Estragon

De WikiPhyto
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nom de la plante

Estragon, Herbe aux dragons, Serpentaire

Dénomination latine internationale

Artemisia dracunculus L.

Famille botanique

Asteraceae

Description et habitat

  • Plante vivace aromatique, à feuilles étroites, lancéolées, à petits capitules verdâtres en forme de longues grappes
  • Multiplication par bouturage
  • Originaire de Russie (Sibérie), Asie occidentale et Himalaya
  • Odeur délicatement anisée et épicée

Histoire et tradition

  • Introduit en Espagne par les arabes sous le nom de “tharkoum”
  • La feuille allongée ressemble à un serpent dont il était censé guérir les morsures (plante alexitère : préconisée contre les morsures de serpent), connu sous le nom “d’herbe au dragon”
  • Ne fleurit que dans les climats chauds, de mai à juin

Parties utilisées

Formes galéniques disponibles

Dosages usuels

Composition

Composants principaux de la plante

Composants principaux des bourgeons ou jeunes pousses

Composants principaux de l'huile essentielle

Propriétés

Propriétés de la plante

  • Antispasmodique
  • Stimule la digestion
  • Emménagogue
  • Favorise le sommeil
  • Atténue les douleurs dentaires
  • Anti-stress
  • Insecticide par les alkamides
  • l'extrait aqueux (sans méthylchavicol ni méthyleugénol) est immunomodulant et inhibe les cytokines pro-inflammatoires [3]
  • Anticancer par la pellitorine [4]

Propriétés du bourgeon

Propriétés de l'huile essentielle

  • Antispasmodique des muscles lisses
  • Anti-inflammatoire, antalgique [5]
  • Antiallergique
  • Antibactérienne (Staphylococcus aureus, Escherichia coli) [6]
  • Antifermentaire, antiseptique intestinale
  • Antifongique (5-phenyl-1,3-pentadiyne, méthyleugénol) [7]
  • Stomachique, apéritive, carminative
  • Anticonvulsivante, sédative (monoterpénoïdes) [8]
  • Tonique psycho-émotionnelle et anti-stress
  • Activité anticholinestérasique intéressante [9]
    • Les médicaments permettant d'augmenter l'activité cholinergique au niveau du système nerveux central sont utilisés pour traiter la démence de type Alzheimer (il existe une diminution de neurones cholinergiques au niveau du cortex et de l'hippocampe chez les patients atteints de ce type de démence). Les inhibiteurs de la cholinestérase entraînent une augmentation des niveaux d'acétylcholine au niveau des synapses neuronales en inhibant l'enzyme responsable de la dégradation de l'acétylcholine favorisant ainsi une augmentation de la transmission cholinergique

Indications

Indications de la plante entière (phytothérapie)

  • Troubles digestifs divers
  • Douleurs des colites spasmodiques
  • Hoquet
  • Retard de règles

Indications du bourgeon (gemmothérapie)

Indications spécifiques de l'huile essentielle (aromathérapie)

  • Spasmes digestifs surtout œsophagiens (hoquet ++), aérophagie, nausées et vomissements chroniques
  • Colites inflammatoires, colites spasmodiques
  • Spasmophilie, dystonie neurovégétative
  • Dysménorrhées, douleurs prémenstruelles, spasmes gynécologiques
  • Névralgies, sciatiques, crampes
  • Asthme allergique et nerveux

Mode d'action connu ou présumé

Formulations usuelles

Réglementation

Effets indésirables éventuels et précautions d'emploi

  • Déconseillé pendant la grossesse
  • Pas d'usage prolongé, ne pas dépasser 40 mg maximum soit 2 gouttes par jour pendant 2 à 4 jours, ou 10 mg par jour pendant 4 semaines de traitement
  • Irritation cutanée (dermocaustique) possible à l'état pur
  • le méthyl-chavicol (= estragole) est toxique et potentiellement cancérogène à l'état pur, mais les épidémiologistes n'ont pas constaté de risque avec l'usage alimentaire des plantes en contenant

Références bibliographiques

  1. Saadali B, Boriky D, Blaghen M, Vanhaelen M, Talbi M. Alkamides from Artemisia dracunculus. Phytochemistry. 2001 Dec;58(7):1083-6. PMID 11730872
  2. Kordali S, Kotan R, Mavi A, Cakir A, Ala A, Yildirim A. Determination of the chemical composition and antioxidant activity of the essential oil of Artemisia dracunculus and of the antifungal and antibacterial activities of Turkish Artemisia absinthium, A. dracunculus, Artemisia santonicum, and Artemisia spicigera essential oils. J Agric Food Chem. 2005 Nov 30;53(24):9452-8. PMID 16302761
  3. Abtahi Froushani SM, Zarei L, Esmaeili Gouvarchin Ghaleh H, Mansori Motlagh B. Estragole and methyl-eugenol-free extract of Artemisia dracunculus possesses immunomodulatory effects. Avicenna J Phytomed. 2016 Sep-Oct;6(5):526-534. PMID 27761422
  4. Ee G.C.L., Lim C.M., Rahmani M., Shaari K., Bong C.F.J. Pellitorine, a Potential Anti-Cancer Lead Compound against HL60 and MCT-7 Cell Lines and Microbial Transformation of Piperine from Piper Nigrum. Molecules. 2010; 15(4):2398-2404
  5. Maham M, Moslemzadeh H, Jalilzadeh-Amin G. Antinociceptive effect of the essential oil of tarragon (Artemisia dracunculus). Pharm Biol. 2014 Feb;52(2):208-12. doi: 10.3109/13880209.2013.824007. PMID 24074293
  6. Raeisi M, Tajik H, Razavi RS, Maham M, Moradi M, Hajimohammadi B, Naghili H, Hashemi M, Mehdizadeh T. Essential oil of tarragon (Artemisia dracunculus) antibacterial activity on Staphylococcus aureus and Escherichia coli in culture media and Iranian white cheese. Iran J Microbiol. 2012 Mar;4(1):30-4. PMID 22783458
  7. Meepagala KM, Sturtz G, Wedge DE. Antifungal constituents of the essential oil fraction of Artemisia dracunculus L. Var. dracunculus. J Agric Food Chem. 2002 Nov 20;50(24):6989-92. PMID 12428948
  8. Sayyah M, Nadjafnia L, Kamalinejad M. Anticonvulsant activity and chemical composition of Artemisia dracunculus L. essential oil. J Ethnopharmacol. 2004 Oct;94(2-3):283-7. PMID 15325732
  9. Dohi S, Terasaki M, Makino M. Acetylcholinesterase Inhibitory Activity and Chemical Composition of Commercial Essential Oils. J Agric Food Chem. 2009 Apr 9. PMID 19358605