Frêne élevé

De WikiPhyto
(Redirigé depuis Fraxinus excelsior)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Fraxinus excelsior

Nom de la plante

Frêne élevé, Quinquina d’Europe

Dénomination latine internationale

Fraxinus excelsior L. = Fraxinus corariifolia

Famille botanique

Oleaceae

Description et habitat

  • Arbre de 20 à 30 m de hauteur, à écorce lisse gris clair et bourgeons coniques, à feuilles caduques, vert clair, composées-imparipennées de 7 à 13 folioles
  • Les fruits sont des samares ovales-aplaties à aile membraneuse
  • Commun en Europe, plaines et landes
  • Le frêne est la quatrième essence feuillue en France après le chêne, le hêtre et le châtaignier
  • Une maladie émergente d’origine vraisemblablement asiatique, la chalarose du frêne, sévit depuis les années 1990, due au champignon Hymenoscyphus pseudoalbidus ou Chalara fraxinea (forme asexuée) [1]

Histoire et tradition

  • “Arbre universel” de la mythologie nordique, ses racines appartiennent au monde des dieux et ses branches s’étendent aux régions reculées de l’univers, le premier homme fut sculpté dans du frêne
  • En Écosse, aux Highlands, on donnait traditionnellement aux nouveaux-nés une cuillerée à café de sève de frêne

Parties utilisées

  • Feuille, écorce, fruits (graines)
  • Feuille séchée de Fraxinus excelsior L. ou F. angustifolia Vahl, ou hybrides des 2 espèces, ou en mélange, contenant au minimum 2,5% de dérivés de l’acide hydroxycinnamique exprimés en acide chlorogénique [2]

Formes galéniques disponibles

Dosages usuels

  • Décoction : 20 g/l en deux à trois prises par jour
  • Infusion : 10-30 g/l en deux à trois prises par jour [2]

Composition

Composants principaux de la plante

Composants principaux des bourgeons ou jeunes pousses

Composants principaux de l'huile essentielle

Propriétés

Propriétés de la plante

  • Antalgique et anti-arthritique, anti-rhumatismal
  • Anti-inflammatoire, surtout en combinaison avec Populus tremula et Solidago virgaurea [4], [5], effet comparable à celui du Diclofénac [6]
  • Diurétique et antihypertenseur [7]
  • Le fraxoside (coumarine) est anti-inflammatoire et analgésique
  • Les iridoïdes sont anti-inflammatoires
  • L’écorce est astringente et fortifiante
  • Adjuvant des régimes amaigrissants, diurétique [8] et laxatif, uricosurique et oxalurique
  • Hypolipidémiant, antidiabétique (inhibition de la réabsorption de glucose au niveau rénal) [9], [10], [11]
  • Antioxydant, neuroprotecteur [12]
  • Le fruit est hypoglycémiant [13], antihypertenseur [14], améliore la tolérance au glucose, réduit l'obésité, la résistance à l'insuline et les facteurs inflammatoires [15], protège de la stéatose induite par l'obésité [16], [17]
    • L’activité antidiabétique et l’inhibition de la différenciation des adipocytes pourraient être médiées par le PPARα (récepteur alpha activé par les proliférateurs de peroxysomes) [18]

Propriétés du bourgeon

Propriétés de l'huile essentielle

Indications

Indications de la plante entière (phytothérapie)

  • Traitement symptomatique des affections articulaires douloureuses, rhumatismes dégénératifs [19], arthropathies métaboliques
  • Arthrose
  • Obésité
  • Drainage de la goutte
  • Syndrome métabolique (fruit) [20], l'administration d'un extrait de fruit, associé à un régime hypocalorique modéré, s’avère bénéfique dans les troubles métaboliques liés à l'obésité, l’altération de la tolérance au glucose, la résistance à l'insuline, l'état inflammatoire [21]
  • Utilisé en médecine populaire dans les lithiases rénales [22]

Indications du bourgeon (gemmothérapie)

  • Complémentaire de Alnus glutinosa et Ribes nigrum dans les troubles du catabolisme surtout des nucléo-protéines [23].
  • Diminue l’acide urique, le cholestérol, avec légère action sur l’urée
  • Associé à la feuille (1ère décimale) le bourgeon agit comme antalgique anti-arthritique

Indications spécifiques de l'huile essentielle (aromathérapie)

Mode d'action connu ou présumé

Formulations usuelles

Réglementation

Effets indésirables éventuels et précautions d'emploi

Références bibliographiques

  1. Yves Lespinasse. Champignon invasif, la chalarose dessèche les frênes. Paroles d’experts. Jardins de France 631 - Septembre-octobre 2014 PDF
  2. 2,0 et 2,1 EMEA European Medicines Agency, Committee on Herbal Medicinal Products (HMPC). Assessment report on Fraxinus excelsior L. or Fraxinus angustifolia Vahl, folium 27 March 2012. EMA/HMPC/239269/2011 [1]
  3. Damtoft, S., Franzyk, H., & Jensen, S. R. (1992). Excelsioside, a secoiridoid glucoside from Fraxinus excelsior. Phytochemistry, 31(12), 4197-4201.
  4. Gundermann KJ, Müller J. Phytodolor--effects and efficacy of a herbal medicine. Wien Med Wochenschr. 2007;157(13-14):343-7. PMID: 17704984
  5. Strehl E, Schneider W, Elstner EF. Inhibition of dihydrofolate reductase activity by alcoholic extracts from Fraxinus excelsior, Populus tremula and Solidago virgaurea. Arzneimittelforschung. 1995 Feb;45(2):172-3. PMID 7710442
  6. el-Ghazaly M, Khayyal MT, Okpanyi SN, Arens-Corell M. Study of the anti-inflammatory activity of Populus tremula, Solidago virgaurea and Fraxinus excelsior. Arzneimittelforschung. 1992 Mar;42(3):333-6. PMID 1497695
  7. Eddouks M, Maghrani M, Zeggwagh NA, Haloui M, Michel JB. Fraxinus excelsior L. evokes a hypotensive action in normal and spontaneously hypertensive rats. J Ethnopharmacol. 2005 May 13;99(1):49-54. PMID 15848019
  8. Wright CI, Van-Buren L, Kroner CI, Koning MM. Herbal medicines as diuretics: a review of the scientific evidence. J Ethnopharmacol. 2007 Oct 8;114(1):1-31. PMID 17804183
  9. Eddouks Mohamed. Les plantes médicinales utilisées dans le traitement du diabète au Maroc, de l’enquête ethnopharmacologique à l’analyse mécaniste dans un modèle animal du diabète. 8e symposium international d’aromathérapie et plantes médicinales, Grasse 2006
  10. Maghrani M, Zeggwagh NA, Lemhadri A, El Amraoui M, Michel JB, Eddouks M. Study of the hypoglycaemic activity of Fraxinus excelsior and Silybum marianum in an animal model of type 1 diabetes mellitus. J Ethnopharmacol. 2004 Apr;91(2-3):309-16. PMID 15120454
  11. Eddouks M, Maghrani M. Phlorizin-like effect of Fraxinus excelsior in normal and diabetic rats. J Ethnopharmacol. 2004 Sep;94(1):149-54. PMID 15261976
  12. Iqra Sarfraz, Azhar Rasul, Farhat Jabeen, Tahira Younis, Muhammad Kashif Zahoor, Muhammad Arshad, Muhammad Ali. Fraxinus: A Plant with Versatile Pharmacological and Biological Activities. Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine, 2017, Volume 2017, https://doi.org/10.1155/2017/4269868
  13. Visen P, Saraswat B, Visen A, Roller M, Bily A, Mermet C, He K, Bai N, Lemaire B, Lafay S, Ibarra A. Acute effects of Fraxinus excelsior L. seed extract on postprandial glycemia and insulin secretion on healthy volunteers. J Ethnopharmacol. 2009 Nov 12;126(2):226-32. doi: 10.1016/j.jep.2009.08.039. PMID 19723572
  14. López-Carreras, N., Fernández-Vallinas, S., Miguel, M., & Aleixandre, A. (2014). Long-term effect of an aqueous Fraxinus excelsior L. seed extract in spontaneously hypertensive rats. International journal of hypertension, vol 2014.
  15. Zulet MA, Navas-Carretero S, Lara y Sánchez D, Abete I, Flanagan J, Issaly N, Fança-Berthon P, Bily A, Roller M, Martinez JA. A Fraxinus excelsior L. seeds/fruits extract benefits glucose homeostasis and adiposity related markers in elderly overweight/obese subjects: a longitudinal, randomized, crossover, double-blind, placebo-controlled nutritional intervention study. Phytomedicine. 2014 Sep 15;21(10):1162-9. doi: 10.1016/j.phymed.2014.04.027. PMID 24877717
  16. Ibarra A, Bai N, He K, Bily A, Cases J, Roller M, Sang S. Fraxinus excelsior seed extract FraxiPure™ limits weight gains and hyperglycemia in high-fat diet-induced obese mice. Phytomedicine. 2011 Apr 15;18(6):479-85. doi: 10.1016/j.phymed.2010.09.010. PMID 21036576
  17. Garcia, F. G., Flanagan, J., Molina, O. G., Vivo, V. V., & Carrillo, N. G. (2015). Preventive Effect of a Fraxinus Excelsior L Seeds/Fruits Extract on Hepatic Steatosis in Obese Type 2 Diabetic Mice. J Diabetes Metab, 6(527), 2.
  18. Bai, N., He, K., Ibarra, A., Bily, A., Roller, M., Chen, X., & Rühl, R. (2010). Iridoids from Fraxinus excelsior with adipocyte differentiation-inhibitory and PPARα activation activity. Journal of Natural Products, 73(1), 2-6.
  19. Chrubasik S, Pollak S. Pain management with herbal antirheumatic drugs. Wien Med Wochenschr. 2002;152(7-8):198-203. PMID 12017748
  20. Montó F, Arce C, Noguera MA, Ivorra MD, Flanagan J, Roller M, Issaly N, D'Ocon P. Action of an extract from the seeds of Fraxinus excelsior L. on metabolic disorders in hypertensive and obese animal models. Food Funct. 2014 Apr;5(4):786-96. doi: 10.1039/c3fo60539f. PMID 24573510
  21. Zulet MA, Navas-Carretero S, Lara y Sánchez D, Abete I, Flanagan J, Issaly N, Fança-Berthon P, Bily A, Roller M, Martinez JA. A Fraxinus excelsior L. seeds/fruits extract benefits glucose homeostasis and adiposity related markers in elderly overweight/obese subjects: a longitudinal, randomized, crossover, double-blind, placebo-controlled nutritional intervention study. Phytomedicine. 2014 Sep 15;21(10):1162-9. doi: 10.1016/j.phymed.2014.04.027. PMID 24877717
  22. Mahmoud Bahmani, Arman Zargaran. Ethno-botanical medicines used for urinary stones in the Urmia, Northwest Iran. European Journal of Integrative Medicine, Volume 7, Issue 6, 2015, Pages 657-662, ISSN 1876-3820, https://doi.org/10.1016/j.eujim.2015.09.006.
  23. Henry Pol. Gemmothérapie, thérapeutique par les extraits embryonnaires végétaux. Edition à compte d’auteur. Bruxelles, 1982.
  • M. A. Harrison, P. F. Saunders. The abscisic acid content of dormant birch buds. Planta, Volume 123, Number 3 (1975), 291-298
  • Søren Damtoft, Henrik Franzyk, Søren Rosendal Jensen. Excelsioside, a secoiridoid glucoside from Fraxinus excelsior. Phytochemistry, Volume 31, Issue 12, December 1992, Pages 4197–4201