Consoude

De WikiPhyto
Symphytum officinale
Symphytum officinale

Nom de la plante

Consoude, Herbe à la coupure, Herbe au charpentier, Oreille d’âne, Langue des vaches, comfrey (anglais)

Dénomination latine internationale

Symphytum officinale L. = Symphytum consolida Ledeb.

Famille botanique

Boraginaceae

Description et habitat

  • Plante des lieux humides, à souche noirâtre charnue, à tige robuste, ailée au sommet, pouvant atteindre 1 m de haut
  • Feuilles ovales lancéolées, ondulées sur les bords, sur de nombreux rameaux
  • Cymes scorpioïdes, fleurs à corolle blanche, rosée ou violacée, longuement campanulée, épanouie en 5 dents très courtes et munie à la gorge d’éperons écailleux
  • Tétrakène à nucules lisses et brillantes

Histoire et tradition

  • Présente dans toute l’Europe et la Sibérie
  • Le nom évoque les propriétés cicatrisantes et vulnéraires
  • Les animaux évitent la plante toxique

Parties utilisées

  • Racines, (feuilles)
    • Description de la drogue (Cahiers de l'Agence du Médicament [1]) : fragments de racines à surface externe noirâtre, sillonnée longitudinalement, à section blanchâtre

Formes galéniques disponibles

Dosages usuels

Composition

Composants principaux de la plante

Composants principaux des bourgeons ou jeunes pousses

Composants principaux de l'huile essentielle

Propriétés

Propriétés de la plante

Propriétés du bourgeon

Propriétés de l'huile essentielle

Indications

Indications de la plante entière (phytothérapie)

  • Uniquement par voie locale ou en dilution homéopathique
  • Plaies, retards de cicatrisation
  • Très efficace dans les brûlures : racines fraîches râpées sur la brûlure, entrainent un soulagement immédiat d'après Valnet [5]
  • Fractures, retards de consolidation
  • Entorses (extrait hydro-alcoolique par voie locale [6]
  • Tendinites, arthrites et arthrose (du genou) par voie locale [7]
  • Très efficace en topique dans le mal de dos avec grande rapidité d'action [8]
  • Mastites, phlébites, inflammations glandulaires
  • Gargarismes

Indications du bourgeon (gemmothérapie)

Indications spécifiques de l'huile essentielle (aromathérapie)

Mode d'action connu ou présumé

  • L’allantoïne est un composé azoté cicatrisant qui accélère la régénération de la peau et des muqueuses, que l’on retrouve dans la bave d’escargot
  • Propriétés antihormonales de l’acide lithospermique

Formulations usuelles

Réglementation

Effets indésirables éventuels et précautions d'emploi

  • Présence d’alcaloïdes pyrrolizidiniques qui sont potentiellement hépatotoxiques, carcinogènes, mutagènes et génotoxiques [9], [10]
  • Utilisable uniquement par voie locale ou en dilution homéopathique

Références bibliographiques

  1. Les Cahiers de l'Agence 3 - Médicaments à base de plantes. 1998. Agence du Médicament, Paris
  2. Ghedira K, Goetz P. Symphytum officinale L. (Boraginaceae) Phytothérapie, December 2012, Volume 10, Issue 6, pp 382–386
  3. Gracza L, Koch H, Loffler E (1969) Biochemical-pharmacologic studies of medicinal plants. 1. Isolation of rosmarinic acid from Symphytum officinale L. and its anti-inflammatory activity in an in vitro model. Planta Med 17(3):217–220
  4. Posner A. M. Allantoin — its properties and uses. Journal of the Society of Cosmetic Chemists, 1958, Vol. 9, No. 1, 58-61
  5. Valnet Jean. Phytothérapie. Ed. Maloine. Paris, 1972
  6. Kucera M, Barna M, Horácek O, Kováriková J, Kucera A. Efficacy and safety of topically applied Symphytum herb extract cream in the treatment of ankle distortion: results of a randomized controlled clinical double blind study. Wien Med Wochenschr. 2004 Nov;154(21-22):498-507. PMID 15638067
  7. Grube B, Grünwald J, Krug L, Staiger C. Efficacy of a comfrey root (Symphyti offic. radix) extract ointment in the treatment of patients with painful osteoarthritis of the knee: results of a double-blind, randomised, bicenter, placebo-controlled trial. Phytomedicine. 2007 Jan;14(1):2-10. PMID 17169543
  8. Giannetti BM, Staiger C, Bulitta M, Predel HG. Efficacy and safety of a Comfrey root extract ointment in the treatment of acute upper or low back pain: results of a double-blind, randomised, placebo-controlled, multi-centre trial. Br J Sports Med. 2009 May 21. PMID 19460762
  9. Mei N, Guo L, Fu PP, Fuscoe JC, Luan Y, Chen T. Metabolism, genotoxicity, and carcinogenicity of Comfrey. Journal of toxicology and environmental health Part B, Critical reviews. 2010;13(7-8):509-526. doi:10.1080/10937404.2010.509013. PMID 21170807
  10. Brown AW, Stegelmeier BL, Colegate SM, Gardner DR, Panter KE, Knoppel EL, Hall JO. The comparative toxicity of a reduced, crude comfrey (Symphytum officinale) alkaloid extract and the pure, comfrey-derived pyrrolizidine alkaloids, lycopsamine and intermedine in chicks (Gallus gallus domesticus). J Appl Toxicol. 2016 May;36(5):716-25. doi: 10.1002/jat.3205. PMID 26177929
  • Wichtl Max, Anton Robert. Plantes thérapeutiques : Tradition, pratique officinale, science et thérapeutique. Ed. Tec & Doc. Cachan. 1999. p. 543
  • Bruneton J. Pharmacognosie, Phytochimie, Plantes médicinales. Ed. Tec et Doc. 1997. p. 681
  • Bézanger-Beauquesne, Pinkas, Torck, Trottin. Plantes médicinales des régions tempérées. Ed. Maloine. Paris. 1980