep 30. doi: 10.1007/s12253-017-0319-y. PMID 28963664
  10. Matsunaga N, Chikaraishi Y, Shimazawa M, Yokota S, Hara H. Vaccinium myrtillus (Bilberry) Extracts Reduce Angiogenesis In Vitro and In Vivo. Evid Based Complement Alternat Med. 2010 Mar;7(1):47-56. PMID 18955266 texte intégral
  11. M. Dutot, L. Rambaux, J.-M. Warnet, P. Rat. Modulation du stress oxydant par la myrtille riche en polyphénols sur un modèle de cellules humaines de rétine. Journal français d'ophtalmologie, décembre 2008, Vol 31 - N° 10, P. 975-980 [1]
  12. Ogawa K, Tsuruma K, Tanaka J, Kakino M, Kobayashi S, Shimazawa M, Hara H. The protective effects of bilberry and lingonberry extracts against UV light-induced retinal photoreceptor cell damage in vitro. J Agric Food Chem. 2013 Oct 30;61(43):10345-53. doi: 10.1021/jf402772h. PMID 24083563
  13. Yao N, Lan F, He RR, Kurihara H. Protective effects of bilberry ( Vaccinium myrtillus L.) extract against endotoxin-induced uveitis in mice. J Agric Food Chem. 2010 Apr 28;58(8):4731-6. doi: 10.1021/jf904572a. PMID 20222750
  14. Milbury PE, Graf B, Curran-Celentano JM, Blumberg JB. Bilberry (Vaccinium myrtillus) anthocyanins modulate heme oxygenase-1 and glutathione S-transferase-pi expression in ARPE-19 cells. Invest Ophthalmol Vis Sci. 2007 May;48(5):2343-9. PMID 17460300
  15. Chu W, Cheung SCM, Lau RAW, et al. Bilberry (Vaccinium myrtillus L.) In: Benzie IFF, Wachtel-Galor S, editors. Herbal Medicine: Biomolecular and Clinical Aspects. 2nd edition. Boca Raton (FL): CRC Press; 2011. Chapter 4. [2]
  16. Zafra-Stone S, Yasmin T, Bagchi M, Chatterjee A, Vinson JA, Bagchi D. Berry anthocyanins as novel antioxidants in human health and disease prevention. Mol Nutr Food Res. 2007 Jun;51(6):675-83. PMID 17533652
  17. Bagchi D, Sen CK, Bagchi M, Atalay M. Anti-angiogenic, antioxidant, and anti-carcinogenic properties of a novel anthocyanin-rich berry extract formula. Biochemistry (Mosc). 2004 Jan;69(1):75-80, PMID 14972022
  18. Roy S, Khanna S, Alessio HM, Vider J, Bagchi D, Bagchi M, Sen CK. Anti-angiogenic property of edible berries. Free Radic Res. 2002 Sep;36(9):1023-31. PMID 12448828
  19. Melzig MF, Funke I. Inhibitors of alpha-amylase from plants--a possibility to treat diabetes mellitus type II by phytotherapy? Wien Med Wochenschr. 2007;157(13-14):320-4. PMID 17704980
  20. Helmstädter A, Schuster N. Vaccinium myrtillus as an antidiabetic medicinal plant--research through the ages. Pharmazie. 2010 May;65(5):315-21. PMID 20503920
  21. Cignarella A, Nastasi M, Cavalli E, Puglisi L. Novel lipid-lowering properties of Vaccinium myrtillus L. leaves, a traditional antidiabetic treatment, in several models of rat dyslipidaemia: a comparison with ciprofibrate. Thromb Res. 1996 Dec 1;84(5):311-22. PMID 8948058
  • Wichtl Max, Anton Robert. Plantes thérapeutiques : Tradition, pratique officinale, science et thérapeutique. Ed. Tec & Doc. Cachan. 1999. p. 377
  • Ulbricht C, Basch E, Basch S, Bent S, Boon H, Burke D, Costa D, Falkson C, Giese N, Goble M, Hashmi S, Mukarjee S, Papaliodis G, Seamon E, Tanguay-Colucci S, Weissner W, Woods J. An evidence-based systematic review of bilberry (Vaccinium myrtillus) by the Natural Standard Research Collaboration. J Diet Suppl. 2009;6(2):162-200. doi: 10.1080/19390210902861858. PMID 22435415