Grindelias

De WikiPhyto
(Redirigé depuis Grindelia)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Grindelia squarrosa

Nom de la plante

Grindelias, grindelia

Dénomination latine internationale

Grindelia robusta Nutt. et Grindelia squarrosa Dun. , Grindelia humilis, Grindelia camporum

Famille botanique

Asteraceae

Description et habitat

  • Plante raide et imprégnée de résine, pouvant atteindre 80 cm, poussant sur sols asséchés et salins, originaire de la partie occidentale d’Amérique du Nord, de l’Alaska au Mexique
  • Capitules de fleurs jaune orangées avec involucre de bractées coriaces et épineuses

Histoire et tradition

  • Porte le nom de David H. Grindel, professeur de pharmacie en Estonie, XVIII° siècle
  • Très utilisée par les Indiens des prairies, pour gastralgies et coliques, toux, coqueluche et asthme, en externe pour lésions de la peau
  • Les pionniers l’ont utilisée aussi pour les problèmes pulmonaires

Parties utilisées

  • Sommités fleuries

Formes galéniques disponibles

Dosages usuels

Composition

Composants principaux de la plante

Composants principaux des bourgeons ou jeunes pousses

Composants principaux de l'huile essentielle

Propriétés

Propriétés de la plante

  • Antibactérienne par les polyphénols (actifs sur Streptococcus pneumoniae et Bordetella pertussis) et les saponosides triterpéniques [3]
  • L’effet antibiotique est plus marqué pour l’extrait fluide que pour la teinture mère
  • Anti-inflammatoire (test à la carragénine) [4], anti-oxydant [5]
  • Très antispasmodique, calmant de la toux par action centrale (spasmes induits par l’acétylcholine, mais pas par la sérotonine ou l’histamine in vivo)
  • Expectorante
  • Abaisse le seuil de sensibilité cutanée (régression de dermatites au Rhus toxicodendron)

Propriétés du bourgeon

Propriétés de l'huile essentielle

Indications

Indications de la plante entière (phytothérapie)

  • Toux inflammatoire et infectieuse
  • Bronchites productives, états catarrhaux chroniques des voies respiratoires (à l’inverse de Drosera, son indication est la toux grasse et dyspnéisante)
  • Asthme, coqueluche, emphysème, insuffisance respiratoire, rhume des foins
  • Complément dans la thérapeutique des états inflammatoires des voies urinaires, cystites et pathologies rénales chroniques
  • Indication homéopathique : suffocation en s’endormant

Indications du bourgeon (gemmothérapie)

Indications spécifiques de l'huile essentielle (aromathérapie)

Mode d'action connu ou présumé

Formulations usuelles

Réglementation

Effets indésirables éventuels et précautions d'emploi

  • Toxique à forte dose
  • DL 50 (dose léthale 50) = 250 mg d’extrait / kg souris

Références bibliographiques

  1. Markus Schäfer, Oskar Schimmer. Composition of the Essential Oils from Flowers, Leaves and Stems of Grindelia robusta and G. squarrosa. Journal of Essential Oil Research, Volume 12, Issue 5, 2000
  2. Markus Schäfer, Oskar Schimmer. Composition of the Essential Oils from Flowers, Leaves and Stems of Grindelia robusta and G. squarrosa. Journal of Essential Oil Research, Volume 12, Issue 5, 2000
  3. Kreutzer S, Schimmer O, Waibel R. Triterpenoid sapogenins in the genus Grindelia. Planta Med. 1990 Aug;56(4):392-4. PMID 2236296
  4. Liselotte Krenn, Eckhard Wollenweber, Katja Steyrleuthner, Cornelia Görick, Matthias F. Melzig. Contribution of methylated exudate flavonoids to the anti-inflammatory activity of Grindelia robusta. Fitoterapia, Volume 80, Issue 5, July 2009, Pages 267–269
  5. Daniele Fraternale, , Laura Giamperi, Anahi Bucchini, Donata Ricci. Essential oil composition and antioxidant activity of aerial parts of Grindelia robusta from Central Italy. Fitoterapia, Volume 78, Issue 6, September 2007, Pages 443–445
  • K. Ghedira, P. Goetz, R. Le Jeune. Grindélia: Grindelia squarrosa (Pursh) Dunal (Asteraceae). PHYTOTHÉRAPIE, Volume 8, Number 5, 314-318, DOI: 10.1007/s10298-010-0582-5